Progestérone : l’augmenter naturellement et équilibrer vos hormones

Comment augmenter la progestérone naturellement ?

La progestérone est une hormone sexuelle féminine produite par les ovaires et les glandes surrénales. Elle est extrêmement importante pour la santé des femmes et elle joue un rôle crucial dans le système reproducteur féminin, y compris le cycle menstruel, la fertilité, ainsi que le développement du fœtus et pour avoir une grossesse saine.

Selon Dr Mariza « Il est tout à fait possible de réguler vos hormones sans utiliser des hormones… »

L’équilibre hormonal est un facteur important pour tomber enceinte. Au cours d’un cycle menstruel, diverses hormones travaillent ensemble dans une harmonie complexe pour déclencher les composants de l’ovulation et de la menstruation.

Cependant, un déséquilibre dans le taux de la progestérone peut causer l’infertilité, un risque accru de fausse couche, l’augmentation des symptômes du syndrome prémenstruel, la dépression, le dysfonction de la thyroïde, les seins fibrokystiques, le gain de poids et un cycle menstruel irrégulier.

La progestérone appartient à un groupe d’hormones appelées progestatives, impliquées dans le cycle menstruel, la création d’embryons et la grossesse.

En fait, elle est produite et libérée par les ovaires et elle est nécessaire pour le maintien de la fertilité chez les femmes.

Progestérone et fertilité

La progestérone prépare l’utérus pour la fixation des œufs, maintient la grossesse et prévient la poursuite de l’ovulation pendant la grossesse.

En outre, elle est nécessaire pour l’ovulation, la fécondation et la production de cellules hormonales des glandes endométriales.

C’est une hormone qui stimule la croissance du tissu mammaire maternel et des glandes lactées. En fait, elle a besoin d’œstrogènes pour affecter les seins, car les œstrogènes induisent la production de récepteurs de progestérone dans les tissus mammaires.

La progestérone, les œstrogènes , la prolactine et d’autres hormones travaillent ensemble pendant la grossesse pour préparer le sein à la lactation.

progestérone

Les faibles niveaux et la santé reproductive

Selon les recherches, de faibles niveaux de progestérone peuvent causer des troubles d’ovulation.

Aussi, un niveau faible de cette hormone peut provoquer des cycles menstruels irréguliers ou absents.

De faibles taux sanguins de cette hormone sont associés à un faible pourcentage d’ovulation chez les femmes stériles. Cela peut empêcher les femmes de tomber enceintes.

Même chez les femmes enceintes, l’hormone est toujours nécessaire pour maintenir la grossesse. Si le niveau est bas, l’utérus peut ne pas être en mesure de garder le fœtus et peut entraîner une fausse couche.

Des niveaux très élevés

Si le niveau de l’hormone est supérieur à la normale, cela peut être dû à la grossesse, au cancer de la surrénale, au cancer de l’ovaire ou à l’hyperplasie congénitale de la surrénale.

L’hyperplasie congénitale des surrénales est un trouble qui affecte la glande surrénale en l’absence d’un enzyme dont la glande surrénale a besoin pour fabriquer les hormones.

L’hormonothérapie

L’hormonothérapie est utilisée pour traiter certains symptômes de la ménopause. Cela fonctionne en remplaçant l’œstrogène qui n’est plus produit par le corps.

Des études montrent que l’utilisation de progestérone synthétique (progestatif) avec de l’œstrogène augmente le risque de cancer du sein par rapport à l’œstrogène seul. En revanche, l’utilisation de progestérone naturelle avec des œstrogènes n’affecte pas le risque de cancer du sein.

Avant les années de ménopause, les cellules de l’endomètre sont éliminées pendant la menstruation. Lorsque l’endomètre n’existe plus, les cellules de l’utérus prolifèrent dans l’utérus, ce qui peut provoquer le cancer. La progestérone diminue le risque de cancer de l’endomètre en rendant l’endomètre mince.

Cependant, il existe de nombreux moyens naturels pour augmenter les niveaux de cette hormone et maintenir un bon équilibre hormonal.

1-Évitez les aliments et les plantes qui augmentent les niveaux d’œstrogène

Les taux d’œstrogène et de progestérone chez une femme est d’une extrême importance pour la santé. L’excès d’œstrogène et de faibles niveaux de progestérone peuvent contribuer à de nombreuses troubles psychologiques et physiques, y compris l’infertilité. Si vous avez été diagnostiqués avec une dominance d’œstrogène et une insuffisance de progestérone, vous devez éviter tous les aliments qui peuvent augmenter les niveaux d’œstrogène.

De plus, lorsque les œstrogènes dominent, il existe un risque élevé de cancer du sein. Par conséquent, il est important de vous protéger si vous pensez que votre taux de progestérone est faible.

Il n’est donc pas surprenant que des recherches menées par l’Université d’Adélaïde en Australie confirment que la progestérone peut être bénéfique dans le traitement du cancer du sein.

Vous pouvez en apprendre davantage sur les causes de la dominance des œstrogènes et les traitements naturels.

2-Augmenter votre apport en vitamine B6 et vitamine C

Votre corps a besoin de quantités adéquates de vitamine B6 pour maintenir des niveaux optimaux de progestérone. Toutefois, l’absence de cette vitamine peut réduire la production de l’hormone. La vitamine B est également nécessaire pour le foie, pour décomposer l’œstrogène.

Les niveaux élevés d’œstrogène créent un déséquilibre hormonal. Cela signifie que les niveaux d’œstrogène deviennent plus élevés que les niveaux de progestérone. De bonnes quantités de vitamine B6 peuvent être trouvées dans les noix, les grains entiers, la viande rouge maigre, les volailles, les fruits de mer, les bananes, les épinards, les haricots et les pommes de terre.

Prenez également de la vitamine C! Une étude a démontré que 750 mg de vitamine C, chaque jour pendant six mois peut augmenter considérablement la production de progestérone.

 

3-Consommer des aliments contenant du zinc

Ce minéral important n’est pas seulement indispensable pour votre système immunitaire et votre peau. Le zinc est indispensable pour la santé hormonale et il est extrêmement important pour la production de niveaux adéquats de progestérone. En outre, le zinc augmente indirectement la progestérone en augmentant vos niveaux de l’hormone folliculo-stimulante (FSH), ce qui provoque l’ovulation et stimule vos ovaires pour produire cette hormone. Les aliments riches en zinc incluent le foie de veau, les viandes rouges maigres, les crustacés, les crabes, le chocolat noir, les pois chiches, la citrouille, la pastèque et les graines de citrouille.

4-Mangez des aliments riches en magnésium

Le magnésium est un nutriment essentiel pour augmenter les niveaux de progestérone, car il joue un rôle important dans le maintien d’un équilibre hormonal dans le corps.
Vous pouvez prendre des suppléments alimentaires, ou manger plus d’aliments qui sont de bonnes sources de magnésium, comme les haricots noirs, les épinards, le plantain, le flétan, les céréales à grains entiers, les graines de citrouille et de courge, le gombo et les noix.

5- Contrôlez votre niveau de stress

Le stress peut réduire considérablement le taux de progestérone dans le corps. Lors d’un stress chronique, les glandes surrénales ne sont pas en mesure de produire suffisamment d’hormone appelée cortisol, dont ils ont besoin en permanence. Dans ce cas, notre corps convertit la progestérone en cortisol.

6-Les plantes à éviter et les plantes à prendre

Éliminer toutes les plantes qui peuvent augmenter les niveaux d’œstrogène, avec la dominance d’œstrogène, vos niveaux de progestérone sont plus faibles. Ces plantes incluent l’actée à grappes bleu, l’actée à grappes noires, dong quai, le houblon, la lavande, la réglisse, les feuilles d’agripaume, la racine de rhodiola rose, les fleurs de trèfle rouge, les baies du palmier nain et l’huile de théier.

Si vous voulez connaître les meilleurs remèdes naturels pour l’infertilité féminine, cliquez sur ce lien!

Une plante qui est bonne pour équilibrer les niveaux d’hormones dans le corps est le gattilier, également connu sous le nom de vitex agnus. Il peut stimuler la production de la progestérone et réduire les taux d’œstrogènes, de même que les taux de la prolactine, une autre hormone qui peut entraîner un faible taux de progestérone dans le corps.

Le pissenlit (racine), le Chardon-Marie, et la bardane aident le foie à décomposer les hormones pour qu’elles soient excrétées du corps une fois leur travail accompli.

Sources
-https://youqueen.com/life/health/top-7-natural-ways-to-increase-progesterone/
-https://www.selfhacked.com/blog/top-21-science-based-health-benefits-progesterone-4-drawbacks/
-https://hormonesbalance.com/articles/10-natural-ways-to-boost-progesterone-balance-hormones/

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

159 commentaires sur “Progestérone : l’augmenter naturellement et équilibrer vos hormones”