La malbouffe est liée à la dépression

La mauvaise alimentation peut causer la dépression

Alors qu’une barre de chocolat ou un repas constitué de pâtes peuvent nous faire sentir bien à court terme, beaucoup d’entre nous ne réalisent pas à quel point notre alimentation affectent notre santé mentale.

Les premières études qui explorent le lien entre ce que nous mangeons et ce que nous ressentons, montrent que certaines mauvaises habitudes alimentaires les plus courants pourraient être à l’origine d’autres problèmes de santé tels que la dépression.

A quel point aimez-vous manger l’un de ces aliments?

La malbouffe et la santé mentale

La malbouffe, englobe pratiquement tout ce qui est riche en sucre, sel et matières grasses, a déjà une liste considérable de problèmes de santé associés.

Une étude publiée dans la revue Public Health Nutrition a déclaré que les consommateurs de fast-food, en contraste avec ceux qui mangent peu ou pas, sont 51% plus susceptibles de développer une dépression.

Les chercheurs ont trouvé que le risque de dépression a augmenté à chaque fois que plus d’aliments de fast food ont été consommé.

Une étude de l’Université d’Oxford a récemment confirmé ça, révélant que la consommation de la mauvaise alimentation peut mener à l’irritabilité accrue, l’agressivité et même des tendances violentes.

alimentation
Copyright © quacktaculous

Une autre étude a montré que l’association entre l’alimentation et la santé mentale peut même commencer avant la naissance, ce qui démontre un lien entre la consommation de la malbouffe de la mère pendant la grossesse et les problèmes de santé mentale de son enfant.
Dans une autre étude, les chercheurs ont mené une étude prospective de 43 685 femmes, âgés de 50-77 ans. Aucune femme n’avait été diagnostiquée avec la dépression ou a pris des médicaments antidépresseurs au début de l’étude, 10 340 femmes présentant des symptômes dépressifs sévères ont été exclus de l’étude. Les chercheurs ont suivi les modes alimentaires et la dépression des femmes, et ils ont suivi plusieurs biomarqueurs de l’inflammation par des tests sanguins. Ils ont documenté 2594 cas de dépression en utilisant une définition stricte (un diagnostic de dépression et l’utilisation des antidépresseurs) et 6446 en utilisant une définition plus large (un diagnostic de dépression et / ou l’utilisation des antidépresseurs).
Les chercheurs ont trouvé que les femmes qui buvaient régulièrement des sodas, mangeaient de la viande rouge ou des céréales raffinées et rarement consommée, le café, l’huile d’olive et les légumes étaient de 29% à 41% plus susceptibles d’être déprimés que ceux qui mangeaient un régime alimentaire moins inflammatoire.
« Ces résultats convergent avec les conclusions parallèles sur la relation entre l’alimentation et la santé physique. Du point de vue de la santé publique, il est rassurant de constater que ce qui est bon pour le corps est également bon pour l’esprit « , a déclaré Alberto Ascherio , professeur d’épidémiologie et de nutrition.

Les boissons gazeuses

Il est trop facile de prendre un cola, mais selon l’étude publié dans la revue Brain, Behavior and Immunity, les chercheurs ont indiqué que les boissons gazeuse dans le cadre d’une alimentation normale peuvent également contribuer à la dépression. Donc, si la soude fait parti de vos mauvaises habitudes, il est peut être temps de repenser cette stratégie.

Trop de caféine

Alors que la caféine peut certainement stimuler le corps et agit comme un levier naturel de l’humeur, beaucoup d’entre nous ont une consommation excessive.
Trop de caféine surexcite le système nerveux central et peut entraîner une accélération du rythme cardiaque, l’anxiété et la transpiration. Brisez votre dépendance en réduisant jusqu’à une tasse par jour. Et choisissez le thé vert qui vous fournit un peut de caféine.

Éliminer les glucides de votre alimentation

Pour certains d’entre nous, la seule pensée d’éliminer le spaghetti au fromage de notre alimentation peut nous rendre furieux. Des recherches antérieures par le Dr Judith Wurtman, un ancien chercheur à l’Institut de technologie du Massachusetts, et son mari, le Dr Richard Wurtman, a suggéré que les gens ont une soif de glucides lorsque les niveaux de l’hormone de bien-être, la sérotonine, chutent dans leur cerveau. Si vous voulez réduire les glucides, éliminez tous les trucs blanc traitées, les aliments transformés et choisissez les grains entiers riches en fer et une foule de vitamines B pour vous aider à stimuler votre humeur et vous fournir de l’énergie durable.

Sauter le petit déjeuner de votre alimentation

Il y a une raison pour laquelle vous pourriez ressentir une faim après avoir sauté le petit déjeuner.
Bien qu’il puisse sembler comme un excellent moyen d’économiser des calories, de l’argent et du temps, cela pourrait déclencher des problèmes de poids et un sentiment de colère. En fait, une étude a constaté que les adultes qui ont commencé leur journée avec le petit déjeuner ont un état d’esprit positif supérieur à ceux qui n’ont rien mangé. Avoir un peu de protéines avec des glucides est le petit combo idéal, la protéine permet de vous satisfaire et les glucides à grains entiers vous aide à augmenter vos niveaux de glucose dans le sang.

Aliments et boissons à IG élevé

Les aliments et les boissons à index glycémique élevé contiennent des molécules de sucre minuscules qui sont si petites qu’elles pénètrent rapidement dans la circulation sanguine, résultant en un taux de glucose élevé dans le sang. Votre corps essaie désespérément de maintenir les niveaux de glucose dans le sang (trop de glucose ou trop peu, peut endommager les cellules du corps).
Vous aurez besoin de sucre pour augmenter votre taux de glucose sanguin et de glucides complexes pour fournir de l’énergie à long terme. Le problème avec des aliments à IG élevé est que la surproduction d’insuline stimule également l’appétit et cela peut conduire à des excès alimentaires.
Et, comme vous le savez, le surpoids et l’obésité sont tous deux liés à des maladies chroniques, tel que la maladie cardiaque et le diabète de type 2.
Au fil du temps, l’exposition répétée à des aliments et des boissons à IG élevé (sucre) modifie la façon dont votre cerveau réagit, vous aurez besoin de plus pour obtenir votre dose et cela pourrait signifier que vous avez envie de la malbouffe.
C’est pourquoi les aliments à bas IG sont la meilleure option.

Alors quels sont les aliments que vous devriez manger?

Si vous pensez que votre alimentation peut affecter votre humeur, pensez à ajouter des aliments riches en acides gras polyinsaturés oméga-3, comme le saumon, le maquereau et les anchois.
La recherche a montré que les personnes ayant des niveaux inférieurs dans le sang de ce nutriment sont plus susceptibles de signaler des symptômes de dépression et d’une vision plus négative.
De même, la vitamine D (également trouvé dans les poissons gras) a été liée à la dépression, une étude a démontré que les personnes qui consommaient le plus de vitamine D dans les aliments (pas dans les produits laitier)  avaient une prévalence significativement plus faible de symptômes dépressifs.

Enfin sachez que l’industrie agro-alimentaire ne cesse de trouver des combinaisons chimiques « sel-sucres-graisses » pour pouvoir contrôler votre cerveau à travers vos mauvais choix alimentaires, sincèrement mettez une pomme à côté d’une barre de chocolat devant vous, qui aurait le plus d’impact sur vous. Votre enfant, aussi serait-il capable de favoriser la pomme ? à chaque article, je me retrouve avec le même cercle vicieux, qui commence par une industrie alimentaire qui nous fait noyer avec sa malbouffe, pour tomber ensuite dans les bras d’une industrie pharmaceutique aveugle et immorale. Qui a un seul but, vous priver de la bonne alimentation, ce qui vous exposera à plus de maladies, donc plus de médicaments vendu, mais même si vous vivez plus longtemps vous serez toujours dépendant de toute une liste de médicaments.
Même la nourriture qui est censée être saine et naturelle (fruit et légumes) n’a pas fait l’exception à commencer par les pesticides jusqu’à vouloir tout modifier génétiquement, toutes ces pratiques irresponsables aboutirons à une destruction de la race humaine, l’homme a tout détruit autour de lui, des plantes, des animaux même l’air qu’il respire n’est plus le même.

Permettez moi de citer cette histoire qui a un aspect religieux mais qui résume bien les tendances de cette créature qui est l’homme « Quand dieu a créé Adam, il a demandé au diable de lui prosterner (à Adam), mais avec son orgueil, il refusa de le faire et comme résultat de son acte il a été maudit. Mais voici ce que le diable a dit à Dieu : «Laisse moi jusqu’à la fin des temps, je vais les induire aux pêchés, à l’erreur et ils vont même changer ta création !!!

Pauvre homme ! Que va-t-il encore changer?

Sources
-http://www.news.com.au/lifestyle/health/the-food-habits-that-could-be-making-you-depressed/story-fniym874-1226872775421

-http://www.hsph.harvard.edu/news/features/inflammatory-dietary-pattern-linked-to-depression-among-women/
-http://www.mnn.com/food/healthy-eating/stories/3-foods-linked-with-depression
-http://www.dailymail.co.uk/health/article-2480011/Do-pasta-chips-make-depressed-Eating-carbs-increase-risk-40.html

2 commentaires dans “La malbouffe est liée à la dépression

  1. Pour la petite histoire religieuse, version Coran, je précise, je viens appuyer celle de la bible qui précise que le diable est le chef de ce système et sachant qui lui reste peu de temps avant sa destruction finale, son but 1er est de détourner l humanité de Dieu…on peu dire qu il y parvient …
    Mais quel rapport avec le sujet traité ? me direz – vous. ..

    La bible prétend que « Dieu viendra saccager ceux qui saccagent la terre »…et rétablir les conditions terrestres initiales, car son dessein était que l homme vive heureux sur une terre transformée en paradis…

    Dieu avait aménagé la terre pour que l’homme puisse y vivre heureux et en bonne santé, il y avait abondance de nourritures toutes bonnes pour l’homme…

    Le désastre écologique montre effectivement que l’homme est entrain de s’auto-détruire en détruisant sa source d’alimentation naturelle, il va droit à sa propre extermination…mais surtout, il montre que l’homme est incapable de se diriger seule, qu il a besoin de son créateur pour avoir une direction pleine de sagesse encore un peu de temps et Dieu remettra les choses en ordre en rétablissant ce qui a été perdu par nos deux parents Adam et Eve…une vie parfaite sur une terre transformée en paradis avec profusion de nourritures jusqu’aux sommets des montagnes…voilà la bonne nouvelle que l’on trouve dans la bible…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *