Six erreurs courantes à ne pas faire en utilisant l’ail comme antibiotique

Six erreurs à éviter lors de l’utilisation de l’ail comme un antibiotique

Si vous voulez que l’ail préserve ses bienfaits, il est important de savoir comment l’utiliser correctement. Sinon, ses effets seront limités, et vous pourriez ne pas obtenir les résultats que vous voulez. si vous essayez de l’utiliser comme un remède naturel vous devez éviter un certain nombre d’erreurs courantes.

Erreur N° 1 – utiliser l’ail cuit

La cuisson de est tout à fait acceptable si vous l’utilisez pour pimenter votre nourriture. Cependant, la cuisson détruit l’ingrédient actif de ce remède – l’allicine. L’allicine est l’un des composés soufrés qui s’active lorsque l’ail cru est mâché, haché ou écrasé. Mais, elle se désactive par la chaleur, c’est pourquoi la cuisson abaisse son potentiel de guérison et devrait être évitée.

Voici comment préserver les avantages de guérison  de l’ail lors de la la cuisson:
Écraser l’ail, puis attendre 10 minutes avant la cuisson pour maximiser les bienfaits pour la santé. Laisser le reposer pendant 10 minutes avant la cuisson améliore la formation d’allicine, assure la synthèse maximale de l’allicine, et la rend également plus stable et résistante à la chaleur de la cuisson. Puis cuire sur un feu doux ou moyen pour une courte période de temps (jusqu’à 15 minutes ).

Erreur N° 2 – prendre l’ail sous une forme de pilule

Pour éviter l’odeur et le goût puissant, certaines personnes décident de prendre des pilules. Comme c’est souvent le cas, cette solution facile ne fonctionne pas vraiment. Comme mentionné précédemment, pour activer le composé actif, vous avez besoin d’ingérer l’ail écrasé. Les pilules, la poudre ou sous forme séchée ne peuvent pas égaler le potentiel thérapeutique d’un état naturel .

Erreur N° 3 – utiliser de l’ail qui a perdu sa fraîcheur

Assurez-vous que les gousses que vous obtenez sont fraiches et n’ont pas été stockées pendant une longue période. Comme toujours, l’ail biologique est de loin l’option la plus saine .

ail
Copyright © issyeyre

Erreur N° 4 – prendre trop peu

Si vous voulez lutter contre les infections de façon naturelle, vous aurez besoin de manger une généreuse portion d’ail. Juste une petite gousse ne sera probablement pas suffisante pour faire l’affaire. Pour une dose thérapeutique, de deux à trois gousses d’une taille moyenne par jour. Les gens ont rapporté qu’ils ont guéri d’infections graves par la mastication de deux à trois gousses par jour.

Erreur N° 5 – oublier de reconstituer la flore intestinale

Parce que l’ail agit comme un antibiotique, une grande quantité, peut affecter la flore intestinale (certaines souches de Bifido) et épuiser les bactéries. Comme avec les autres antibiotiques, vous avez besoin d’un bon approvisionnement de probiotiques pour permettre à votre intestin de retrouver son équilibre. Vous pouvez acheter des suppléments de probiotiques de bonne qualité.

Mais dans l’ensemble, la consommation de l’ail est bénéfique pour les bonnes bactéries.

Erreur N° 6 – Ne pas manger une alimentation saine

Vous ne pouvez pas attendre que l’ail fait tout pour vous. Vous avez également besoin d’adopter un mode de vie sain, et un régime qui va favoriser le processus de guérison. Une alimentation riche en sucres et en aliments transformés est nuisible pour votre système immunitaire. Vos efforts doivent être soutenus par des aliments qui vous fournissent une vraie nourriture et protègent votre santé : légumes, fruits, aliments probiotiques, les huiles saines, des protéines maigres et beaucoup d’eau.

Conseils pour manger l’ail frais

Nous avons dis que la meilleure façon de consommer l’ail comme un antibiotique est de le manger cru et frais. Pas tout le monde aime son goût. Les herboristes David Winston et Merrily A. Kuhn , RN , PhD, suggèrent de hacher les gousses et les laisser reposer 10 à 15 minutes. Puis, les mélanger avec des, compote de pommes, miel, ou un autre agent de support que vous trouvez plus facile et plus savoureux à ingérer.

Peut-on mangez l’ail cru sur un estomac vide ?

Il est parfois conseillé de mâcher l’ail à jeun le matin, avant le petit déjeuner, et avant même de boire de l’eau ( vous pourriez avoir besoin d’un verre d’eau pour soulager les brûlures, surtout si vous prenez plus d’une gousse). Ce régime a donné de bons résultats .

Cependant, gardez à l’esprit que, pour certaines personnes, l’ail cru sur un estomac vide peut provoquer une irritation du tube digestif. Une étude publiée en 2005 dans l’American Family Physician a noté que la consommation de quantités excessives d’ail cru, en particulier sur un estomac vide, peut provoquer des troubles gastro-intestinaux, flatulences, et des changements dans la flore intestinale.

Il est toujours conseillé de commencer avec de petites quantités et observer la réaction de votre corps. C’est important aussi parce que certaines personnes ont une allergie à l’ail. Ils pourraient développer une gamme de symptômes, y compris les ballonnements, de la diarrhée, des nausées, des vomissements et des différentes réactions cutanées (rougeurs, eczéma). Les gens qui y sont intolérants pourraient encore être en mesure de le consommer en petites quantités, mais leurs symptômes peuvent apparaître lorsque la dose est augmentée. Cependant, chez la plupart des gens, l’ail ne cause pas des effets secondaires.

L’usage médical de l’ail est connu depuis plus de 3000 ans. Déjà Hippocrate l’a prescrit pour le traitement du cancer du col utérin, et Albert Schweitzer l’a utilisé pour traiter la dysenterie en Afrique. Cet antibiotique ancien reçoit le soutien de la communauté scientifique et les guérisseurs naturels du monde entier.

Source
-http://www.healthyandnaturalworld.com/common-mistakes-when-using-garlic-as-an-antibiotic/

40 commentaires dans “Six erreurs courantes à ne pas faire en utilisant l’ail comme antibiotique

  1. Merci bcp pour ces informations.est ce que je peux arracher une gousse d’ail et le boire comme une pillule avec de l’eau etant donne qu’il est tjrs difficile pour moi de le macher

        1. Vous pouvez le garder juste en bouche dès le matin à jeun quelques minutes, effet agréable et pas réellement d’odeur. Ensuite vous pouvez prendre votre petit déjeuner.

          Cordialement

  2. Je suis très satisfaite de cette article.
    De mon côté,je coupe ma gousse en tt petit morceaux puis j’avale avec de l’eau, en prévention
    est ce bénéfique ?

  3. Je suis très émue de cette article. Alors j’aimerais savoir si en associant de l’ail et un peu de citron les résultats seront également efficaces. Merci

  4. J’ai une petite soeur qui est vierge 21ans mais qui a des souci sur l’appareil génitale elle présente des douleurs aux deux flan l échographie à montré une inflammation des ovaires elle a pris des atb mais maintenant elle pleure tjrs de douleurs et même en dehors des règles que faire que lui donner comme traitement naturel pardon aidez moi, je suis en Afrique.

  5. Chaque matin je mélange une gousse d ail coupé en petits mcx huile d olive et une cuillère de miel je mange le mélange avec du pain complet comme petit déjeuner
    Est ce correcte?
    Merci

  6. Salut si j’écrase une bonne quantité d’ail et que je le met dans une bouteille contenant de l’eau et que je bois comme du jus matin soir ma question est celle si aurait il le même effet ou sa fermentation detruira l’efficacité du produit

  7. Merci pour la précision. Je marchais jusqu’à 3 gousses dans la nourriture. Et pour finir, j’ai le ballonnement jusqu’à présent. Que faire?

  8. Bonsoir, maplante.
    J’ai mis de l’ail en petits morceaux avec la cuisson des cotes de porc, mais l’ail a durci sous la cuisson et noirci, je me suis pourtant régalée, car j’adore l’ail cuit… Mais le hic est que depuis plusieurs jours, j’ai des douleurs à l’estomac. Horrible! comment réguler?
    merci à vous

    1. Pareil ! J’ai cuit l’ail avec du brocolis ET ça à réveiller mon ulcère . Je souffre horriblement de l’estomac depuis 5 jours.
      Je déconseille l’ail’pour les gens qui ont un début d’ulcère

  9. Bonjour
    Est-ce-que je peux faire un mélange d’eau + une quantité importante d’aile cru pour en faire une portion et boire le matin comme le soir ?

  10. Petite rectification l ‘ail ne tue pas la flore intestinale au contraire ,l’ail tue les mauvaises bactéries mais garde les bonnes , l ‘ail nettoie le corps , biensur il faut acheter l’ail rose de Lautrec le meilleur de France , il faut manger l’ail à jeun , en plus quand on mange un plat avec de la viande c’est bien de manger de l’ail après le repas .
    l’ail en plus c’est bon pour augmenter la libido chez les hommes et bon pour la circulation sanguine quand il est pris à jeun le matin avant le petit déjeuner.

    1. Je viens de faire une petite recherche sur l’effet de l’ail sur les bonnes bactéries. Dans une étude, l’ail était bénéfique, car il semble avoir plus d’effet sur les bactéries nuisibles comme Helicobacter pylori (H. pylori), même lorsque ses souches sont résistantes aux antibiotiques. En général, l’ail s’est révélé plus nuisible pour les bactéries pathologiques que la flore intestinale normale. L’inuline et les fructooligosaccharides présents dans l’ail peuvent également servir de nutriments pour les probiotiques.

      Dans une autre étude, Booyens et Thantsha (2013) ont étudié les effets antimicrobiens de différentes préparations d’ail sur cinq souches de Bifidobacteria et une souche de Lactobacillus.

      Ce que Booyens et Thantsha ont découvert, c’est que certaines souches de Bifido étaient plus sensibles aux effets antimicrobiens de l’ail que d’autres, B. lactis étant le moins affecté, suivi de certaines souches de B. longum (mais pas d’autres) et Bifidum étant le plus sensible, tandis que le L. acidophilus n’était pas affecté du tout.

      Les conclusions que nous tirons de cette recherche sont que Lactobacillus Acidophilus conserve son statut de résistant à l’ail et est donc un probiotique qui peut être pris avec l’ail en même temps, alors que, en ce qui concerne la sélection des espèces Bifido, La prudence est donc recommandée lors de l’utilisation simultanée de bifidobactéries probiotiques et d’ail.

      Dans une autre étude, Lactobacillus Casei, un probiotique présent dans la majorité des produits commerciaux de yogourt, a montré un certain degré de résistance à l’ail, indiquant que sa consommation pourrait favoriser la croissance de ces espèces bactériennes bénéfiques dans l’intestin. La prise d’ail a le potentiel de moduler temporairement le microbiote intestinal.

      Merci AIL.

  11. L’ail est super quand il est pris le matin à jeun avant d aller courir pour les sportifs du dimanche car quand vous transpirez l’ail sort par la peau et enlève les boutons de la peau , ensuite après une bonne douche vous allez voir jour après jour votre peau devenir lisse et douce.

    Pour les gens qui ne peuvent pas courir prendre de l ‘ail à jeun et faire un sauna finlandais en buvant pas mal d eau par séance et vous soignerez pas mal de maux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *