Comment se protéger contre l’excès d’œstrogène ?

Diminuer l’œstrogène et équilibrer vos hormones naturellement

L’œstrogène est un acteur clé du système hormonal féminin. Il a des fonctions très importantes dans le corps, mais un déséquilibre peut entraîner des problèmes de santé très graves.

Selon le Dr Bill Rawls « Prouver que le cancer du sein est lié à l’œstrogène n’est pas difficile. Si une femme se fait enlever les ovaires à un très jeune âge et ne subit pas de remplacement d’œstrogènes, son risque de cancer du sein diminue considérablement ».

L’excès d’œstrogènes augmente le risque de cancer du sein et peut également aggraver d’autres maladies. En fait, cette excès peut causer des fibromes, l’endométriose, SOPK,  des kystes, un gain de poids, l’irritabilité, la résistance à l’insuline, la dépression, l’anxiété, des problèmes de la thyroïde et beaucoup plus.

De plus, selon une étude des taux élevés d’œstrogènes peuvent même ralentir la vitesse de cicatrisation des plaies.

Trop d’œstrogène dans le corps, qui n’est pas métabolisé correctement entraîne un niveau faible de progestérone (ce qui n’est pas bon).

Heureusement, il y a des remèdes naturels pour réduire les niveaux d’œstrogène, pour cela il faut s’assurer de se débarrasser de l’œstrogène utilisé efficacement.

Les symptômes de la dominance d’œstrogène chez les femmes

Lorsque les niveaux d’œstrogène sont élevés (dominance d’œstrogène), une femme peut éprouver certains symptômes tels qu’une faible libido, des règles irrégulières, des nausées, des vomissements, des infections à levures, ballonnements, prise de poids, dépression, migraines, crampes dans les jambes ou les fibromes utérins.

Bien que ces symptômes soient communs chez les femmes de plus de 35 ans, ils peuvent être confondus avec la ménopause, qui présente des symptômes similaires.

Les femmes qui utilisent des contraceptifs ou des produits contenant des niveaux élevés de phytoestrogènes comme le soja et les produits à base de soja par voie orale peuvent également rencontrer ces problèmes.

En outre, la dominance d’œstrogènes chez les femmes augmente le risque de cancer du sein ou le cancer de l’utérus, les kystes ovariens, l’infertilité, les maladies auto-immunes, les allergies, l’augmentation de la coagulation du sang et un processus de vieillissement accéléré.

Si vous envisagez de tomber enceinte ou si vous êtes enceinte, travaillez avec votre médecin pour vous assurer que vos niveaux d’œstrogène soient pas trop élevée ou trop basse, mais assez pour soutenir votre grossesse.

Selon une étude réalisée par la Bibliothèque nationale des États-Unis, les niveaux élevés d’œstrogène (phyto-oestrogènes) tels que le soja chez les femmes enceintes peuvent conduire à un défaut du pénis (hypospadias) chez les nourrissons de sexe masculin.

œstrogène

Les symptômes de la dominance d’œstrogène chez les hommes

Les surcharges d’œstrogène peuvent inclure une diminution de la libido, faible numération des spermatozoïdes, faible taux de production de testostérone, un sein élargi (gynécomastie) et petits testicules chez les bébés de sexe masculin.

Des niveaux élevés d’œstrogène chez les hommes peuvent augmenter le risque de cancer de la prostate, agrandissement bénin de la prostate, les crises cardiaques et l’augmentation des risques d’accident vasculaire cérébral, la maladie artérielle périphérique et l’athérosclérose coronarienne.

Voici comment équilibrer votre taux d’œstrogènes

1-Soutenez votre foie

L’œstrogène est détoxifié dans le foie avant d’être déversés dans les selles et retiré de votre côlon. Si votre foie n’est pas en bonne santé, il est difficile de maintenir un bon processus de désintoxication. Pour garder votre foie en bonne santé, ne pas le surcharger avec l’excès d’alcool et la consommation de caféine. Le pissenlit (racine), Chardon-Marie, bardane sont utiles pour la décomposition des hormones.

2-Mangez plus de fibres

Les fibres assurent une élimination adéquate des œstrogènes, vous en avez besoin pour éviter la constipation. Si vous n’avez pas une régularité des selles, l’œstrogène peut circuler dans votre corps. Les fibres sont fournies par les végétaux: légumes, fruits, grains entiers, les haricots, les lentilles, les noix et les graines. Les femmes ont besoin d’au moins 25 grammes par jour. Si vous partez de zéro (j’espère que non!), Augmentez l’apport en fibres lentement pour éviter les gaz et les douleurs abdominales. Vous avez besoin de boire plus d’eau lorsque vous augmentez les fibres.

3-Prendre un supplément de probiotique

Une enzyme appelée beta-glucuronidase qui est constitué de mauvaises bactéries dans votre intestin. Cette enzyme augmente l’œstrogène dans la circulation. Pour arrêter cette enzyme vous devez vous assurer que votre intestin est rempli de bonnes bactéries. Les bonnes souches de probiotiques, sont les lactobacilles et / ou bifidobactéries. Certains probiotiques ne contiennent pas des niveaux suffisamment élevés pour être efficace. Cherchez ceux avec 10-15 milliards.

4-Mangez plus de légumes crucifères

Ces légumes contiennent indole-3-carbinol (I3C). Cette substance favorise la détoxication des œstrogènes nocifs. Les légumes crucifères comprennent le brocoli, le chou frisé, le chou-fleur, roquette, chou, choux de Bruxelles.

5-Prenez des oméga-3

Le stress, la maladie, l’obésité et la pollution peuvent augmenter l’activité d’une enzyme appelée aromatase. L’aromatase est utilisée pour créer l’œstrogène. Ainsi, lorsque cette enzyme est favorisée, plus d’œstrogène que nécessaire peut être créé. Assurez-vous que votre oméga-3 contient à la fois le DHA et l’EPA.

6-Diminuer votre consommation de sucre et de farine raffinée

Les sucres et les farines raffinées peuvent augmenter la quantité d’insuline dans votre corps et l’insuline peut augmenter l’activité de l’aromatase.

7-Mangez moins d’aliments transformés

En plus d’être nocifs pour la santé, les aliments transformés ou emballés sont généralement fabriqués avec des huiles à bas prix (maïs, soja, carthame). Ces huiles sont riches en oméga-6 acides gras qui favorisent l’inflammation, l’inflammation augmente l’activité de l’aromatase.

8- Surveillez votre poids

Le  tissu adipeux crée l’œstrogène. Lorsque vous avez plus de masse grasse, vous aurez plus d’œstrogènes circulant dans votre corps.

9-Réduire votre niveau de stress

Des  niveaux accrus de stress conduisent à l’inflammation ce qui augmente l’activité de l’aromatase. Obtenez plus de sommeil, l’exercice physique et la respiration profonde. Une Gestion efficace du temps peut aider aussi. Ne pas poussez au delà de vos limites même avec vos enfants. Prenez l’habitude de dire «NON». Prenez du temps pour vous-même. Une fois que vous prenez soin de vous, tout le reste suivra.

10-Manger moins de nourriture en conserve

Les boîtes contiennent le BPA chimique. Le BPA est un «xéno-œstrogènes » connu, ce qui signifie qu’il imite l’activité de l’œstrogène.

11-Mangez des baies régulièrement

Les baies sont parfaites pour harmoniser le foie et fonctionnent comme astringents naturels pour le foie pour aider à nettoyer. Vous pouvez manger les fraises, les baies de goji, bleuets, mûres, framboises. Essayez de les intégrer dans votre régime alimentaire et consommez environ 1-2 tasse par jour.

12-Les plantes

Le gattilier et la luzerne sont des plantes qui peuvent réduire les niveaux d’œstrogène. Par exemples, le gattilier inhibe l’activité de la dopamine 2 conduisant ainsi à diminuer la prolactine, qui a un effet direct sur l’œstrogène et la testostérone. La luzerne, d’autre part contient de faibles niveaux de phytoestrogènes. Les études menées sur les animaux montrent que la luzerne améliore l’infertilité par l’abaissement des niveaux d’œstrogène.

13-Les Xenoestrogen

C’est parce que l’oestrogène synthétique (xenoestrogen) qui se trouve dans la plupart des matières plastiques et des produits de consommation tels que les produits cosmétiques peuvent interférer avec vos niveaux d’œstrogène.

14-Autre conseils

Essayez de manger organique et éviter les pesticides, dormez dans l’obscurité, parce que la mélatonine (hormone du sommeil) équilibre les excès d’œstrogènes dans le corps. Ne pas rester exposé aux champs électromagnétiques, ne prenez pas d’antibiotique puisque vous allez tuer les bonnes bactéries intestinales.

Les remèdes naturels pour augmenter la progestérone
Le gattilier pour un équilibre hormonal et pour tomber enceinte
Les remèdes naturels contre l’infertilité masculine

Sources
-http//health.in4mnation.com/lower-estrogen-levels-naturally/

-http://www.natalieweissrd.com/how-to-keep-estrogen-levels-healthy
-http://www.heathervargas.com/blog/10-ways-to-lower-estrogen-levels-naturally
-http://www.canceractive.com/cancer-active-page-link.aspx?n=1285

20 réponses

  1. Didja-Djaïli GARGA dit :

    Merci beaucoup.
    J’aime la naturopathie et je croyais m’y connaitre un peu dans mes essais de gestion de mon endométriose mais là vous m’avez vraiment beaucoup appris:
    Merci !!!
    Je reste connectée.

  2. karam Prem dit :

    Bonjour

    merci pour tous vos articles
    j’aimerais savoir si la prise de sauge peut augmenter le taux d’oestrogene chez un homme
    En effet j’ai fumé de la sauge pendant 2 mois et j’ai l’impression que ma libido et mon erectabilité ont diminué.
    comment faire pour reéquilibrer mon systeme hormonal
    comment faire pour évacuer le trop plein d’oestrogene de mon sang
    quelle plante prendre?

    merci de votre aide

  3. Lotz dit :

    Bonjour ,
    Je suis tombée par hasard sur votre site suite à des recherches. J’ai dejà eu un kyste a l’ovaire qui a éclaté avant ma 1ère grossesse, eu 2 grossesses raprochées (15 mois) ,fait une fausse couche 2 ans après et posé par la suite un stérilet au cuivre car je ne supporte aucun autre moyen de contraception. Mon système hormonal n’a jamais été super dés l’adolescence mais depuis le stérilet c’est pire. J’envisage de ligaturer mes trompes or cela m’est impossible car je suis trop jeune (35 ans). Aujourd’hui mon gyneco m’appelle suite a un examen de routine: mon frottis n’est pas top (bien qu’il n’y ait pas de cellules cancéreuses )et il va falloir que je passe une mammographie car j’ai une poitrine à risque ( pourtant il n’y a pas d’antécédents dans ma famille). Je ne souhaite pas prendre des médicaments ‘à vie ´(Spotof , crème pour les seins,ovules pour la flore,etc….)
    J’aime me soigner de façon naturelle ( homéopathie, phytothérapie ….) mais pour les problèmes gynécologiques et retrouver un bon équilibre hormonal je ne sais pas du tout ce qu’il faut faire! Quels conseils pouvez-vous me donner? Merci pour votre aide.

    • maplante dit :

      Je vous conseille d’adopter un mode de vie sain, bonne alimentation, moins de toxines et de stress. Trouvez un bon naturopathe et commencez à traiter vos problèmes à la source. Corrigez vos problèmes intestinaux, soutenez votre foie pour une meilleure élimination des toxines, pas de sucres ni d’aliments transformés, essayez de manger bio si possible et diminuez l’inflammation dans votre corps.
      Bonne chance.

  4. Jules dit :

    N’hésitez pas à essayer la symptothermie : On y est depuis bientôt 12 mois avec ma copine, ça fonctionne parfaitement bien (à condition d’être rigoureux !). Elle ne supportait pas la contraception hormonale, et elle a fini par avoir une hyperplasie à cause du stérilet en cuivre, et être anémiée… Elle est au top depuis qu’elle pratique la sympto !
    Faites vos recherches, y’a des outils/techniques pour apprendre sur symptotherm et le livre « vivre sa fertilité naturellement grâce aux indices combinés ».
    Bien à vous.

  5. Prigent dit :

    Bonjour,
    Depuis quelques temps, je ne supporte plus le sucre, cest-à dire que si je mange par exemple 3 crêpes à la suite, des maux de tête, voir une migraine, apparaissent aussitôt .. A savoir que je suis ménauposee depuis 3 ans et que je ne supporte pas non plus les phytoestrogenes (si je mange une seule galette de soja, mes seins gonflent oû si je rajoute des graines de lin à mon alimentation, je peux redéclencher une crise de mastose .. Qu’en pensez-vous ? Est-ce que le sucre peut stimuler l’aromatase et déclencher ces migraines ..?
    Je tiens à préciser aussi que je suis intolérante au Doliprane et ai fait une hépatite médicamenteuse au Perfalgan lors d’une hospi et que je ne supporte plus le Loxen et autres médicaments qui me donnaient également d’importantes migraines ..
    Que me conseilleriez-vous comme plantes ou autres remèdes naturels pour détoxifier mon foie ?
    En vous remerciant.
    M. Hélène.

    • maplante dit :

      -L’excès d’insuline stimule l’aromatase qui à son tour stimule la production d’œstrogène; une alimentation qui augmente les niveaux d’insuline a été liée à des niveaux plus élevés d’œstrogènes, cette situation peut causer des problèmes de santé comme la migraine.
      -L’excès de tissu adipeux (en particulier la graisse du ventre) augmente l’inflammation et la production d’œstrogènes par la stimulation de la production d’aromatase.
      -Les fibromes et les tissus de l’endométriose ont eux-mêmes une activité aromatase élevée et produisent des œstrogènes.
      -Le stress crée également un environnement d’œstrogène-dominant qui stimule l’aromatase.
      Il est claire que votre problème hépatique est la cause de vos intolérances aux médicaments ainsi que l’accumulation d’œstrogène et de toxines dans votre organisme.
      Lisez cet article Hélène: http://www.maplante.com/diminuer-loestrogene-naturellement/

  6. charlotte dit :

    bjr je vous ai lu et j’ai trouvé cela très intéressant. je voudrais que vous m’éclairiez en ce qui concerne l’endométriose dont j’ai été diagnostiquée. A 26 ans je n’ai pas encore fais de maternité le spécialiste que j’ai rencontré m’a proposé le stérilet que je n’ai d’ailleurs pas encore opté, depuis mon rdv avec le spécialiste en debut d’année je ne me suis pas décidée si je veux l’adopter. les douleurs sont vraiment intenses avec d’autres malaises mais je suis perplexe éclairez moi sur les voies de solutions

  7. fremdel dit :

    bonjour ,j’aimerais savoir si je peux manger des graines de lin en sachant que j’ai un cancer du sein hormonodependant? j’ai différentes versions.merci d’avance pour votre réponse.très cordialement,Francine

  8. MME B. dit :

    Bonjour,
    J’ai un utérus fibromateux (sans symptômes pour le moment) et j’aimerais me soigner naturellement… Etant donné que j’ai acheté de l’alchémille en tisane récemment, j’aurai voulu connaître les doses et précaution d’emploi.
    Merci d’avance.

  9. Made dit :

    Bonjour, j’ai 38 ans, merci beaucoup pour votre site ça nous aide vraiment. Il Ya cela 3ans que je me suis fait opérer des fibromes. Mon utérus à des cicatrices et en plus j’ai encore deux petits fibromes mais mon gynéco m’a dit ça poserai pas de problème pour tombé enceinte. Naturellement mon fiancé et moi avons essayé pendant 3ans sans succès et j’ai prend le cabergoline pour maintenir mon taux de prolactine. Je dois commencer un traitement d’insémination artificiel. Pourriez-vous vous me dire quel plante je dois utiliser pour avoir plus de chance d’avoir un bébé. Made

  10. Besnier carine dit :

    Bonjour
    Très intéressant votre article j si un cancer hormonaux dépendant depuis 2009 tous les traitements chimiques ont été fait et je prends femara bloquant hormonaux journaliers. Ma question est j ai un Homeopathe qui m avait prescris du gattilier mais les avis dont tres contreverser donc je l ai arrête . Maintenant j ai deux nodules sur les os qui sont toujours du au sein .. Que me conseillez vous merci beaucoup

  11. Sarah dit :

    Bonjour,
    Peut-on prendre de l’alfalfa et du persil pour lutter contre les fibromes ? Ils réduisent ou ils augmentent le taux d’oestrogène ?
    Merci,

  12. Zanne dit :

    Bonjour
    je souhaite faire baisser naturellement mon taux d’oestrogène.
    Merci beacoup pour vos conseils je vais les suivre.
    Aussi, je me dis qu’il faut arrêter les produits laitiers, le beurre, et peut-être même les oeufs pour consommer moins d’ostrogènes animales ou médicamenteuses administrées aux animaux.
    Est-ce indiqué pour faire baisser l’hormone.
    Et peut-on dire qu’il y a plus ou moins d’oestrogène dans le lait de vache ou chèvre ou brebis ?
    Y en t-il dans les oeufs ?
    Merci par avance pour votre réponse

  13. Stoop dit :

    Bonjour,

    Les phytoestrogenes contenus dans la lechtine de soja, ne sont pas des oestrogenes, ils sont censés les contrés justement. ALors pourquoi l’interdire?

    merci beaucoup pour votre réponse.

    • maplante dit :

      De nombreuses études scientifiques mettent en garde contre les effets hormonaux et digestifs négatifs du soja non fermenté dans l’alimentation.
      Six femmes préménopausées ayant des cycles menstruels normaux ont reçu 45 mg d’isoflavones de soja par jour. Cela équivaut à seulement 1-2 tasses de lait de soja ou 1/2 tasse de farine de soja! Après seulement un mois, toutes les femmes ont connu des menstruations retardées.
      Sachez que les œstrogènes ont une fonction précise, mais s’ils ne sont pas éliminés par le corps, il créeront des problèmes.
      On a constaté que les œstrogènes alimentaires sous forme d’aliments à base de soja avaient le potentiel de perturber le système endocrinien avec des effets semblables à la prise du tamoxifène chez les femmes.
      Les œstrogènes consommés dans l’alimentation stimulent les cellules mammaires comme le DDT ((Dichlorodiphényltrichloroéthane) pour augmenter l’activité enzymatique qui conduit au cancer du sein.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.