Éternuement : causes, astuces et remèdes naturels

Les meilleurs remèdes naturels pour les éternuements

L’éternuement est l’une des nombreuses merveilles du corps humain, c’est l’un de nos réflexes protecteurs. Quand quelque chose irrite l’intérieur de notre nez – comme la poussière ou le pollen – les terminaisons nerveuses minuscules dans notre nez envoient un message à notre cerveau qui envoie des messages à de nombreuses parties de notre corps pour faciliter l’éternuement.

En fait, il y a beaucoup d’événements impliqués en une fraction de seconde. Les muscles de la poitrine compriment vos poumons, ce qui envoie une bouffée d’air vers le haut. Puis, la gorge se ferme, ce qui envoie l’air dans votre nez à des vitesses allant jusqu’à 160 km/h.

De plus, il y a 2 000 à 5 000 gouttelettes remplies de bactéries qui sortent de votre nez et de votre bouche lorsque vous éternuez.

Les éternuements surviennent souvent soudainement et sans avertissement, c’est une expulsion puissante et involontaire de l’air.

Les allergies, les squames animales, la fumée, la moisissure, la poussière, le pollen et d’autres irritants sont les causes les plus fréquentes d’éternuements. Le froid, les changements de température, l’eau de la pluie, les fortes odeurs, les allergies alimentaires, certains médicaments, la lumière et d’autres facteurs peuvent également causer des éternuements.

Parmi les symptômes de l’éternuement figure, une sensation de picotement dans les narines, des yeux larmoyants et une congestion nasale.

Toutefois, les éternuements ne sont généralement pas un problème grave, sauf s’ils surviennent de manière persistante.

éternuement

Les choses dans votre maison qui vous font éternuer

Les articles parfumés – une étude a déclaré en 2011 que les parfums d’intérieur comme les sprays, les bougies ou les diffuseurs sont la raison fréquente des allergies respiratoires.

Votre aspirateur – si les filtres ne sont pas changés régulièrement, ils peuvent faire propager la poussière dans l’air.

Le courant d’air – votre réflexe d’éternuement se déclenche lorsque quelque chose irrite vos voies nasales ou lorsque vous stimulez le nerf trijumeau. L’air froid, est censé causer cela.

Les fleurs – le pollen et les odeurs fortes de certaines fleurs peuvent causer des éternuements.

Les peluches de vos enfants – abritent souvent des acariens.

L’activité physique – chez certaines personnes allergiques, une activité physique peut causer des éternuements, des démangeaisons et un écoulement nasal.

La literie et les tapis – constituent un habitat de rêve pour les acariens.

L’humidité – le taux d’humidité idéal devrait être d’environ 40%. Vous devriez essayer de trouver un équilibre, parce que d’un part, l’air sec peut irriter vos membranes muqueuses. D’une autre part, l’air trop humide peut entraîner le développement de moisissures et la croissance des acariens.

Traitez vos allergies

Les personnes souffrant d’allergies éternuent souvent de deux à trois éternuements consécutifs. Prenez note des moments et des lieux où vous éternuez le plus.

En fait, les allergies saisonnières sont très fréquentes au printemps, en été et à l’automne.

Les allergies associées à un lieu, comme votre bureau, peuvent provenir de produits de nettoyage, de moisissures ou de squames d’animaux domestiques.

Pourquoi certains éternuent le matin au réveil ?

Avez-vous besoin d’éternuer plusieurs fois avant même de boire votre café ? Avez-vous des démangeaisons oculaires ? Le nez qui coule et les éternuements disparaissent-ils après quelques heures ?

1-La rhinite allergique : c’est une hypersensibilité liée au système immunitaire déclenchée habituellement par des spores fongiques, des poils d’animaux et des acariens.

Pendant que vous dormez, vos voies nasales sont exposées aux déclencheurs pendant de longues périodes. Puisque votre réflexe d’éternuement est supprimé pendant le sommeil, vous aurez une attaque immédiate dès que vous vous réveillez.

Si c’est la rhinite saisonnière, vos symptômes peuvent s’accentuer pendant les saisons comme le printemps.

2-La rhinite non allergique ou rhinite vasomotrice : c’est une autre maladie liée au système immunitaire, mais pas à cause d’un allergène. Votre activité immunitaire peut passer par des fluctuations pendant le sommeil, qui peuvent vous arriver sous la forme d’éternuements matinaux.

Une cause fréquente de la rhinite non allergique est une infection virale, un rhume ou la grippe. Les causes possibles sont aussi, les aliments et les boissons, certains médicaments, les changements hormonaux, les changements de température ou d’humidité et les Irritants environnementaux.

3-La sinusite : parfois, l’éternuement du matin peut également être le résultat d’une sinusite.

Les allergies alimentaires

Dans une réaction allergique à la nourriture, votre système immunitaire attaque certaines protéines dans les aliments. Les aliments les plus courants qui provoquent des réactions allergiques sont les arachides, les noix, les crustacés, le poisson et les œufs.

De plus, certains enfants peuvent être allergiques au lait et au blé.

Par conséquent, votre nez qui coule et vos éternuements sont plus susceptibles de se produire après que vous mangiez l’un de ces aliments.

Les symptômes d’une allergie alimentaire peuvent inclure des douleurs à l’estomac, des nausées, des vomissements, de la diarrhée, un écoulement nasal, de l’urticaire et une respiration sifflante.

La seule façon de prévenir les réactions allergiques causées par les aliments est d’éviter les déclencheurs.

Trop manger provoque des éternuements chez certains

Certaines personnes éternuent après avoir mangé de gros repas. Cette maladie n’est pas bien comprise par la communauté médicale. Un chercheur l’a surnommé snatiation, qui est une combinaison des mots «éternuer» et «satiété» (en anglais “sneeze” and “satiation”).

Les scientifiques ne comprennent pas entièrement le problème. En fait, éternuer est toujours mystérieux parce que nous manquons d’outils de neuro-imagerie suffisamment sensibles pour localiser les bons neurones. Mais en ce qui concerne la snatiation, la théorie dominante l’attribue à un système nerveux parasympathique défectueux.

Peu de recherches ont été publiées sur la snatiation depuis l’article inaugural de 1989, dont les auteurs n’étaient pas réellement responsables du nom de la maladie. Cet honneur revient à Judith Hall, une généticienne qui a écrit une lettre à l’éditeur en réponse à l’étude.

La lumière du soleil

La snatiation n’est pas la seule maladie marquée par l’éternuement en réponse à autre chose que l’irritation nasale. En réalité, entre 18 et 35 pour-cent des gens éternuent en regardant le soleil, une maladie appelée  » réflexe photo-sternutatoire ».

Bien que mieux compris que la snatiation, l’éternuement du soleil nous a longtemps confondus. Au quatrième siècle avant J.-C., Aristote s’est demandé : « Pourquoi la chaleur du soleil nous fait éternuer, mais pas la chaleur du feu ».

Les probiotiques contre les allergies

Des études ont montré que l’ingestion des probiotiques a entraîné une réduction des symptômes chez les enfants et les adultes souffrant de rhinite allergique en réduisant la réponse allergique aux acariens.

Les chercheurs croient que les  probiotiques peuvent stimuler la production d’anticorps chez les bébés et les enfants qui peuvent les protéger contre les allergies plus tard dans la vie.

Les probiotiques jouent un rôle important dans la prévention des allergies selon ces études  :

  • E. coli non pathogène a été administré aux nourrissons pour stimuler leur système immunitaire. À 10 ans et 20 ans, ces enfants souffraient de beaucoup moins de maladies allergiques.
  • Avant l’accouchement, les futures mères recevaient des probiotiques ou un placebo. Après l’accouchement, les enfants ayant reçu des probiotiques ont continué à prendre leur dose pendant 6 mois. Après 4 ans, seulement 26% des enfants sous probiotiques ont développé de l’eczéma alors que 46% de ceux sans probiotiques ont développé la maladie.

Les allergies ne doivent pas être transmises de génération en génération et peuvent être évitées.

Pour presque toutes les allergies, en particulier alimentaires, les probiotiques ont des effets positifs sur le corps:

  • Améliorer la fonction de la muqueuse des intestins.
  • Entraver la croissance des bactéries pathogènes (mauvaises).
  • Stimuler la production de substances stimulant le système immunitaire.
  • Influence directe sur la réponse immunitaire.

Les probiotiques peuvent jouer un rôle important dans la prévention et le traitement de la rhinite allergique. Néanmoins, les résultats dépendent de nombreux facteurs, tels que le type de bactéries, la voie d’administration, la posologie, le régime alimentaire et d’autres facteurs sous-jacents.

De plus, la sélection de la souche probiotique la plus bénéfique et le moment de la supplémentation doivent encore être déterminés.

Les scientifiques savent que la combinaison probiotique des lactobacilles et des bifidobactéries, aident à améliorer la santé digestive et l’immunité. Ils croient que les probiotiques pourraient augmenter le pourcentage de cellules T régulatrices dans le corps humain, ce qui pourrait augmenter la tolérance aux symptômes du rhume des foins.

Une solution saline contre les éternuements

Quand vous savez que la poussière, le pollen et la saleté sont les causes de vos éternuements, alors il serait bénéfique de se faire rincer le nez avec une solution saline.

L’eau chaude utilisée dans cette solution apaise les muqueuses irritées de votre nez, guérissant ainsi l’inflammation. Cela contribue également à soulager de nombreux autres symptômes d’allergies saisonnières.

Il suffit d’ajouter ½ à 1 cuillère à café de sel et ¼-1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude à 1-2 tasses d’eau tiède.

La vapeur d’eau chaude

Ce remède simple pourait faire des merveilles, il traite rapidement les éternuements et le nez bouché. Vous serez impressionné par le résultat final !

  1. Prenez un bol d’eau et faites-le bouillir.
  2. Retirer du feu.
  3. Maintenant, rapprochez la tête du bol.
  4. Couvrez la tête en utilisant une serviette.
  5. Respirez la vapeur de l’eau bouillie, pendant 10 minutes.

Vous pouvez ajouter ½ cuillère à café d’huile de menthe poivrée à votre eau bouillie.

L’ortie contre la rhinite allergique

L’ortie est riche en fer, en calcium, en potassium, en manganèse et en vitamines A, C et D. En plus d’être si nutritive, elle possède des propriétés astringentes, diurétiques, toniques et antihistaminiques.

Cela rend l’ortie un remède efficace pour la rhinite allergique et vous soulage non seulement des éternuements, mais aussi de tous les symptômes associés, y compris les yeux larmoyants, ainsi que le nez qui coule.

En outre, l’ortie aide à soulager la congestion nasale et les démangeaisons qui précèdent généralement les éternuements.

Vous pouvez prendre l’ortie dans n’importe quelle forme, en teinture, capsule ou tisane 2-3 fois par jour, en particulier pendant la saison du rhume des foins.

Préparer une tisane d’ortie en infusant la plante dans de l’eau chaude et en ajoutant du miel, le miel local, si possible. Prendre 2-3 tasses par jour.

La tisane de fenouil pour diminuer les éternuements

Les graines de fenouil sont dotées de propriétés antivirales et anti-inflammatoires. Elles peuvent traiter l’inflammation et les infections des voies respiratoires supérieures.

Il suffit de faire bouillir une tasse d’eau, ajouter 2 cuillères à café de graines de fenouil et ensuite couvrir. Laisser infuser les graines pendant 15 minutes environ, puis boire 2 fois par jour.

Lors de la préparation de tisane de fenouil, vous ne devriez pas faire bouillir l’eau après avoir mis les graines. Sinon, vous allez endommager les huiles naturelles contenues dans le fenouil.

L’huile essentielle de menthe poivrée

L’huile essentielle de menthe poivrée est un excellent remède contre les éternuements, l’élimination des mucosités et les larmoiements.

Elle aide à ouvrir les voies respiratoires, et à faciliter la respiration. Il existe plusieurs façons d’utiliser cette huile essentielle, mais nous recommandons de l’appliquer par voie topique près de la zone nasale.

Ou vous pouvez utiliser un inhalateur. La voie orale peut conduire à des problèmes d’estomac.

Une tisane à la camomille

La camomille a un effet antihistaminique naturel (c’est-à-dire elle traite la rhinite allergique ). Et éternuer est très souvent une réponse du corps suite à des niveaux élevés d’histamine.

Un autre antihistaminique naturel est la vitamine C, alors mélanger votre tisane à la camomille avec du jus de citron ou un autre jus d’agrumes. Ou vous pouvez ajouter du persil ou du gingembre.

Le gingembre contre les éternuements

Le gingembre possède des propriétés anti-inflammatoires, analgésiques, anti-oxydantes et anti-émétiques. Par conséquent, c’est l’un des remèdes les plus utilisés pour les maladies virales et les problèmes nasaux, y compris les éternuements.

Râper un pouce de gingembre dans de l’eau bouillante. Après 10-15 minutes, filtrer, ajouter un peu de miel et buvez 2-3 tasses par jour.

 L’ail pour les éternuements

L’ail possède d’excellentes propriétés anti-bactéricides, anti-virales et anti-allergiques. Si votre éternuement est dû au rhume, cela peut être l’un des remèdes maison les plus efficaces pour votre problème d’éternuement.

  1. Écraser 4-5 gousses d’ail.
  2. Mettre la pâte obtenue dans une cuillère ou dans un petit bol.
  3. Inspirez l’odeur forte qui sort de cette pâte d’ail.
  4. Cela éliminera toute toxine muqueuse dans le passage nasal et vous serez en mesure d’arrêter d’éternuer.

L’huile d’origan dans le jus de fruits

Les remèdes maison les plus fiables pour apaiser les éternuements incluent l’huile d’origan, qui lutte contre divers micro-organismes. De plus, il possède des propriétés anti-inflammatoires.

  1. Prenez ½ cuillère à café d’huile d’origan et 1 verre de n’importe quel jus naturel de fruit de votre choix.
  2. Mettez l’huile dans du jus de fruit.
  3. Remuez bien.
  4. Boire le jus 1 fois par jour.

Les graines de fenugrec

Les graines de fenugrec fournissent également un soulagement grâce à leurs propriétés antivirales. Aussi, le fenugrec a un effet apaisant sur les muqueuses soulageant l’irritation et aide à traiter les éternuements.

  1. Faire bouillir une tasse d’eau, puis ôtez la casserole du feu.
  2. Ajouter 1 cuillère à café de graines de fenugrec.
  3. Laisser infuser 10-15 minutes.
  4. Filtrer et boire en petites gorgées.
  5. Faites-le 2 à 3 fois par jour jusqu’à ce que vos symptômes disparaissent.

La vitamine C pour traiter l’éternuement

La vitamine C peut aider à réduire la production d’histamine dans votre corps et ainsi contrôler les éternuements. Lorsque vous souffrez d’un rhume, buvez un verre de limonade ou de jus d’orange pour avoir une bonne dose de vitamine C.

Votre régime devrait également inclure des légumes contenant des bioflavonoïdes, qui fonctionnent de la même manière que la vitamine C. En outre, les propriétés antioxydantes contrôlent également la production d’histamine et aide à réduire les éternuements.

Des conseils supplémentaires pour arrêter d’éternuer

Vous devriez comprendre que les points que vous êtes sur le point de lire sont aussi importants que les remèdes ci-dessus, pour prévenir / arrêter les éternuements. Ainsi, notez-les attentivement.

-La consommation régulière de soupe au poulet est une merveilleuse façon de se débarrasser de l’éternuement et du nez qui coule.

-Ajouter le curcuma à votre nourriture. Ses effets anti-inflammatoires jouent un rôle crucial dans la réduction significative de la gravité de votre malaise.

-Vous cherchez un bon remède pour un nez qui coule et l’éternuement ? Il suffit de respirer l’odeur de quelques graines de carvi qui agissent comme des antihistaminiques.

-Lorsque votre priorité est de traiter les éternuements et le nez bouché, utilisez du thym séché comme remède. Mettez un peu de thym séché dans l’eau bouillante et inspirez profondément sa vapeur.

-Boire une tisane de sauge tous les jours.

-Prendre ½ cuillère à café d’huile d’eucalyptus et la mettre sur un mouchoir. Respirer l’arôme de l’huile du mouchoir à intervalles réguliers, tout au long de la journée.

-Assurez-vous que la maison est toujours exempte de pollens et de poussière.

-Quand c’est la saison du rhume des foins, éloignez-vous des endroits où il y a des niveaux élevés de pollens.

-Efforcez-vous d’éviter le stress pour renforcer l’immunité du corps. Cette immunité accrue prévient les réactions allergiques et les éternuements.

Que faire en cas d’éternuements successifs?

-Si vous éternuez presque sans cesse, une astuce intéressante est de détourner son attention de cela et de se concentrer sur d’autres aspects importants.

-Pincez délicatement la lèvre supérieure et poussez-la aux narines. Cela empêchera l’éternuement de sortir.

-Placez le majeur et l’index sous les narines et appuyez doucement sur la lèvre supérieure pendant environ 15 secondes. Cela vous évitera quelques éternuements.

-Dès que vous ressentez la sensation précédant un éternuement, faites bouger le bout de la langue vers la région la plus en haut dans la bouche et touchez-la. Restez comme ça pendant environ 30 secondes pour arrêter d’éternuer.

-Les éternuements successifs sont frustrants, et parfois ils peuvent même causer une douleur dans une articulation, un muscle ou une hernie. Donc faites attention à votre posture.

Maintenant vous connaissez presque tous les détails sur les remèdes maison pour arrêter d’éternuer.

Bonne chance !

Sources
-https://www.mnn.com/health/allergies/questions/what-happens-to-your-body-when-you-sneeze
-https://www.top10homeremedies.com/home-remedies/home-remedies-for-sneezing.html
-https://bodyecology.com/articles/how_probiotics_help_prevent_allergies.php
-http://www.healthjuices.net/knowledge-base/home-remedies-for-sneezing/
-https://www.healthline.com/health/how-to-stop-sneezing#6
-http://vkool.com/how-to-stop-sneezing/
-https://www.livestrong.com/article/553945-sneezing-and-running-nose-from-food-allergies/
-https://wellnessbells.com/sneezing/
-https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3784923/
-http://news.ufl.edu/articles/2017/03/allergies-probiotic-combination-may-curb-your-symptoms-new-study-finds.php
-https://vanwinkles.com/people-with-snatiation-sneeze-when-they-overeat
-https://health.onehowto.com/article/why-do-i-sneeze-so-much-when-i-wake-up-in-the-morning-10828.html

1 réponse

  1. Soulsista dit :

    Merci à toi également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.