Au début du XXe siècle, les principales causes de décès étaient des maladies infectieuses telles que la tuberculose, la pneumonie et la diarrhée. De nos jours, les causes sont dans la plupart des cas liées à des maladies inflammatoires, notamment les cardiopathies, le cancer et les accidents cérébrovasculaires.

L’inflammation chronique est liée à plusieurs maladies, notamment le cancer, le diabète, les maladies cardiaques, l’obésité et l’arthrose.

Par exemple, dans les artères l’inflammation peut déclencher l’athérosclérose ou l’accumulation de plaque graisseuse riche en cholestérol. Cette accumulation peut conduire à des crises cardiaques et à des accidents vasculaires cérébraux.
En fait, dans la majorité des cas l’inflammation provient de facteurs alimentaires. Les produits laitiers, les aliments transformés, le sucre, les additifs alimentaires, le gluten et les acides gras trans industriels sont considérés comme des aliments pro-inflammatoires.

LE RÉGIME ANTI-INFLAMMATOIRE – UN PLAN DE 4 SEMAINES  – Plus de 130 recettes – plus de 200 pages

LE RÉGIME ANTI-INFLAMMATOIRE – Commandez-le maintenant.

Mais quelles sont les conséquences d’une inflammation chronique ?

L’inflammation peut entraîner une prise de poids, des lésions corporelles, la fatigue, le diabète, une maladie cardiaque et même le cancer.
Cependant, une fois bien informé, vous pouvez prendre le contrôle de votre santé, en prévenant l’inflammation ou en la contrôlant.
L’inflammation est à l’origine de nombreuses affections. Toute maladie qui se termine par « ite » implique une inflammation : arthrite, colite, endocardite, bronchite, appendicite, laryngite, pour n’en nommer que quelques-unes. Tout le monde est sensible à l’inflammation, surtout les personnes dont le système immunitaire est affaibli comme les enfants, les personnes âgées et les personnes souffrant de maladies auto-immunes.

L’alimentation et l’inflammation

La nourriture joue un rôle extrêmement important dans la réponse inflammatoire. Les choix alimentaires peuvent diminuer l’inflammation ou l’aggraver.

Le gluten, les produits laitiers, les aliments transformés, le sucre et l’alcool peuvent causer ou aggraver une inflammation.

Cependant, d’autres aliments peuvent réduire, et même guérir l’inflammation.

De ce fait, un régime spécifique qui inclut des aliments sains, consommés pendant une période défini pourrait apporter une aide considérable dans la lutte contre les états inflammatoires.

C’est ce que vous découvrirez dans mon ebook « Le régime anti-inflammatoire ».

Catégories : Actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 29 = 38

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.