Cystite : des remèdes naturels efficaces pour vous soulager

Les traitements naturels pour soulager la douleur de la cystite

La cystite est une inflammation de la vessie qui est souvent causée par une infection. C’est un type d’infection des voies urinaires, en particulier chez les femmes. Elle n’est pas toujours due à une infection, mais parfois elle peut être causée par des produits d’hygiène ou certains médicaments.

La majorité des cas de cystite sont aigus ou surviennent soudainement. Cependant, avant d’utiliser les remèdes maison pour la cystite, il est important de connaître certaines notions de base sur cette maladie.

Qu’est-ce que la cystite ?

La cystite est une infection bactérienne qui provoque une inflammation de la vessie. Elle se produit lorsque la bactérie pénètre dans la vessie par l’urètre, le tube qui transporte l’urine. On estime qu’environ la moitié de la population féminine contractera une infection urinaire telle qu’une cystite à un moment de sa vie. Les cas bénins de cystite s’améliorent généralement d’eux-mêmes en quelques jours.

Néanmoins, certaines personnes pourraient avoir des épisodes de cystite fréquemment, ce qui nécessite un traitement régulier, voire à long terme.

En outre, il est possible que la cystite entraîne une infection rénale plus grave. Il est donc essentiel de consulter un médecin si vos symptômes s’aggravent.

cystite

Qu’est-ce qui cause la cystite ?

Beaucoup de facteurs peuvent causer une infection urinaire, mais on pense que la plupart des cas surviennent lorsque des bactéries de la peau ou des intestins pénètrent dans la vessie par l’urètre.

Les causes peuvent inclure:

-Les relations sexuelles
-Les bactéries dans les toilettes
-Insérer un tampon
-Insertion d’un cathéter urinaire (un tube utilisé pour drainer la vessie à travers l’urètre)
-Utiliser un diaphragme comme forme de contraception

Quels sont les signes et symptômes de la cystite ?

Les principaux symptômes de la cystite sont :

Mictions fréquentes et urgentes
-Douleurs pelviennes et vésicales faibles
-Pression et sensibilité autour du bassin, de la vessie et de la zone située entre l’anus et le vagin
-Rapports sexuels douloureux
-Symptômes qui s’aggravent au moment des règles

1-Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude est un remède maison populaire pour la cystite. Il est de nature alcaline, ce qui aide à réduire le niveau d’acide dans le corps, à réduire la sensation de brûlure et à soulager les autres complications. Dissoudre 1/2 à 1 cuillère à café de bicarbonate de soude dans l’eau et boire. Le prendre une heure avant le déjeuner ou une heure après votre repas du soir. Donc, ne le prenez pas avec la nourriture.

2-Le jus de canneberge

Le jus de canneberge est l’un des meilleurs remèdes naturels pour soigner la cystite. Il aide à guérir les infections et à réduire l’inflammation. Boire au moins 2 verres de jus de canneberge chaque jour aide à empêcher les bactéries E. coli de se coller à la muqueuse des voies urinaires.

3-Le curcuma contre la cystite

La curcumine peut améliorer de manière significative les symptômes des infections urinaires chroniques, protéger la fonction tubulaire rénale et diminuer les réponses inflammatoires et exerce un effet curatif sur les infections urinaires chroniques.

Le curcuma peut diminuer l’inflammation dans le corps par son action sur le foie. Ceci, à son tour, aide à réduire d’autres symptômes liés à la cystite. Les dérivés de la curcumine ont également montré des propriétés analgésiques dans certaines études.

De plus, le curcuma possède des propriétés antimicrobiennes et réduit le risque d’infections urinaires.

4-Les probiotiques

Les probiotiques ont la capacité de réduire les symptômes de la plupart des maladies inflammatoires. Vous pouvez consommer des probiotiques pour aider à combattre l’inflammation et l’enflure dans la vessie.

Les infections urinaires comme la cystite sont causées par des bactéries pathogènes telles que E. coli . Assurer un bon niveau de probiotiques dans l’intestin peut diminuer la capacité des bactéries pathogènes à se multiplier, réduisant ainsi les risques de développer une cystite.

Une étude a montré que la prise d’un probiotique contenant diverses souches de Lactobacillus, parmi d’autres traitements, y compris des comprimés de canneberge, entraînait une amélioration significative et un soulagement des symptômes.

5-L’ail

L’ail peut agir comme un antibiotique naturel, antimicrobien et aider à renforcer le système immunitaire. Aussi, il aide à éliminer la bactérie E-coli et à réduire les symptômes de la cystite. L’ail cru est plus bénéfique que l’ail cuit.

6-Les asperges

Les asperges contiennent des composés ayant des propriétés diurétiques. En raison de cet effet diurétique, les asperges aident à encourager l’élimination des sels et de l’eau des reins vers la vessie. Ce qui aide à éliminer les bactéries.

7-Les aliments riches en vitamine C

La consommation d’aliments riches en vitamine C est l’un des meilleurs remèdes connus pour soigner la cystite. Ses propriétés antioxydantes aident à éliminer les radicaux libres du corps et à soulager la douleur et l’inconfort causés par l’inflammation de la vessie. En cas d’inflammation de la vessie, elle aide à acidifier la vessie et contribue ainsi à réduire la croissance bactérienne.

Une étude réalisée en 2007 a évalué le rôle que joue l’ingestion quotidienne de 100 mg de vitamine C dans le traitement des infections urinaires pendant la grossesse. Les chercheurs ont constaté que le traitement à la vitamine C pendant trois mois permettait de réduire les infections urinaires, améliorant ainsi le niveau de santé des femmes.

8-L’huile de clou de girofle

Des recherches publiées dans « Phytotherapy Research » indiquent que l’huile de clou de girofle possède une activité antimicrobienne, antifongique et antivirale. En outre, l’huile de clou de girofle possède des propriétés anti-inflammatoires et elle est souvent utilisée pour soulager la douleur. Le clou de girofle peut être pris en interne pendant deux semaines.

9-La quercétine

En tant qu’un antioxydant, la quercétine est souvent utilisée pour traiter de nombreuses maladies, y compris l’urticaire, les allergies, l’asthme, etc. Selon les études, les flavonoïdes trouvés dans la quercétine pourrait être une bonne solution pour le traitement de la cystite.

En ce qui concerne la quantité de quercétine utilisée quotidiennement, 500 mg de quercétine deux fois par jour peut aider à réduire l’infection de la vessie et du système urinaire. Cependant, les femmes enceintes ou qui allaitent devraient éviter d’utiliser cet ingrédient.

10-Le sel d’Epsom

Prendre un bain de sel d’Epsom est un bon moyen de faire face à la cystite. Le sel d’Epsom contient du magnésium comme composant principal, alors prendre un bain avec cet ingrédient aidera à soulager vos symptômes. Il soulage la douleur et apaise vos muscles ainsi que d’autres parties du corps. Certains essais ont même montré que les comprimés de magnésium pouvaient être bénéfiques pour les infections urinaires et la cystite.

11-Éliminer les aliments déclencheurs

Malheureusement – beaucoup de ces aliments sont les plus délicieux. MAIS, leur élimination peut réduire considérablement les symptômes. Ceux-ci inclus :

-La caféine, le chocolat et l’alcool
-Le sucre, les soda et les produits laitiers
-Les édulcorants artificiels
Pour savoir quels aliments peuvent déclencher votre cystite et maîtriser vos symptômes, il est essentiel de suivre un régime d’élimination .

12-Les aliments et la réduction de l’inflammation

Puisque l’inflammation est une composante de la cystite- mettre l’accent sur les aliments pour réduire l’inflammation. En fait, éliminer les aliments à l’origine de l’inflammation peut aider à soulager vos symptômes. Il faut manger des aliments complet et naturels. Quelques idées incluent :

-La moitié de votre assiette devrait contenir des légumes colorés – concentrez-vous sur les légumes verts.
-Incorporer le saumon sauvage dans votre alimentation 2-3 fois par semaine.
-Concentrez-vous principalement sur des repas à base de plantes, consommer de la viande rouge 1-2 fois par semaine.
-Prendre des graisses saines – à savoir : l’avocat, l’huile d’olive extra vierge et l’huile de noix de coco.
-La consommation de grain à 1/2 tasse / jour ou moins.
-Incorporer le gingembre et le curcuma dans votre cuisine. J’adore la tisane de gingembre et de curcuma.
-Réduire la consommation de gluten
-Éliminer les aliments frits et transformés
-Éliminer le sucre.

13-La sensibilité alimentaire

Pour certains patients, éliminer les «aliments déclencheurs courants» ou les «aliments inflammatoires courants» ne suffit pas. Ces patients bénéficient généralement d’un test de sensibilité alimentaire aux IgG pour déterminer quels sont les aliments provoquent une réaction excessive de leur système immunitaire et favorisent l’inflammation.

14-L’infection à candida

Certains patients présentent une cystite et une augmentation concomitante du taux de candida (une levure naturelle dans notre corps qui peut croître à cause du stress, de l’utilisation d’antibiotiques et bien plus encore!). Pour ces patients, l’élimination des aliments favorisant la levure et le suivi d’un protocole d’élimination de la candidose peuvent réduire considérablement les symptômes.

3 réponses

  1. Pierre dit :

    Merci pour cette excellente synthèse!
    Bien à vous
    Pierre

  2. BIONATURISTA dit :

    Bonjour, j’ajouterais le Chancapiedra et le roucou si je peux me permettre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.