20 remèdes naturels efficaces pour améliorer votre mémoire

20 remèdes naturels efficaces pour améliorer votre mémoire

Comment renforcer sa mémoire avec des remèdes naturels ?

Plusieurs personnes croient que les trous de mémoire sont liés au vieillissement. Toutefois, il est très fréquent que votre mémoire vous joue des tours. Bien souvent, on oublie ou on a mis un objet, le nom d’une personne ou même ce qu’on nous a demandé d’acheter.

Bien que cela puisse être un phénomène courant lorsque vous êtes stressé ou préoccupé. Les troubles de la mémoire peuvent être causés par un certain nombre de problèmes de santé sous-jacents ou par des mauvaises habitudes.

En effet, une bonne mémoire dépend de la santé et de la vitalité de votre cerveau.

Les scientifiques ont découvert que le cerveau humain a une étonnante capacité d’adaptation et de changement, même en vieillissant. Cette capacité est connue sous le nom de la neuroplasticité.

Avec une bonne stimulation, votre cerveau peut former de nouvelles voies neuronales, modifier les connexions existantes, s’adapter et réagir de façon permanente.

En fait, notre cerveau est très gourmand, exigeant un apport constant de glucose pour un bon fonctionnement.

Les neurones ne stockent pas le sucre comme les autres cellules, ils ont donc toujours faim et sont dans le besoin.

Toutefois, les sucres raffinés, comme le sucre de table ou le sirop de maïs à haute teneur en fructose, sont nuisibles pour la santé.

Qu’est ce qui affecte la mémoire et le cerveau?

Tout le monde à vu une pomme brunir ou une vieille voiture rouillée, c’est ce qu’on appelle une oxydation.

Un processus similaire se produit dans les cellules du cerveau. En fait, le cerveau utilise beaucoup d’oxygène, soit 20% de votre apport total.

Par conséquent, cela le rend particulièrement vulnérable à l’oxydation causée par les radicaux libres.

Les principaux facteurs qui nuisent à la mémoire sont la dépression, le stress, l’anxiété, les carences nutritionnelles, les traumatismes, la dysfonction thyroïdienne, l’abus d’alcool, le manque de sommeil, les médicaments et d’autres maladies comme la démence et la maladie d’Alzheimer.

mémoire

1-L’huile d’olive un antioxydant qui protège votre cerveau

L’huile d’olive est particulièrement riche en antioxydants naturels appelés polyphénols. En outre, elle est une source importante de vitamines E et K, deux vitamines aux bienfaits prouvés pour le cerveau.

La vitamine E, en particulier en présence de la vitamine C, aide à maintenir une bonne mémoire.

Dans une étude, lorsque les participants ont remplacé les huiles végétales malsaines par l’huile d’olive, leur risque de dépression a chuté de près de 50%.

De plus, l’huile d’olive augmente les niveaux de deux substances cérébrales importantes, le facteur neurotrophique dérivé du cerveau (BDNF) et  le facteur de croissance nerveuse (NGF).

En effet, ces composés favorisent la formation et la réparation des cellules cérébrales.

Selon une étude publiée dans la revue Annals of Clinical and Translational Neurology, l’huile d’olive pourrait réduire le risque de la maladie d’Alzheimer.

Selon les auteurs, l’huile d’olive réduit l’inflammation cérébrale, mais surtout active un processus connu sous le nom d’autophagie.

L’autophagie est l’élimination des toxines par les cellules du cerveau.

2-Les fruits à coques et les graines une source graisses saines

Les fruits à coques sont riches en acides gras polyinsaturés bénéfiques, et contiennent une certaine quantité de protéines végétales, de minéraux et de vitamines.

La vitamine E dans les fruits à coques possède un effet bénéfique pour la mémoire.

En fait, la vitamine E est bénéfique pour le cerveau parce que c’est un antioxydant puissant.

En plus de ça, on a les graisses saines qui sont plus importantes pour la santé de votre cerveau.

Au niveau cellulaire, le cerveau est presque entièrement constitué de graisses structurelles ainsi que de graisses fonctionnelles.

C’est important pour les processus métaboliques dans la cellule et la communication entre les cellules.

Toutes les fibres nerveuses sont protégées par une couche de graisse appelée gaine de myéline.

Par conséquent, un apport constant de bons gras, tels que les oméga-6 et les oméga-3 présents en abondance dans les fruits à coques et certaines graines, seraient bénéfiques pour la mémoire et le système nerveux.

Pour bénéficier de ces graisses saines pour la mémoire, mangez une poignée d’amandes, de noix, de noix de pécan, de noisettes ou de noix de cajou. Mais les deux premiers sont particulièrement utiles pour améliorer la mémoire et prévenir les maladies neurodégénératives.

Les graines oléagineuses qui ont un effet bénéfique similaire pour la mémoire, comprennent les graines de lin, les graines de sésame et les graines de tournesol. Les graines de lin, en particulier, sont riches en oméga-3, mais elles doivent être fraîchement moulues.

3-Les poissons pour améliorer la mémoire

Les acides gras essentiels ne peuvent pas être fabriqués par l’organisme. Cela signifie qu’ils doivent être obtenus à partir de l’alimentation.

Cependant, les acides gras oméga-3 se trouvent naturellement dans les poissons gras sous forme d’EPA et de DHA .

Les poissons tels que le saumon, les sardines, le maquereau et les anchois renferment de la graisse saine.

De plus, les acides gras oméga-3 sont des agents anti-inflammatoires. Par conséquent, ils sont très bénéfiques pour la santé.

Ils aident à garder le cerveau sain et actif, en prévenant la dégénérescence cellulaire et nerveuse.

Selon une étude récente, menée par Cyrus A. Raji, un résident en radiologie à l’école de médecine David Geffen au Centre médical UCLA.

Manger du poisson une fois par semaine peut fournir des vertus protecteurs pour notre cerveau en vieillissant.

Dans une étude de 2015, les chercheurs de National Institutes of Health ont suivi 4 000 patients pendant cinq ans. Ce qu’ils ont découvert était surprenant.

Emily Chew, MD, directrice adjointe de la Division d’épidémiologie et des applications cliniques, auteur de l’étude, a déclaré : « Contrairement à la croyance populaire, nous n’avons pas constaté que les suppléments d’oméga-3 peuvent stopper le déclin cognitif ».

Donc, ne comptez pas trop sur les suppléments d’oméga-3 pour améliorer votre mémoire.

4-Les anthocyanes pour améliorer votre mémoire

Le facteur neurotrophique dérivé du cerveau (BDNF) est la fontaine de jouvence pour la santé du cerveau et la plasticité.

En fait, le BDNF rend possible les connexions nerveuses associées à une fonction cognitive saine.

Les niveaux de BDNF diminuent avec l’âge, avec une performance de mémoire et des compétences cognitives décroissantes.

Une nouvelle étude prouve que les anthocyanes de myrtille sont un moyen très puissant pour augmenter les niveaux de BDNF.

Les anthocyanes sont des antioxydants, donc ils peuvent lutter contre les dommages oxydatifs.

Du coup, ils sont très utiles contre le vieillissement du cerveau et les troubles de la mémoire.

Ce que disent les études

Une étude de six ans publiée dans les Annals of Neurology a examiné les effets d’une alimentation riche en anthocyanes (les fraises et les myrtilles) sur la fonction cognitive chez les femmes âgées de plus de 70 ans

Après avoir étudié 16 000 personnes, les chercheurs ont découvert que cet antioxydant peut retarder le vieillissement mental jusqu’à deux ans et demi.

En outre, ils ont constaté que plus l’apport d’anthocyanes et d’autres flavonoïdes est élevé, plus le taux de déclin cognitif est faible.

Mais, ces antioxydants particuliers ne ralentissent pas seulement le processus de vieillissement mental, ils stimulent aussi l’apprentissage et la mémoire.

En 2009, une étude a été effectuée sur des rats ovariectomisés (les ovaires ont été retirés pour imiter les symptômes post-ménopausiques).

L’étude montre que les rats traités avec des anthocyanes affichaient des fonctions d’apprentissage et de mémoire améliorées.

Dans des recherches antérieures, les mêmes scientifiques ont démontré que les anthocyanines inhibaient les symptômes de dépression chez les mêmes animaux.

Les anthocyanines sont présentes dans de nombreux végétaux :

La myrtille, le bleuet, le raisin rouge, l’aronia, la groseille, la canneberge, l’orange, l’acaï et les prunes.

5-Le curcuma un antioxydant et un anti-inflammatoire puissant

Selon une nouvelle étude publiée dans l’American Journal of Geriatric Psychiatry sur l’effet de la curcumine, le composé actif dans la racine du curcuma.

Le curcuma peut non seulement empêcher les problèmes de mémoire de s’aggraver avec le temps, mais en fait les diminuer.

Plus important encore, ces changements sont observés non seulement dans les capacités cognitives des participants, mais aussi dans leurs cellules cérébrales.

Il s’est avéré que la fonction de la mémoire de ceux qui avaient pris la curcumine s’est améliorée de 28% en moyenne au cours des 18 mois.

Selon les recherches récentes, le curcuma peut prévenir la démence en bloquant la formation de bêta-amyloïde. En fait, le bêta-amyloïde peut affecter la fonction cérébrale et conduire à l’apparition d’une perte de mémoire à court terme.

De plus, ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires améliorent la mémoire et ont même un effet antidépresseur.

Aussi, une étude récente en Inde a montré que la curcumine protège contre les dommages au cerveau dus à l’abus d’alcool.

6-Le thym pour augmenter les niveaux d’acides gras oméga-3

Le thym est excellent pour soutenir la santé du cerveau. Des études ont révélé que les huiles volatiles dans cette plante augmentent les niveaux d’acides gras oméga-3 dans le cerveau.

Parmi ces acides gras oméga-3, on trouve l’acide docosahexaénoïque (DHA).

Les acides gras oméga-3 protègent contre le déclin cognitif lié à l’âge ou la démence. En outre, ils améliorent l’apprentissage et la mémoire.

De plus, le DHA assure le bon fonctionnement et le développement des cellules du cerveau.

Le thym contient également des flavonoïdes qui augmentent sa capacité antioxydante.

En fait, les flavonoïdes induisent la synthèse et la sécrétion de facteur neurotrophique (BDNF), dont on connaît déjà l’importance pour la mémoire.

7-L’origan pour combattre le stress et booster votre mémoire

Le journal britannique de la nutrition a publié une étude qui a constaté que les extraits d’origan améliore l’humeur et le bien-être mental.

C’est parce que certains composés dans l’origan inhibent la recapture et la dégradation des neurotransmetteurs qui se charge de l’humeur, de l’anxiété et de la cognition.

Selon une étude de 2011 publiée dans le British Journal of Nutrition. L’huile d’origan chez les animaux de laboratoire, fonctionne de la même manière que les antidépresseurs chez l’homme.

En fait, d’autres recherches ont conclu que l’huile d’origan protège les cellules du cerveau des rats de laboratoire contre les dommages.

Les composés augmentent des ondes cérébrales spécifiques qui réduisent l’anxiété, améliorent la concentration et aident à réguler le bien-être mental.

Vous pouvez utiliser l’huile essentielle d’origan pour améliorer votre humeur et soulager les sentiments de stress.

8-La sauge pour augmenter les niveaux des neurotransmetteurs

La sauge a un effet antispasmodique, stimulant pour le système digestif, antibactérien, anti-inflammatoire et favorise la régulation des niveaux de sucre.

De plus, la sauge a un effet calmant et fortifiant, elle est bénéfique en cas de fatigue et d’insomnie.

Des études chez les animaux indiquent que les huiles essentielles et les extraits de la sauge inhibent l’activité d’une enzyme qui dégrade un neurotransmetteur impliqué dans de nombreuses fonctions cérébrales.

Par conséquent, cette propriété améliore l’apprentissage, la mémoire et l’attention.

De même, elle agit sur la graisse du système nerveux, empêchant son oxydation. Cette action, protège la dégradation des fonctions cognitives et prévient les défaillances de la mémoire.

Des scientifiques des universités de Newcastle et de Northumbria ont également testé la plante sur 44 personnes.

La moitié du groupe a reçu de la sauge, tandis que l’autre moitié a reçu un placebo. Les résultats ont montré que ceux qui ont reçu de la sauge ont eu de meilleurs résultats lors d’un test de rappel de mots.

En fait, la sauge augmente les niveaux d’acétylcholine, un neurotransmetteur qui joue un rôle fondamental dans le développement de la mémoire.

9-La menthe poivrée diminue l‘anxiété et la fatigue

Dans une étude publiée dans le « International Journal of Neuroscience » 2008, les participants ont été exposés à l’huile de menthe poivrée.

Les sujets ont connu une amélioration de la mémoire et de la vitesse de traitement.

La menthe poivrée peut également augmenter la vigilance tout en aidant à garder le calme, selon l’étude.

En 2006, le Dr Bryan Raudenbush de Wheeling Jesuit University a découvert que les conducteurs exposés à l’odeur de menthe poivrée avaient moins de frustration, d’anxiété et de fatigue.

De plus, ils restaient plus alertes après avoir conduit pendant de longues périodes.

10-Le romarin pour améliorer la mémoire prospective

Des chercheurs ont découvert que les étudiants travaillant dans une pièce contenant l’arôme de romarin sous la forme d’une huile essentielle, obtenaient entre cinq et sept pour-cent de meilleurs résultats aux tests de mémoire.

Selon des recherches présentées à la conférence annuelle de la British Psychological Society. L’odeur de l’huile essentielle de romarin peut améliorer la mémoire prospective des plus de 65 ans.

La mémoire prospective est la capacité de se souvenir des événements et des tâches à faire, un rendez-vous ou un anniversaire.

L’étude a examiné 150 personnes de plus de 65 ans et les a divisées en trois groupes.

Un groupe a été placé dans une pièce parfumée à la lavande, un autre dans une pièce parfumée au romarin et le dernier, une pièce sans parfum du tout.

Les chercheurs ont constaté que le groupe de romarin a eu une mémoire prospective accrue, ainsi qu’une meilleure vigilance.

Selon une autre étude de l’Université de Northumbria, au Royaume-Uni. L’une des huiles essentielles actives qui donne au romarin son parfum améliore la vitesse et la précision lors de l’exécution de certaines tâches mentales.

En outre, lorsqu’il est combiné avec d’autres huiles essentielles, le romarin peut soulager le stress et augmenter la concentration et la mémoire des étudiants.

11-Le thé vert pour stimuler la création de cellules cérébrales

Le thé vert est un puissant antioxydant, il stimule l’immunité et il peut prévenir l’apparition de différentes maladies.

Des chercheurs en Chine ont signalé qu’une molécule organique dans le thé vert (EGCG) stimule la création de cellules cérébrales dans l’hippocampe.

L’hippocampe est une structure dans le cerveau, il est responsable du traitement de l’information.

Deuxièmement, le thé vert semble augmenter la neuroplasticité dans d’autres parties du cerveau.

La neuroplasticité signifie une augmentation de la connectivité entre les cellules du cerveau.

12-Le Ginkgo biloba pour améliorer la mémoire

Le Ginkgo biloba aide à améliorer la capacité du cerveau à utiliser l’oxygène et le glucose en améliorant le flux sanguin périphérique.

Le ginkgo améliore la transmission nerveuse, active l’ATP (adénosine triphosphate), un composé organique qui favorise les réactions métaboliques.

Il est utilisé pour traiter les problèmes de circulation sanguine, les insuffisances vasculaires, et pour améliorer les capacités de mémoire et de concentration.

13-Le ginseng pour améliorer la mémoire

Le ginseng est une plante très stimulante qui permet d’augmenter l’apport sanguin et donc d’augmenter les performances.

Il est également connu comme un adaptogène ainsi qu’un puissant aphrodisiaque et tonique naturel.

Un article publié dans le Journal of Psychopharmacy en 2005 a révélé que l’utilisation de suppléments de ginseng peut améliorer la performance mentale dans les tâches qui nécessitaient de longues périodes de fonction cognitive de haut niveau.

Des études ont également révélé que le ginseng asiatique est particulièrement puissant lorsqu’il est combiné avec le Ginkgo Biloba, favorisant des améliorations de la mémoire.

14-La réglisse pour améliorer la mémoire

Aide à stabiliser les niveaux de sucre dans le sang.

Dans une petite étude à l’Université d’Edimbourg, un médicament dérivé de la racine de réglisse améliore la mémoire chez les hommes âgés et peut protéger contre le déclin cognitif lié à l’âge.

15-Avoir un sommeil réparateur

Une étude de Harvard indique que 33% des personnes sont plus susceptibles de créer des liens entre les idées après avoir dormi, c’est pourquoi «la nuit porte conseil»!

Le sommeil améliore également la mémoire et aide à améliorer les compétences de résolution de problèmes.

Les personnes qui sont constamment privées de sommeil sont plus susceptibles de souffrir d’hypertension, de diabète et de rétrécissement des vaisseaux sanguins.

Le processus de croissance cérébrale, ou plasticité cérébrale, est supposé être impliqué dans la capacité à changer de comportement, y compris l’apprentissage et la mémoire.

La plasticité se développe lorsque les neurones sont stimulés par des événements environnementaux ou des informations.

Dans tous les cas, le sommeil modifie l’expression de plusieurs gènes importants pour la plasticité synaptique.

En outre, certains processus neuronaux associés à l’apprentissage et à la mémoire, peuvent être réalisées durant le sommeil.

Il en est de même pour les enfants, les chercheurs montrent que la sieste peut stimuler leur capacité cérébrale.

Plus précisément, les enfants qui dorment entre la session d’apprentissage et la session de test ont une plus grande capacité à se souvenir de nouvelles informations.

Mais ce n’est pas seulement pour les enfants, même les adultes qui font une sieste l’après-midi ont une capacité cérébrale extrêmement accrue.

16-La vitamine D pour améliorer la mémoire

Les récepteurs activés de vitamine D augmentent la croissance nerveuse dans le cerveau.

Les chercheurs ont également trouvé une voie métabolique de la vitamine D dans l’hippocampe et le cervelet. Les parties impliquées dans la planification, le traitement de l’information et la formation de nouveaux souvenirs.

Chez les personnes âgées, les chercheurs ont montré que de faibles niveaux de vitamine D sont associés à des fonctions cérébrales plus faibles.

En revanche, une augmentation des niveaux de vitamine D peut aider les personnes âgées à rester actives mentalement.

Une bonne exposition au soleil est essentielle pour le maintien d’une fonction cérébrale saine.

17-Le jeûne intermittent

Selon la recherche de l’Institut national, le jeûne déclenche une réaction de stress légère dans le cerveau.

Que fait le cerveau quand il est stressé ?

En fait, il devient plus actif. 

Le jeûne déclenche le cerveau pour trouver plus de nourriture.

D’autres études ont montré que les souris à jeun présentent des niveaux plus élevés de facteur neurotrophique dérivé du cerveau (BDNF).

La protéine qui empêche les neurones de mourir.

Si vous avez de faibles taux de BDNF, vous avez un taux plus élevé de maladie d’Alzheimer et d’autres maladies cérébrales dégénératives.

Un autre vertu du jeûne est l’amélioration de l’autophagie, qui se débarrasse des molécules endommagées dans les cellules.

Cela peut protéger contre le développement du cancer et contribue également à protéger contre les maladies neurologiques.

Selon les chercheurs, le jeûne tous les deux jours (avec une restriction de repas d’environ 600 calories) favorise les niveaux les plus élevés de BDNF et stimule l’autophagie.

Aussi, le jeûne de tous les jours était capable de retarder les problèmes de mémoire d’environ 6 mois chez les rats, ce qui correspond à l’équivalent humain d’environ 20 ans.

18-La santé intestinale

L’intestin est également appelé le « deuxième cerveau », et les bactéries intestinales transmettent des informations qui, à travers le nerf vague, atteignent le cerveau.

Les liens entre l’intestin et le cerveau sont hormonaux, immunologiques et neuronaux, via le système nerveux central et le système nerveux entérique, qui régit la fonction de l’intestin.

Il existe une corrélation étroite entre une flore intestinale anormale et un développement cérébral altéré.

La santé intestinale peut affecter la psyché et le comportement, car ils sont étroitement interconnectés et interdépendants de différentes façons.

En plus d’éviter les sucres, il est utile de compléter votre alimentation avec des probiotiques ou des légumes fermentés, tels que la choucroute.

19-L’activité physique

Dans une étude réalisée à l’Université de la Colombie-Britannique, des chercheurs ont testé des exercices aérobiques pour stimuler le cœur et la glande sudoripare.

Ils ont constaté que ces activités physiques ont augmenté la taille de l’hippocampe, la région du cerveau impliquée dans la mémoire verbale et l’apprentissage.

20-La relaxation

Enfin, pour éviter l’altération des fonctions cognitives due à des facteurs psychologiques, il est important de mener un style de vie calme et psychologiquement sain.

Vous pouvez pratiquer des techniques de relaxation ou de méditation.

En fait, l’anxiété, le stress ou la dépression sont des facteurs psychologiques qui peuvent grandement affecter la mémoire.

Effectuer des activités relaxantes ou des exercices de relaxation régulièrement, est un bon moyen pour combattre ce type de situation.

Sources
-https://bebrainfit.com/olive-oil-benefits-brain/
-https://hellogiggles.com/lifestyle/health-fitness/want-better-memory-eat-olive-oil/
-http://www.naturallivingideas.com/memory-boosting-foods/
-https://www.prevention.com/health/best-herbs-spices-for-brain-health/slide/8
-https://stayingsharp.aarp.org/art/nourish/15/fish-protect-brain.html
-https://www.memory-improvement-tips.com/green-tea-benefits.html
-http://www.progressivehealth.com/fasting-reduces-memory-decline.htm
-https://www.health.harvard.edu/blog/regular-exercise-changes-brain-improve-memory-thinking-skills-201404097110
-https://www.forbes.com/sites/alicegwalton/2018/01/23/curcumin-may-reverse-memory-problems-improve-mood/#68c3a8106912
-https://www.livestrong.com/article/520172-does-peppermint-candy-stimulate-the-brain/
-http://naturalsociety.com/6-herbs-boost-brain-power-genius/

1 réponse

  1. spetebroot dit :

    Bonjour,
    super article
    merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.