La reine des prés:anti-inflammatoire,antiacide,anti rhumatismal et astringent

La reine des prés un anti-inflammatoire naturel

Filipendula ulmaria – Mis à jour le 23/12/2017

La reine des prés est une plante médicinale qui a les propriétés de l’aspirine, mais en plus de ça elle a un effet bénéfique contre l’acidité gastrique, contrairement a l’aspirine.

Parties utilisées et composants

On utilise les sommités fleuries séchées en infusion ou en teinture-mère.
Acide salicylique, huiles essentielles (aldéhyde salicylique), flavonoïdes, coumarine, mucilage, tanins, glucoside, spireine, minéraux (soufre, fer, calcium..).

Propriétés

Anti-inflammatoire, antiacide, antirhumatismal, astringent, antispasmodique, analgésique, antibactérien, diaphorétique, cholagogue, anodyne, diaphorétique, diurétique, relaxant, stomachique, antiseptique urinaire.

Pour le rhume et la respiration

La reine des prés a été utilisée pendant de nombreuses années pour aider à traiter les rhumes et les symptômes associés.

En fait, les actions analgésiques et anti-inflammatoires de la plante en font un remède potentiellement efficace.

De plus, les racines de la plante ont été utilisées pour aider à traiter une gamme de troubles respiratoires, y compris la toux, la respiration sifflante, l’essoufflement et les maux de gorge.

Pour l’indigestion et les ulcères

La reine des prés peut être utilisée comme un tonique digestif général, mais elle est également efficace pour l’indigestion. Des études ont montré que la muqueuse interne de l’estomac est protégée par la plante. En outre elle fournit des effets anti-inflammatoires positifs en raison de sa teneur en salicylate.

 

Des études effectuées sur des animaux ont également démontré que la reine des prés pourrait être un traitement efficace contre les ulcères peptiques.

Une étude menée sur des rats a révélé que filipendula ulmaria favorisait la guérison des ulcères chroniques et empêchait également les lésions de se développer dans l’estomac.

reine des prés

Pour la douleur et l’arthrite

Dans la médecine populaire traditionnelle, la reine des prés a été utilisée comme remède contre la douleur et l’inflammation articulaires.

En fait, elle est utile contre les rhumatismes, l’arthrite et la goutte. En raison de sa teneur en salicylate, la reine des prés peut aider à réduire l’inflammation dans les articulations En outre ses propriétés analgésiques peuvent aider à soulager la douleur. Selon l’usage traditionnel, la reine des prés contribue également à améliorer la santé des tissus conjonctifs.

Actions anti-bactériennes

Des recherches en laboratoire ont révélé que les extraits de fleurs de reine-des-prés étaient efficaces contre diverses infections bactériennes. Par conséquent, la reine des prés peut aider à éliminer les infections, y compris Staphylococcus aureus, E. Coli, Proteus vulgaris et Staphylococcus epidermidis.

En plus, l’acide salicylique est un désinfectant bien connu qui a été utilisé pour traiter diverses affections cutanées, notamment le psoriasis, l’eczéma et l’acné.

Aussi, la reine des prés est considérée comme un antiseptique urinaire. D’autres études ont montré que la plante était efficace contre la croissance d’une autre bactérie dangereuse – Helicobacter pylori.

Propriétés antioxydantes

Selon la recherche sur les capacités médicinales de la plante, la reine des prés possède de fortes propriétés antioxydantes qui peuvent aider votre santé globale.

Les antioxydants peuvent réduire le risque de développer des maladies graves, y compris les maladies cardiaques, le cancer et les maladies dégénératives du cerveau. En outre, les antioxydants peuvent inverser les dommages causés par les radicaux libres et protéger contre le stress oxydatif.

Plusieurs études ont démontré la valeur antioxydante de la plante. Dans une étude, les souris avec une hépatite, ont été nourries avec un extrait de reine des prés pendant une période de 5 jours. Les résultats ont démontré les propriétés protectrices du foie et antioxydantes de la plante.

Fièvre et douleur

La reine des prés est également réputée pour sa capacité à soulager la douleur et à apaiser les fièvres. Une petite quantité de racine de la plante peut être très efficace dans le traitement des migraines et des maux de tête.

Cela est probablement dû  aux composés analgésiques trouvés dans la plante qui ont un effet similaire à l’aspirine.

La diarrhée

En plus d’aider à améliorer la digestion et à soulager l’ulcère, la reine des prés a été utilisée efficacement pour traiter la diarrhée chez les adultes et les enfants.

Il y a très peu d’effets secondaires connus associés, mais vous devriez certainement consulter un expert avant de l’essayer avec de très jeunes enfants.

Utilisations

Tisane : Laisser infuser 1 cuillère à soupe de sommités fleuries dans une tasse d’eau. Boire 2-3 fois par jour.

Teinture-mère : 40 gouttes dans un verre d’eau. 3 à 4 fois par jour.

Précautions

Dans l’ensemble, la reine des prés est considérée comme sûre pour la consommation, mais il y a quelques précautions de sécurité dont vous devez être conscient.
-Ne pas utiliser la reine des prés en cas d’allergie à l’aspirine.
-Possible interaction avec les coagulants.
-Ne prenez pas la reine des prés avec des suppléments de minéraux, la thiamine ou des alcaloïdes.
-Les personnes sensibles au sulfite ou au salicylate devraient éviter d’utiliser la reine des prés.
-La plante doit être utilisée avec prudence par les personnes souffrant d’asthme.
-Les femmes enceintes devraient éviter d’utiliser la reine des prés, car il existe des preuves qu’elle peut provoquer une activité utérine.
-Les mères qui allaitent devraient également éviter de prendre la plante.
-Il y a une chance que la reine des prés augmente le risque de saignement gastro-intestinal.
-En raison de la teneur en salicylate de la plante , il pourrait augmenter les risques de saignement chez les patients qui prennent certains médicaments comme les anticoagulants ou les AINS.

Source
-https://healthyfocus.org/health-benefits-of-meadowsweet/
-Barnaulov OD, Denisenko PP. Anti-ulcer action of a decoction of the flowers of the dropwort, Filipendula ulmaria (L.) Maxim [in Russian]. Farmakol Toksikol . 1980;43(6):700-705.
-Newall C, Anderson LA, Phillipson JD. Herbal Medicines: A Guide for Health-Care Professionals . London, England: Pharmaceutical Press; 1996:191-192.
-https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19653313
-https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17369943

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.