Les traitements naturels des fibromes utérins

Traitements à base de plantes pour les fibromes utérins

j’ai reçu plusieurs messages de femmes me demandant quels remèdes naturels prendre pour traiter les fibromes utérins et les myomes, je tiens à vous rappeler que vous devez consulter un professionnel de la santé avant tout traitement, je vous rappelle aussi que je ne suis pas médecin, donc je ne donne ni diagnostic ni prescription médicale et je ne fais que transmettre une information qui nécessite d’autres recherches de votre part.

Il existe différentes approches actuellement utilisées pour traiter les femmes souffrant de symptômes des fibromes utérins.
Les traitements les plus courants pour les fibromes utérins comprennent l’intervention chirurgicale. Mais il existe quelques méthodes non – invasives telles que le  traitement  par ultrasons focalisés guidé par IRM.

Il existe également une variété d’options de traitement à base de plantes pour les fibromes utérins. Ces remèdes à base de plantes atténuent efficacement les symptômes communs liés aux fibromes tels que les douleurs abdominales et les saignements abondants. Cependant, les traitements à base de plantes n’ont pas été prouvées pour leurs effets d’enlever les fibromes utérins.

 

Les traitements à base de plantes pour les fibromes utérinsfibromes utérins comprennent

Le gattilier ( Vitex agnus-castus )

Le gattilier réduit les niveaux d’œstrogène par la stimulation de la production de progestérone. Pour des résultats optimaux, Vitex devrait être pris pendant au moins six mois.
Pour faire une infusion de Vitex : pour trois tasses d’eau bouillante mettre deux cuillères à soupe de baies de vitex écrasés. Laisser infuser 20 minutes, filtrer et boire trois tasses par jour.
Le gattilier a un goût poivré épicé. Vous pouvez également prendre une demi- cuillère à café d’extrait liquide ou deux capsules trois fois par jour.

La racine de pissenlit ( Taraxacum officinale )

La racine de pissenlit agit sur le foie en améliorant le flux de bile. Cela conduit à une dégradation efficace de l’excès d’œstrogènes, qui est évacuée de l’organisme. Pour de meilleurs résultats, prendre le pissenlit pendant au moins trois mois.
Pour faire une tisane de racine de pissenlit : Bouillir trois cuillères à soupe de racine de pissenlit dans trois tasses et demi – d’eau pendant 15 minutes dans une casserole couverte. Retirer du feu et laisser reposer pendant 15 minutes supplémentaires. Filtrer et boire trois tasses par jour.
Vous pouvez également prendre une à deux cuillère à café d’extrait liquide ou deux capsules trois fois par jour.

Le chardon-Marie ( Silybum Marianum )

Le chardon-Marie est une plante très efficace qui agit sur le foie en favorisant la régénération des cellules du foie. Ceci aide à maintenir une fonction efficace du foie.
Pour de meilleurs résultats, prendre un extrait normalisé de chardon-Marie de silymarine, qui est considérée comme le principal ingrédient actif.
Prenez 140 mg de silymarine trois fois par jour pendant au moins trois mois. Si vous préférez utiliser la plante entière, vous pouvez moudre les graines de chardon-Marie dans un moulin à café et saupoudrer sur les salades, votre jus ou autres plats. Prenez environ deux cuillères à soupe par jour.

L’ortie (Urtica dioica)

L’ortie est un tonique à large spectre. Elle contient du fer et d’autres éléments naturels, ce qui favorise la production de nouveaux globules rouges contrecarrant ainsi l’anémie causée par un saignement excessif. L’ortie est sûre et douce et peut être prise indéfiniment.
Pour faire une tisane d’ortie : Verser 3 tasses d’eau bouillante sur 2 cuillères à soupe d’ortie séchée, couvrir et laisser infuser pendant 15 minutes. Filtrer et boire trois tasses par jour.

L’oseille crépue ( Rumex Crispus )

L’oseille crépue est une plante de purification exceptionnelle. Elle améliore la fonction hépatique en stimulant le flux de bile et a des propriétés laxatives douces. Elle agit comme un tonique qui améliore la production de globules corrigeant ainsi l’anémie causée par un saignement excessif.
Pour faire une tisane : Bouillir 2 cuillères à soupe de racine séchée dans 3,5 tasses d’eau pendant 15 minutes dans une casserole couverte. Retirer du feu et laisser infuser pendant 10 minutes supplémentaires. Filtrer et boire 3 tasses par jour.
Vous pouvez prendre 1/2 cuillère à café d’extrait liquide ou deux capsules trois fois par jour.

Les feuilles de framboisier ( Rubus idaeus )

Les feuilles de framboisier sont utilisées pour contrôler le saignement menstruel disproportionné tout en renforçant les muscles utérins. Elles aident à équilibrer les organes reproducteurs. En outre, elles ont des effets anti-inflammatoires et anti- émétiques, elles sont efficaces pour soulager les symptômes menstruels liés à des fibromes utérins.
Les Framboises sont une source de nutriments, dont le calcium, le magnésium, le fer, le potassium, le phosphore et les vitamines A , B , C et E. C’est un tonique très utile pour les femmes souffrant de symptômes menstruels graves.

Trèfle rouge ( trifolium pratense )

Pour le traitement des fibromes utérins vous pouvez faire une infusion de fleurs de trèfle rouge. Le trèfle rouge est riche en phytoestrogènes. Le trèfle violet inhibe la croissance du tissu de l’utérus qui en fait un moyen efficace pour traiter les fibromes utérins. Buvez 2 à 3 tasses de tisanes de trèfle rouge pour aider à rétrécir les fibromes utérins.

Les suppléments d’huile essentielles

Les huiles essentielles à base de plantes comme l’huile d’onagre, sont riches en acides gras oméga 6 : de puissants antioxydants et de substances anti-inflammatoires qui peuvent réduire la douleur et l’inflammation des fibromes. L’huile essentielle d’onagre est disponible sous forme de suppléments.

Racine de gingembre ( Zingiber officinalis )

Le gingembre stimule la circulation sanguine dans l’utérus. La circulation accrue contribue également à réduire l’inflammation de l’utérus, des ovaires ou des trompes de Fallope.

Autres informations utiles pour traiter les fibromes naturellement

-Les plantes équilibrant les hormonesGattilier, igname sauvage, agripaume cardiaque, pivoine, réglisse, normalisent le taux d’œstrogène.
-Les remèdes hépatiques – Bardane, pissenlit, chardon bénit, chardon-Marie, patience crépue, grande gentiane, aident le métabolisme des œstrogènes dans le foie et diminuent les tumeurs.
-Les plantes astringentes – trille rouge, framboisier (feuilles), achillée, pervenche, alchémille, aigremoine, busserole, digitale chinoise, cirier, rose, réduisent les hémorragies abondantes.

Les aliments et les plantes riches en fer sont utiles, prendre aussi des plantes qui fortifient la résistance au stress.

Éviter la caféine, l’alcool, les graisses et les aliments transformés et faites régulièrement de l’exercice. Prenez des suppléments de vitamine C, complexe vitaminique B, zinc et magnésium.

Noter que les traitements à base de plantes pour les fibromes utérins ne sont pas cliniquement prouvés . Avant de commencer tout traitement, consultez votre médecin. Si vous avez des problèmes de santé, vérifier les effets indésirables des plantes avant utilisation.

Source
http://www.uterine-fibroids.org/herbal-treatments.html

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

215 commentaires sur “Les traitements naturels des fibromes utérins”