15 remèdes naturels efficaces contre le reflux gastrique

Les traitements naturels pour le reflux gastrique

Le reflux gastrique  ou reflux gastro-oesophagien (RGO) survient dans la partie inférieure de la poitrine suite à des remontées acides à partir de l’estomac vers l’œsophage. 

Ces brûlures d’estomac ont tendance à s’empirer lorsque vous vous allongez ou après les repas.
En vieillissant notre estomac produit moins d’acide, nos enzymes digestives diminuent et nos bactéries bénéfiques sont détruites par les antibiotiques. Par conséquent, l’estomac fait plus d’effort et trouve des difficultés pour décomposer la nourriture.

La cause du reflux gastrique

Plusieurs médecins pensent que le reflux gastro-oesophagien est causé par une sécrétion excessive d’acide dans l’estomac. Par conséquent, ils prescrivent des médicaments qui inhibent la production d’acide gastrique ou les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP). Cependant, c’est une fausse idée, le vrai problème est le manque d’acide dans l’estomac.

Il y a plus de 16.000 articles dans la littérature médicale montrant que la suppression de l’acide gastrique ne traite pas le problème. Elle ne traite que les symptômes temporairement.

La cause exacte de cette maladie n’est pas encore connue. Mais il est clair que des facteurs tels que le tabagisme, l’alcool, le stress, l’obésité, la grossesse, certains aliments (gras, caféine), la génétique, le dysfonctionnement des muscles du sphincter œsophagien inférieur, Helicobacter pylori ( H. pylori ), l’hernie hiatale et certains médicaments peuvent contribuer à un reflux gastrique.

Les symptômes du RGO

Dans certains cas, la douleur due au reflux gastrique peut être intense et elle est souvent confondu avec une crise cardiaque.

En plus des brûlures d’estomac, le RGO peut aussi causer des nausées, des ballonnements, des rots, des régurgitations, le hoquet, un goût amer dans la bouche, des maux de gorge, une perte de poids, une toux sèche et des douleurs thoraciques.

Parmi les symptômes on a aussi, la dysphagie ou une difficulté à avaler, puisque l’œsophage devient étroit.

S’il n’est pas traité, il peut entraîner des complications graves, y compris le cancer de l’œsophage et l’œsophage de Barrett.

reflux gastrique

 

Ce qu’il faut éviter en cas de RGO

Avant de sauter sur les antiacides, sachez qu’ils vous causent plus de mal que de bien. Les dégâts ne valent pas la peine pour pouvoir manger ce que vous voulez.

Les antiacides n’ont jamais été créés pour être donné comme des bonbons. Toutefois, ils ont été prescrits pour les personnes qui souffrent d’ulcères sévères.

Ces médicaments diminuent l’acide qui provoque le reflux, mais votre estomac a réellement besoin de cet acide pour garder le reste de votre corps équilibré.

L’acide décompose les protéines et les aliments, active les enzymes digestives dans l’intestin grêle, empêche la prolifération des bactéries toxiques, aide à absorber les vitamines et les minéraux tels que le calcium, le magnésium et la vitamine B12.

Sans une production d’acide appropriée, votre corps peut souffrir d’une carence vitaminique et minérale.

Environ 60 à 70 pour cent des personnes qui prennent ces médicaments ont des brûlures d’estomac légères et ne devraient pas utiliser les IPP. Une partie du problème avec les IPP est que lorsque vous supprimez l’acide dans l’estomac, vous diminuez la capacité du corps à tuer les bactéries Helicobacter.

Donc, si vos brûlures d’estomac sont causées par un H. pylori, vous allez en fait aggraver votre problème. En outre, la réduction de l’acide dans l’estomac diminue votre mécanisme de défense primaire contre les infections d’origine alimentaire, ce qui augmentera le risque d’intoxication alimentaire.

Les inhibiteurs d’acides peuvent également avoir d’autres effets secondaires potentiellement graves à long terme.

Les dangers des inhibiteurs de la pompe à protons (IPP)

Les IPP sont les plus utilisés pour bloquer la production d’acides. Ils ont une variété de noms, mais se terminent généralement par le suffixe « -prazole » (oméprazole, le pantoprazole, l’ésoméprazole, etc.).

Le principe est que l’inhibition de la pompe à protons va réduire l’acidité de l’estomac et prévenir le reflux gastrique ou la formation d’ulcères gastro-duodénaux.

Cependant, les pompes à protons ne sont pas limités à l’estomac, ils sont présents dans presque toutes les cellules du corps. Sans entrer dans les détails, je crois que vous commencez à comprendre….!

Les études soulignent l’importance vitale de l’acide gastrique pour protéger contre un afflux de bactéries dans le tractus gastro-intestinal et maintenir un pH intestinal qui favorise la santé.

Voici donc ce que vous risquez en prenant les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP)

  • En effet, plusieurs études récentes ont montré que les IPP modifient le microbiote intestinal en réduisant sa diversité globale. Les pathogènes, y compris Enterococcus, Streptococcus, Staphylococcus et E. coli , ont tendance à proliférer.
  • Ceux qui ont utilisé des inhibiteurs d’acide avaient aussi un risque accru de contracter le Clostridium, Campylobacter, Salmonella, Shigella, Listeria et la pneumonie.
  • Des études ont montré une association entre l’utilisation des IPP et l’augmentation des fractures osseuses chez les personnes âgées due à la malabsorption des nutriments. En outre, les ostéoclastes, les cellules responsables de la résorption du calcium osseux, possèdent également des pompes à protons, et leur activité est affectés par les IPP.
  • Les utilisateurs des IPP ont un risque plus élevé de crise cardiaque. Les IPP peuvent également endommager les cellules des vaisseaux sanguins, comme le montre une étude publiée en mai 2016.
  • Une étude publiée en 2016 a montré qu’au cours de cinq ans, ceux qui ont utilisé des IPP étaient 28 pour cent plus susceptibles de développer une maladie rénale chronique et 96 pour cent plus susceptibles de développer une maladie rénale au stade terminal.
  • Une étude publiée en 2016 aussi a constaté que les utilisateurs des IPP avaient 44 pour cent plus de risque de démence.

Toujours consulter votre médecin avant de cesser l’utilisation des IPP et être sûr de réduire votre dose progressivement pour éviter les symptômes de sevrage.

Découvrez quelques remèdes naturels pour lutter contre le reflux gastrique

En plus d’éviter les aliments transformés et prendre des probiotiques voici quelques remèdes naturels contre le reflux gastro-oesophagien:

1-Le vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre bio stimule le système immunitaire et diminue le reflux gastrique. Il stimule également la production d’acide dans l’estomac, ce qui améliore la digestion des aliments.

Parmi les adeptes du vinaigre de cidre, il semble y avoir deux écoles sur le dosage. Certaines personnes trouvent le soulagement de l’indigestion en consommant entre 1/2 cuillère à café à 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre dans de l’eau tiède avant un repas. Toutefois, d’autres préfèrent une dose similaire au lever le matin et avant d’aller au lit la nuit. Commencez par une petite quantité de vinaigre de cidre, puis augmenter la dose si nécessaire.

Certaines personnes mettent quelques cuillères à soupe dans un litre d’eau et le boivent au cours de la journée, mais je ne préfère pas cette méthode….siroter une boisson acide toute la journée!

2-Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude, aussi connu comme le bicarbonate de sodium, est un antiacide naturel qui offre un soulagement rapide en cas de brûlures d’estomac, le symptôme le plus commun du reflux gastrique.

-Mélanger une demi à une cuillère à café de bicarbonate de soude dans une tasse d’eau et boire.

Consultez votre médecin avant de le prendre! L’ingestion prolongée de bicarbonate de soude est déconseillée. En outre, ceux qui ont une pression artérielle élevée devraient éviter de le prendre parce qu’il contient du sodium.

3-La réglisse

Vous pouvez prendre une tisane de racine de réglisse, qui est très bénéfique dans le traitement du reflux gastrique. Une fine couche de mucus se forme dans la muqueuse de l’œsophage, ce qui le protège contre les acides venant de l’estomac. La réglisse réduit l’inflammation gastrique et diminue les spasmes.

4-La moutarde jaune

La moutarde jaune aide à neutraliser l’acide gastrique. Manger une cuillère à café de moutarde jaune pour un soulagement rapide. Si elle est trop forte pour vous, buvez un verre d’eau. En plus, la Moutarde est une bonne source de fer, de magnésium, de niacine, de phosphore, de calcium, d’acides gras oméga-3  et de zinc ce qui aide à améliorer la digestion et à prévenir les brûlures d’estomac. Elle contient aussi du vinaigre qui agit comme un puissant stimulant.

Bien que efficace dans la plupart des cas, la moutarde peut causer des brûlures d’estomac pour certaines personnes.

5-Les probiotiques

Les probiotiques améliorent la digestion et aident à combattre H. pylori qui peut causer des brûlures d’estomac. Les probiotiques aident à reconstituer la flore intestinale. Elles sont bénéfiques contre les ballonnements et les gaz d’estomac.

Les probiotiques traitent non seulement les symptômes du reflux gastrique, mais aussi les causes. La consommation régulière de ces microorganismes peut prévenir plusieurs maladies comme la constipation et la maladie inflammatoire de l’intestin.

6-Les graines de fenouil

Le fenouil est largement utilisé pour faciliter la digestion, il possède des effets anti-inflammatoires. Il contient un composé appelé anéthol, qui détend l’estomac, prévient les spasmes et les flatulences. Les graines de fenouil sont souvent utilisés pour traiter les nouveau-nés souffrant de coliques. Laisser infuser une cuillère à café de graines de fenouil dans une tasse d’eau pendant 15 minutes. Sinon, mâcher une demi-cuillère à café de graines de fenouil après les repas.

7-L’orme rouge

L’orme a des propriétés émollientes, elle peut épaissir les membranes muqueuses qui tapissent l’estomac. Cette couche protège l’estomac et l’œsophage contre l’acide gastrique. Laisser infuser une cuillère à soupe de poudre d’écorce d’orme rouge dans une tasse d’eau chaude.

8-Le gingembre

Le gingembre a été utilisé depuis plus de 5000 ans par les Indiens et les Chinois pour traiter de nombreux troubles gastro-intestinaux. Cette racine lutte contre les bactéries H. pylori, aide à diminuer l’inflammation, réduire les nausées et calmer les muscles de l’estomac. En outre, le gingembre resserre le sphincter œsophagien inférieur pour empêcher le reflux gastrique. Il accélère le processus de digestion pour éviter l’accumulation de gaz.

9-La racine de guimauve

La racine de guimauve a un effet adoucissant, émollient et anti-inflammatoire. Elle est composée de 10-30% de mucilage. Le revêtement mucilagineux protège l’œsophage contre l’acide de l’estomac. Par ailleurs, les propriétés émollientes, adoucissantes et anti-inflammatoires de la guimauve apaisent l’estomac et les muqueuses irritées.

10-Les graines de cumin

Les graines de cumin peuvent aider à traiter le reflux gastrique car elles stimulent la digestion et peuvent réduire les problèmes digestifs comme l’acidité et le gaz. Vous pouvez préparer une tisane ou ajouter cette épice aux aliments pendant la cuisson.

11-Manger une banane

Les bananes contiennent des antiacides naturels qui forment une couche contre le reflux gastrique. La vitamine B de la banane apaise les muscles de l’estomac. Selon une étude de 2006, les vitamines B peuvent aider à arrêter les symptômes du reflux gastrique. Laisser quelques bananes mûrir et manger une chaque jour.

12-Manger une pomme

Une autre option est de manger une pomme par jour. Les pommes contiennent de l’acide tartrique et malique, qui équilibrent le niveau de pH de l’estomac. Elle contiennent également la pectine, une source de fibres qui favorisent une bonne digestion.

13-Le chou

Le chou réduit l’inflammation et tue les bactéries H. pylori  qui provoque des brûlures d’estomac et d’autres problèmes gastro – intestinaux. Le chou fermenté (kimchi) et d’autres aliments fermentés (à la maison) sont également des remèdes recommandés pour les brûlures d’estomac.

14-Les graines de fenugrec

Les graines de fenugrec contiennent beaucoup de mucilage, ce qui aide à apaiser l’inflammation gastro-intestinale en recouvrant la muqueuse de l’estomac et de l’intestin. Par conséquent, pour un remède efficace contre les brûlures d’estomac ou le reflux gastrique, saupoudrez 1 cuillère à café de graines de fenugrec en poudre sur votre nourriture. Une autre option est de prendre une cuillère à café de graines dans un verre d’eau avant les repas.

15-Les clous de girofle

Manger quelques gousses de clous de girofle va élever le niveau de l’acide chlorhydrique dans l’estomac et vous donner un soulagement instantané. C’est une bonne source de vitamine K, de vitamine C, ainsi que de la riboflavine. La vitamine B6 et la vitamine B1 se trouvent également dans les clous de girofle. En outre, la vitamine B est très importante pour de nombreux processus physiologiques. Cette épice contient également la vitamine A, qui a des propriétés antioxydantes.

Autres conseil contre le reflux gastrique

-Manger quelques amandes ou boire du jus de citron après les repas peut aider à prévenir l’apparition du reflux gastrique.
-Ne pas manger des repas lourds, en particulier avant le coucher.
-Perdre le poids en excès.
-Essayez de déterminer ce qui déclenche votre reflux gastrique. La plupart des déclencheurs courants sont le tabagisme, l’alcool, les boissons gazeuses, le café, le chocolat, les agrumes, les oignons, l’ail, les aliments épicés et les aliments frits ou gras.
-Surélevez la tête de votre lit de quelques centimètres pour empêcher le reflux gastrique pendant que vous dormez.

Sources
-http://www.remediesforme.com/natural-home-remedies-heartburn-acid-reflux/
-http://www.top10homeremedies.com/home-remedies/home-remedies-acid-reflux.html
-http://healthimpactnews.com/2014/15-natural-remedies-for-the-treatment-of-acid-reflux-and-ulcers/
-http://homeremedyshop.com/27-home-remedies-for-removal-of-acid-reflux/
-https://chriskresser.com/the-dangers-of-proton-pump-inhibitors/
-http://commonsensehome.com/home-remedies-acid-reflux/
-http://homeremediesforlife.com/mustard-for-heartburn/
-http://www.annmariegianni.com/marshmallow-root-for-acid-reflux/

10 commentaires dans “15 remèdes naturels efficaces contre le reflux gastrique

  1. Merci pour cet article très intéressant ! bien que ne souffrant pas de reflux gastrique, je consomme tous les matins 1 CAS de vinaigre de cidre ( bio non pasteurisé ) et 2 CAS de légumes lacto fermentés ( kimchi ) faits maison, non pasteurisé.

    amitiés

    Pierre

    et encore bravo pour vos publications !

  2. Pourrait-on avoir les références précises des études que vous mentionnez à plusieurs reprises dans la partie traitant des risques liés à la prise d’IPP. Merci.

    1. Bonjour, prière nous donner les sources des études sur les risques. J’utilise des IPP depuis quelques jours et régulièrement du jus de citron (eau citronnée), du gingembre et du cumin.

  3. J’ai des brûlures dans la bouche et la langue du à la mauvaise digestion et au reflux gastrique , les médicaments j’en ai pris mais pas d’amélioration j’ai toujours eu peur de prendre des trucs acides conne le citron , le vinaigre ou même le bicarbonate je vais essayer et j’espère trouver un résultat parce que j’en souffre vraiment 🙁 les médecins m’ont bourré de médicament sans résultat . Merci pour les conseils

  4. Bonjour,
    je voulais savoir si les rotes, les vertiges et la fatigue sont des symptômes du RGO?
    Aidez moi j’en souffre vraiment et depuis bientôt 5 ans.

      1. Merci pour votre réponse Harun.
        Mais je ne prend aucun médicament. Juste le vinaigre de cidre pour soulager le RGO et parfois le jus de citron et de lemon dilué dans un verre d’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *