Les meilleures plantes antivirales

Les plantes antivirales qui renforcent votre immunité

Les plantes antivirales sont une excellente alternatif, beaucoup d’entre vous savent peut-être que la sur utilisation des antibiotiques a créé de nouvelles souches résistantes de bactéries et de virus.

Les antibiotiques créent d’autres problèmes dans le corps, tels que la prolifération de Candida et le syndrome de l’intestin perméable. Alors que la communauté médicale essaie de créer de nouveaux médicaments qui ciblent certains de ces nouveaux virus, ces médicaments ont souvent des effets secondaires qui sont désagréables.

Il y a un certain nombre de plantes qui sont excellents pour aider votre corps à lutter contre les virus, ils ont été utilisés dans le passé avant que les compagnies pharmaceutiques commence à nous faire noyer avec leurs médicaments. Il y a bien quelques plantes antivirales et beaucoup d’entre elles peuvent être bénéfiques en les ajoutant à votre régime alimentaire. Les plantes comme le gingembre, le curcuma et la cannelle sont faciles à utiliser dans votre cuisine et peuvent aider à prévenir les virus.

L’ail un antiviral historique

Il contient de nombreux composés actifs, c’est un antiviral et antimicrobien, des études ont montré que l’ail est un antiviral efficace lorsqu’il est utilisé contre le virus de la grippe, ainsi que des bactéries courantes, telles que Bacillus, Streptococcus et Staphylococcus. L’ail est plus efficace lorsqu’il est utilisé frais.

L’origan

Une autre plante antivirale efficace, l’origan a été utilisé pour des centaines d’années pour lutter contre les infections. C’est un antiviral, antibactérien, antifongique, et a des propriétés antiparasitaires. Une étude de l’Université Cornell a constaté que l’origan est très efficace contre 30 germes différents.

antivirales

L’astragale

L’astragale est une plante antiviral puissante qui renforce le système immunitaire. C’est une plante efficace pour combattre le rhume et la grippe. En plus d’aider le corps à lutter contre les virus, l’astragale a un effet de réchauffement, ce qui permet le confort du corps. L’astragale est disponible sous plusieurs formes. La racine d’astragale est mieux utilisée comme outil de prévention, à éviter si vous avez déjà une fièvre.

L’échinacée

L’échinacée est bien connu pour ses propriétés qui stimulent le système immunitaire. On pense qu’il peut augmenter la production de l’interféron ainsi que stimuler la production de globules blanches permettant à l’organisme de lutter plus efficacement contre les virus. L’échinacée, ainsi que les autres plantes antivirales mentionnées, sont plus bénéfiques au début, quand une maladie virale est suspectée afin d’améliorer considérablement leurs efficacité.

Schizandra

Schizandra est communément utilisée dans la médecine traditionnelle chinoise. C’est un antiviral et a été utilisé avec succès contre l’hépatite virale.

La molène

Un grand nombre de bienfaits pour la santé peut être attribué à la molène. La plante est antivirale, anti-inflammatoire, apaisante, expectorante, un antihistaminique, et a des propriétés émollientes. Pour les virus qui viennent avec la congestion, c’est un excellent choix.

Le sureau

Le sureau a été utilisé comme un remède à base de plantes contre le rhume, la grippe et les infections des voies respiratoires supérieures pendant près de 3000 ans. Des études récentes ont montré qu’il était efficace contre toutes les souches du virus de la grippe et peut empêcher la propagation des virus.

La réglisse

La réglisse est un antimicrobien à large spectre efficace contre les levures, les champignons, les bactéries et les virus. La science a identifié huit constituants de réglisse avec des propriétés antivirales ainsi que des propriétés antifongiques. Comme l’échinacée, la réglisse peut stimuler la production d’interféron. Les personnes ayant une pression artérielle élevée devraient éviter d’utiliser la réglisse, cependant, car il peut augmenter la pression artérielle, causer de la rétention de sodium, et la perte de potassium.

Le gingembre

Le gingembre est une autre plante connue pour ses propriétés antivirales et antibactériennes. Il est utilisé pour prévenir et réduire la durée du rhume.

Les feuilles d’olivier

Comme plante antivirale les feuilles d’olivier sont utilisées pour traiter la grippe, le froid et l’herpès. À éviter pendant la grossesse.

Les huiles essentielles antivirales

Il y a aussi d’excellents huiles essentielles antiviraux qui sont utiles lors du combat de maladies virales. L’huile d’eucalyptus, arbre à thé, de genévrier, et de mélisse sont d’excellents choix et ont aussi d’autres propriétés médicinales qui sont utiles lors du traitement de la maladie.

Huile d’eucalyptus

L’eucalyptus contient trois composés antivirals, quercétine, hypéroside, et l’acide tannique. Il y a plusieurs façons dont l’huile d’eucalyptus peut être utilisé. L’une des utilisations les plus courantes est tout simplement en ajoutant quelques gouttes d’huile dans un bain chaud. La vapeur parfumée est particulièrement utile contre les virus qui causent la congestion.

L’huile de théier

L’huile d’arbre à thé est une autre plante efficace avec des propriétés antivirales qui est connu pour traiter une grande variété de problèmes.

Huile du genévrier

Des études ont montré que l’huile de genévrier contient un antiviral puissant appelé deoxypodophyllotoxi n. Dans les études, l’huile de genévrier s’est avéré être efficace contre l’herpès et les virus de la grippe. Il peut être utilisé dans un diffuseur, comme un massage, dans un bain relaxant, sous forme de lotion, ou appliqué en compresse. L’utilisation pendant la grossesse n’est pas recommandée, l’huile de genévrier peut stimuler les muscles de l’utérus.

L’huile de mélisse

Une autre plante avec des propriétés antivirales, l’huile de mélisse a de nombreuses utilisations. Lorsque des recherches dans une étude sur les traitements de l’herpès labial et des lésions génitales causées par le virus de l’herpès simplex, les chercheurs ont constaté que l’huile de mélisse a aidé à guérir les plaies et prévenir la propagation du virus. Les sujets testés ont également signalé qu’il a fourni des secours contre des rougeurs et des démangeaisons.

Sources
http://www.herbal-treatment-remedies.com/antiviral-herbs.html

-http://www.natural-health-and-healing-4u.com/antiviral-herbs.html#axzz3Gca52SDn

17 réponses

  1. louzolo dit :

    Bonjour j’ai utilisé l’huile essentielle à arbre à tee très efficace pour les herpès.

  2. Krimo dit :

    Merci il y a une autre plante encore plus efficace appelée aucklandia dans la pharmacopée européenne (saussurea costus) apparemment il tue n’importe quel virus et même le HIV regarder ce brevet d’invention publié en 2011 http://www.google.com/patents/WO2011039574A1?cl=en&hl=fr et même que sur Wikipedia il est dit qu’il guérissait le colera.
    Merci

    • Christiane dit :

      Merci pour tous les efforts. Je suis amoureuse de la phytotérapie et voudrais bien savoir où trouver l’aucklandia. Cette plante m’intéresse particulièrement pour ses propriétés antivirales, seulement je ne sais où la trouver au cameroun, encore moins à quelle adresse faire une commande à l’étranger. Veuillez bien m’aider. Merci

  3. lucien dit :

    quelle huile peut on appliquer sur un zona ,car le zona est un virus quel l’ont doit traiter avec des antibiotiques merci.

    • maplante dit :

      Voici les huiles essentielles qui peuvent traiter un zona: L’huile de citronnelle, l’huile de lavande, l’huile de girofle, l’huile d’eucalyptus, l’huile de Tea Tree, l’huile de graines de nigelle.

    • supersuffer dit :

      Ce n’est pas le virus qui est traité par antibiotiques dans le cadre d’un zona……-_-

      Le zona est provoqué par le virus de la varicelle, un virus de la famille des herpèsvirus (VZV pour Varicella Zoster Virus). Lorsque qu’il se réactive en phase virulente en sortant de sa phase de latence du nerf dans lequel il se cache, et dont il remonte à la surface dans la peau donc, il crée une irruption cutanée.

      Un gros bouton… qui s’infecte de… bactéries, par exemple par des Staphylocoques dorés… Et que l’on traite par antibiotiques, typiquement la fusidine.

      Les antibiotiques tuent uniquement les bactéries, et n’ont AUCUN effet sur les virus. Il faut donc en conséquence utiliser des plantes aux propriétés antibactériennes et non-pas antivirale… Mais dans le cadre d’un Staph doré je ne jouerais pas à la roulette russe avec les plantes à votre place vu les risques de complications graves (les personnes âgées meurent de zona), loin d’être aussi efficaces que>>>>les antibiotiques (qui sont produits par des champignons=moisissures au passage à la base si ça vous rassure… pas si loin des plantes au bout). Au pire en association avec les antibio, mais pas sans.

  4. XAVM dit :

    Bonjour

    le curcuma a des propriétés anti-inflammatoires, mais pas antivirales… à ma connaissance, si ? Des références ?

  5. Thierry Tchinda dit :

    bonjour, Maplante
    je suis au Cameroun et j’ai besoin de Schizandra pour ses propriétés contre l’hépatite virale.
    merci de me répondre promptement

  6. sira dit :

    combien de gousse d’ail doit on utiliser pour le traitement du vih

  7. supersuffer dit :

    @sira: NE SURTOUT PAS chercher à traiter le VIH avec de l’ail ou tout autre plante, seule la trithérapie permettra de ralentir de plusieurs années l’apparition de la phase SIDA que malheureusement rien, aucun traitement actuel n’est capable de prévenir de s’installer et qui sera inexorablement atteinte ; seuls les porteurs sains ni entreront pas, et il s’agit d’une très faible partie de la population portant des gènes particulier pour les récepteurs des lymphocytes T infectés par le virus.

    Je suis chercheur docteur/PhD en biologie, virologue de formation, je sais malheureusement parfaitement de quoi je parle… et il ne faut surtout pas se risquer à utiliser les médecines alternatives pour les maladies graves telles qu’infection au VIH ou encore des cancers!

  8. tmj dit :

    Bonjour
    Pourtant il y’a une plante nommée Suderlandia fructosa qui permet de combattre le VIH .Selon les informations c’est aussi un puissant remède naturel .Mais malheureusement c’est une plante rare et en voie de disparition.

  9. joe matondo dit :

    Alors que dirons nous du JATROPHA ROUGE? Mais elle traite du sida? Un example en RDCONGO LES PERSONNES EN TEMOIGNENT.

  10. I-o dit :

    Que Dieu nous garde tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.