Les 10 symptômes de la sensibilité et de l’intolérance au gluten

Des symptômes incroyables liés au gluten

Un régime sans gluten est devenu de plus en plus populaire. Mais comment pouvez-vous savoir si vous avez une sensibilité au gluten?

Pour certains, manger des aliments dérivés du blé ne cause aucun problème, tandis que d’autres éprouvent une gamme de symptômes, dont certains peuvent rendre la vie cauchemardesque.

Les symptômes de la sensibilité au gluten peuvent être similaires à celles vécues par de nombreuses personnes atteintes de la maladie cœliaque (intolérance au gluten), mais on ne sait pas comment le système immunitaire pourrait être impliqué et la différence est l’absence de dommages dans la muqueuse de l’intestin.

Quels différences entre la sensibilité, l’allergie et l’intolérance au gluten?

La maladie cœliaque

La maladie cœliaque survient lorsque le système immunitaire attaque ses propres tissus. Cela provoque des dommages dans la muqueuse de l’intestin et comme conséquence le corps ne peut pas absorber les nutriments des aliments correctement. La maladie cœliaque n’est pas une allergie ou une sensibilité au gluten, mais une maladie auto – immune .

L’allergie au gluten

C’est une réaction allergique aux protéines présentes dans le blé, déclenchées par le système immunitaire et se produit généralement en quelques secondes ou minutes après avoir manger le gluten.
Les symptômes comprennent des éruptions cutanées, la congestion nasale, maux de tête, difficulté à respirer, des crampes, des nausées ou des vomissements, et peuvent être évités avec un régime sans blé.

La sensibilité au gluten

Elle a des symptômes similaires à la maladie cœliaque, mais il n’y a pas d’anticorps associés et aucun dommage dans la paroi de l’intestin.

Si vous avez vécu au moins quatre de ces symptômes après avoir mangé des aliments contenant du gluten, il pourrait être temps de penser à modifier votre alimentation.

gluten

1-Les problèmes digestifs

Certains des signes les plus courants sont des problèmes digestifs comme les gaz, les ballonnements, la constipation et la diarrhée. La constipation est plus fréquente chez les enfants. Beaucoup d’individus diagnostiqués avec IBS (Syndrome du côlon irritable) trouvent que leurs symptômes disparaissent si elles arrêtent de manger des aliments qui contiennent du gluten.

2-Les problèmes psychologiques

Certains problèmes psychologiques liés à l’humeur, comme la dépression, l’anxiété et le TDAH peuvent souvent être améliorés en éliminant le gluten de votre alimentation.
Certaines personnes peuvent éprouver des sensations de panique, perte de contrôle, le cœur qui bat trop fort, douleurs à la poitrine, difficulté à respirer ou des sentiments d’évanouissements. Des crises d’angoisse peuvent même ressembler à des crises cardiaques.

3-Les problèmes articulaires

Les douleurs articulaires figurent aussi parmi les symptôme et il sont causées par l’inflammation. Des articulations enflées et douloureuses, y compris les doigts et les genoux, pourraient être le signe d’une sensibilité au gluten.

4-La kératose pilaire

Ce problème de peau qui ressemble à des boutons est généralement causé par une malabsorption des acides gras et de vitamine A. Ces troubles se produisent suite à des dommages dans l’intestin causés par l’exposition à long terme au gluten. Il peut également provoquer certains problèmes de la peau comme l’eczéma, l’acné, le psoriasis et la dermatite herpétiforme.

5-L’épuisement

La sensation de fatigue ou de brouillard après un repas est commune chez les personnes sensibles au gluten. Même si vous obtenez assez de sommeil chaque nuit, se réveiller épuisé signifie que quelque chose ne va pas.

6-La fatigue chronique ou la fibromyalgie

La plupart des diagnostics ignorent la cause exacte de la fatigue ou de la douleur chronique. Souvent, la sensibilité au gluten est un facteur sous-jacent dans ces syndromes et l’élimination de cette protéine de votre alimentation peut traiter la cause réelle de votre douleur et de votre fatigue.

7-Les migraines

Une étude de 2001 a révélé que manger du gluten peut déclencher des migraines et des maux de tête intenses pour ceux qui y sont sensibles. l’IRM a indiqué que beaucoup de ces personnes avaient une inflammation importante dans leur système nerveux.

8-Les maladies auto-immunes

Parce que l’inflammation et l’exposition prolongée au gluten peuvent mettre le corps en état d’alerte, les maladies auto-immunes se développent fréquemment chez les personnes qui sont intolérants au gluten. Ces maladies comprennent le lupus, le psoriasis, la polyarthrite rhumatoïde, la rectocolite hémorragique, la sclérodermie, la thyroïdite de Hashimoto et la sclérose en plaques.

9-Les déséquilibres hormonaux

L’infertilité, le SOPK, et des cycles menstruels irréguliers sont souvent liés à l’intolérance au gluten. L’inflammation due à la consommation du gluten met une charge importante de stress sur les glandes surrénales, qui peuvent commencer à mal fonctionner et perturber l’équilibre de l’ensemble du système endocrinien.

10-Les symptômes neurologiques

Étourdissements, troubles de l’équilibre et des vertiges, des symptômes comme l’engourdissement et des picotements peuvent tous être le signe de l’inflammation dans le système nerveux causés par les réponses induites par le gluten dans le système immunitaire.

sources:
-http//glutenfreenetwork.com/symptoms-treatments/gluten-intolerance-symptoms-how-do-you-know-if-gluten-is-making-you-sick/
-http//www.naturalnews.com/038170_gluten_sensitivity_symptoms_intolerance.html
-http//www.celiac.com/articles/121/1/Migraine-Headaches-Gluten-Triggers-Severe-Headaches-in-Sensitive-Individuals/Page1.html
-http//www.nutrisavings.com/glutenintolerance/

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

11 commentaires sur “Les 10 symptômes de la sensibilité et de l’intolérance au gluten”