Prostate élargie – les meilleurs remèdes naturels à connaître absolument

Les remèdes maison pour une hypertrophie bénigne de la prostate

L’hypertrophie bénigne de la prostate ou  hyperplasie bénigne de la prostate HBP, est un trouble qui peut affecter les hommes de plus 50 ans.

La prostate est une petite glande (en forme de noix) dans le système reproducteur masculin. Elle se situe sous la vessie, elle ajoute du liquide au sperme pour permettre la mobilité des spermatozoïdes.

La glande entoure l’urètre, un tube qui transporte l’urine et le sperme. Par conséquent, l’élargissement de la prostate exerce une pression sur l’urètre et cause des problèmes urinaires.

L’hyperplasie bénigne de la prostate, est à ne pas confondre avec le cancer de la prostate ou une prostatite (inflammation de la prostate).

Avec l’âge, les cellules de la glande commencent à se multiplier, entraînant une prostate élargie.

Bien que la cause exacte soit inconnue, les changements dans les hormones sexuelles masculines avec l’âge peuvent être un facteur.

D’autres facteurs de risque pour l’agrandissement de la prostate sont les antécédents familiaux, le diabète, les maladies cardiaques et l’obésité.

Symptômes de l’élargissement de la prostate

Beaucoup d’hommes souffrant d’HBP n’éprouve pas de symptômes et dans certains cas, ils sont modérés. Cependant, de nombreux hommes ont des symptômes graves qui peuvent même affecter leur qualité de vie.

Certains des symptômes de l’HBP sont:

-Une envie fréquente d’uriner.
-Augmentation de la fréquence de la miction la nuit.
-Retard à l’initiation de la miction.
-Un débit d’urine faible.
-Brûlures mictionnelles.
-Miction interrompue à une ou plusieurs reprises.
-Une sensation de vidange incomplète de la vessie.

Si elle n’est pas traitée, une prostate élargie peut bloquer l’écoulement de l’urine, entraînant d’autres complications comme la rétention urinaire, les infections urinaires, les calculs de la vessie et les lésions rénales.

prostate

1-Votre alimentation et votre prostate

Plus l’inflammation est présente dans votre corps, plus vous risquez d’avoir une inflammation dans la prostate. Éviter ou limiter certains aliments qui déclenchent une réponse inflammatoire est un bon commencement. De plus, vous devriez éviter les aliments et les boissons qui irritent la vessie et cause une miction fréquente.

Connaître les aliments qui pourraient nuire à votre prostate serait très utile pour vous aider à mieux gérer vos symptômes.

Les aliments à éviter

-La viande rouge – Augmente les niveaux d’acide arachidonique dans votre corps, et cela, à son tour, augmente l’inflammation.
-Les œufs et les volailles – Augmente les symptômes, de l’HBP. D’autant plus que, les jaunes d’œufs contiennent des niveaux élevés d’acide arachidonique. Essayez de ne manger que le blanc d’œuf.
-Les aliments transformés et le sucre – Augmentent l’inflammation dans le corps.
-La Caféine – Éviter ou limiter votre consommation de caféine, y compris le café, le thé et les boissons gazeuses, peut faire une grande différence pour votre santé urinaire.
-Éviter l’alcool et réduire votre consommation de sel.
Les graisses hydrogénées et les graisses trans.
-Les produits laitier – Les produits laitiers sont généralement riches en graisses saturées et en substances chimiques nocives qui peuvent aggraver vos symptômes.

2-Le rapport calcium-magnesium et l’élargissement de la prostate

Un rapport calcium-magnésium, qui n’est pas équilibré, favorise non seulement le cancer de la prostate, mais aussi la prolifération cellulaire et est donc associé à une hyperplasie bénigne de la prostate. Selon un rapport de chercheurs de l’Université du Ghana publié en mars 2017.

Chez 86,7% des patients atteints de BPH examinés, il y avait une carence en magnésium. Les valeurs de magnésium dans le groupe de contrôle sain étaient, cependant, quatre à cinq fois plus élevées. En même temps, les patients avaient des valeurs de calcium significativement plus élevées que les volontaires sains.

3-Les exercices du plancher pelvien

L’activité physique peut réduire la fréquence des symptômes des voies urinaires inférieures chez les hommes atteints d’HBP, selon une étude de 1998 publiée dans la revue Archives of Internal Medicine.

Les exercices du plancher pelvien, également connu sous le nom d’exercices kegel, peuvent aider les hommes à renforcer les muscles du diaphragme pelvien. Par conséquent, cela améliore la perte urinaire involontaire ou anormale chez les hommes atteints de prostate élargie. Effectuer ces exercices, qui impliquent de contracter, puis relâcher le muscle, aide à soutenir la vessie et fermer le sphincter.

En général, il est recommandé de pratiquer l’entraînement du plancher pelvien trois à cinq fois par jour.

Les exercices de résistance comme la natation et les flexions contribuent à réduire l’inflammation.

4-L’ortie contre l’hypertrophie bénigne de la prostate

Des études suggèrent que l’ortie, en combinaison avec d’autres plantes (surtout le palmier nain), peut être efficace pour soulager les symptômes de l’HBP.

-Laisser infuser 1 cuillère à café de feuilles d’ortie sèche dans une tasse d’eau chaude pendant 10 minutes. Filtrer et boire 2 ou 3 fois par jour.

Vous pouvez également prendre un supplément d’ortie. La dose habituelle est de 300 mg par jour. Toujours consulter un médecin avant de prendre un supplément pour traiter une maladie.

5-Le curcuma

L’activité anti-inflammatoire puissante de la curcumine est très utile en cas d’une hyperplasie bénigne de la prostate. Le curcuma aide à réduire les marqueurs inflammatoires de la maladie.

En outre, ses propriétés antioxydante, anti-microbienne et sa propriété de protection rénale contribuent à réduire l’apparition d’infections urinaires.

Une étude publiée en décembre 2012 dans Panminerva Medica (Italie) a évalué l’effet d’un supplément de curcumine pris par des personnes atteintes de BPH. Soixante et un patients ont été divisés en deux groupes pour l’étude de 6 mois.

Les résultats ont montré que le groupe qui a reçu une supplémentation en curcumine a connu moins d’infections urinaires et moins d’incontinence que le groupe témoin. Des améliorations significatives du flux urinaire et de la qualité de vie ont également été signalées.

Les chercheurs estiment que la curcumine peut effectivement aider le corps à inhiber les composés qui provoquent l’agrandissement de la prostate.

6-L’ail

Les preuves scientifiques suggèrent que l’ail peut être utile pour prévenir les symptômes urinaires d’une prostate élargie. Une étude publiée dans « Nutrition Research » en 2003 a montré que les hommes atteints de BPH ou de cancer de la prostate qui avaient pris de l’ail avaient une amélioration significative des symptômes urinaires, comme un flux urinaire amélioré et une diminution de la fréquence urinaire après un mois de traitement. Alors que la taille de la prostate était réduite dans le groupe BPH, cela ne s’est pas produit chez les personnes atteintes de cancer de la prostate.

Le Centre médical de l’Université du Maryland suggère, des doses quotidienne d’ail entier de 2 à 4 g, soit environ deux à quatre gousses. L’extrait d’ail vieilli est pris en doses fractionnées de 600 à 1200 mg par jour. L’ail lyophilisé est pris dans des comprimés de 400 mg qui sont standardisés à 1,3% d’alliine ou 0,6% d’allicine, trois fois par jour.

7-L’épilobe à petites fleurs (Epilobium parviflorum)

Cette plante a été recommandée par l’herboriste autrichienne, Maria Treben, pour les hommes présentant des problèmes de la prostate. Elle possède des propriétés analgésiques et anti-inflammatoires, renferme des composés antioxydants et est considérée comme ayant un effet anti-microbien. Boire,  une tisane le matin à jeun et une autre le soir, pas plus.

8-Le palmier nain

Dans un rapport publié en 2000, les chercheurs ont examiné 11 essais cliniques et ont conclu que le traitement avec l’extrait de Palmier nain peut aider à améliorer le débit urinaire et réduire le besoin de se réveiller la nuit pour uriner. Cependant, un examen de la recherche en 2009 a estimé que le palmier nain n’était pas plus efficace que le placebo pour le traitement des symptômes urinaires liés à l’HBP.

9-Le prunier d’Afrique

Pygeum (un remède issu de l’écorce du prunier africain) peut être une option de traitement utile pour les symptômes urinaires inférieurs résultant de l’HBP, selon une analyse de 2002 de 18 essais cliniques.
Cependant, les chercheurs ont mis en garde contre le fait que les études examinées étaient de taille réduite, étaient de courte durée et utilisaient des doses et des préparations de pygeum variées .

10-La soie de maïs

La soie de maïs a été utilisée pour des générations comme remède aux symptômes de l’élargissement de la prostate.

Elle agit comme un diurétique naturel et aide même à détendre les muscles. Par conséquent, la circulation d’urine va être améliorée.

-Mettez la soie de 6 épis de maïs frais dans 4 tasses d’eau. Faire bouillir, puis laisser mijoter pendant 10 minutes supplémentaires. Boire jusqu’à 3 tasses de cette tisane par jour.

11-Les graines de citrouille

Les médecins allemands utilisent des graines de citrouille pour traiter une miction difficile qui accompagne l’hypertrophie de la prostate. De plus, les graines possèdent des propriétés diurétiques et renferment du zinc, ce qui aide à réparer le système immunitaire.

12-Les graines de pastèque

La médecine traditionnelle utilise les graines de pastèque pour les problèmes de vessie et les de la prostate. Prendre 1/8 tasse de graines de pastèque, les mettre dans une tasse d’eau bouillante. Laissez refroidir, filtrer et boire pendant dix jours.

13-Les graines de sésame

Les graines de sésame sont riches en zinc. Le minéral est essentiel pour la santé de la prostate, selon une étude menée dans The Indian Journal of Urology . Les hommes atteints de BPH ou de cancer de la prostate ont des niveaux inférieurs de zinc, parfois jusqu’à 75 pour cent inférieurs par rapport à ceux qui ont une prostate saine.

Le zinc qui provient de la nourriture est plus facile à absorber que les suppléments

14-Le basilic

Des études ont montré que la consommation du basilic soulage les symptômes d’une prostate hypertrophiée. En outre, le basilic possède des propriétés anti-inflammatoires.

15-Le zinc

Le zinc est considéré comme un remède efficace pour traiter l’hyperplasie bénigne de la prostate naturellement, d’autant plus que la carence en zinc est fréquente chez ceux qui ont une HBP. Selon des études effectuées dans les années 1970, la supplémentation en zinc a diminué la taille de la prostate et les symptômes de BPH chez la plupart des patients examinés.

Les sources alimentaires de zinc incluent le bœuf fourré, les épinards, les asperges et les graines de citrouille; cependant, une forte consommation de viande est censée supprimer les effets positifs associés au zinc contre l’HBP.

16-La vitamine D

Dans l’élargissement bénin de la prostate, un niveau de vitamine D sain est extrêmement important – comme on peut le lire dans un report publié dans la Revue canadienne d’urologie en août 2013 qui a évalué les études sur l’HBP et la vitamine D.

Les chercheurs de la Faculté de médecine de l’Université de New York ont déclaré que prendre de la vitamine D (par l’alimentation ou les suppléments) peut réduire le risque de subir un élargissement bénin de la prostate.

En outre, la vitamine D avait non seulement un effet préventif mais aussi un effet thérapeutique. La prise de 6000 UI de vitamine D par jour a pu réduire le volume de la prostate. Cet effet a également été démontré dans les études précliniques, la vitamine D n’a eu aucun effet négatif dans ces études.

17-Les vitamines B6, B12 et l’acide folique

La vitamine B6 contribuent à  éliminer les œstrogènes et permet de maintenir ou d’augmenter les niveaux de testostérone.

Les vitamine B aident à prévenir et à traiter la prostatite et l’HBP, tout en soutenant une variété d’autres fonctions corporelles importantes.

18-Les fruits à coques

Les noix du Brésil, en particulier, sont riches en vitamine E et en sélénium et ont été étiquetés comme agents anti-cancer.

La vitamine E maintient des membranes cellulaires saines et le sélénium stimule les niveaux de testostérone, améliore la qualité et la motilité du sperme et renforce le système immunitaire contre les infections.

Une étude de 5 ans a révélé qu’une consommation quotidienne de sélénium a réduit le risque de cancer de la prostate de 63%, le cancer du côlon de 58% et le cancer du poumon de 46%.

Ne faites pas cuire fruits à écales, car cela réduit leur teneur en vitamines et en minéraux.

19-La vitamine C

La vitamine C serait bénéfique en cas d’HBP, au moins pour réduire le risque d’infection. En outre, les hommes avec une HBP rapportent que l’effet diurétique de la vitamine C rend la miction plus facile.

La vitamine C est un antioxydant qui peut jouer un rôle dans la lutte contre l’HBP. Selon certains avis, la vitamine C obtenue à partir de légumes réduit le risque d’hypertrophie de la prostate. Les fruits n’offrent pas le même avantage.

L’administration intraveineuse à haute dose de vitamine C peut être aussi efficace que les antibiotiques lors de la guérison des infections et a même montré une réduction de la taille des tumeurs du cancer de la prostate.

20-Les poivrons

Les poivrons sont très riches en vitamine C et peuvent aider à réduire le gonflement et l’inflammation associés à une prostate élargie.

Les poivrons Jalapeno contiennent des quantités plus élevées de capsaïcine, l’ingrédient qui donne aux poivrons leur chaleur. Les études de laboratoire suggèrent que la capsaïcine a induit la mort des cellules cancéreuses.

21-Le lycopène

Le pigment naturel qui donne aux tomates une couleur rouge, est un antioxydant qui a aidé à ralentir ou même à freiner la croissance de l’hyperplasie bénigne de la prostate.

Le lycopène contribue également à réduire l’antigène (PSA) lié à l’inflammation de la prostate, à l’HBP et au cancer de la prostate.

Une étude de l’Université de Harvard impliquant 47 894 hommes a constaté que manger deux portions de sauce tomate chaque semaine réduisait le risque de cancer de la prostate de 23%.

Dans une étude distincte, 15 mg de lycopène chaque jour a montré que la progression de l’HBP était lente.

Vous pouvez trouver le lycopène dans: les tomates, les pastèques, les abricots, le pamplemousse rose et la papaye.

22-Les beta-sitostérol

Le bêta-sitostérol est un composé similaire au cholestérol qui se trouve dans les plantes. Il a été étudié pour ses effets contre l’HBP. Ce composé a permis d’améliorer considérablement le flux urinaire et de diminuer la quantité d’urine laissée dans la vessie. Néanmoins, il ne réduit pas la taille de la prostate.

En outre, le bêta-sitostérol est utilisé pour abaisser le taux de cholestérol, ce qui en fait une bonne option pour les hommes dont le taux est élevé. Parmi les remèdes riches en béta-sitostérol, on distingue les graines de citrouille et les avocats.

23-Les acides gras essentiels

Les acides gras essentiels tels que les oméga-3 peuvent également aider à réduire l’inflammation associée à la prostate élargie. En outre, la recherche a révélé que les carences en acides gras peuvent entraîner des problèmes de prostate. Les meilleures sources alimentaires d’acides gras essentiels pour lutter contre la carence comprennent le saumon, les fruits à coques, le brocoli et les graines de lin moulues.

Autres conseils

Vous pouvez adopter différentes stratégies pour gérer vos symptômes d’HBP:

-Uriner dès que vous avez l’envie.
-Prenez l’habitude d’aller à la salle de bain pour uriner, même si vous ne sentez pas l’envie.
-Éviter l’alcool et la caféine, surtout la nuit.
-Si vous êtes en surpoids, prenez des mesures pour perdre du poids. L’obésité est associée à la prostate élargie.
-Éviter de consommer des liquides deux heures avant de dormir.
-Pratiquer une activité physique régulière.
-Évitez de boire beaucoup d’eau d’un seul coup. Au lieu de cela, prenez de petites gorgées tout au long de la journée.
-Évitez de prendre un médicament sans consulter votre médecin.
-Limitez votre consommation de viandes rouges et d’aliments gras.
-Évitez de rester dans la même position pour une longue période, cela pourrait aggraver votre état.
-Diminuer votre stress avec des pratiques comme la méditation.

Vous devriez peut-être limiter votre utilisation de médicaments pour le rhume et les sinus contenant des décongestionnants ou des antihistaminiques, ce qui peut aggraver vos symptômes.

Certains remèdes naturels peuvent être utilisés contre le rhume et les problèmes des sinus. Ces remèdes comme le gingembre, le curcuma, le clou de girofle, et le poivre noir, ont des propriétés bénéfiques en cas d’HBP.

Important

Parlez à votre médecin avant d’ajouter des suppléments à votre traitement d’HBP.

Sources
-http://www.top10homeremedies.com/home-remedies/home-remedies-for-enlarged-prostate.html
-http://health.howstuffworks.com/wellness/natural-medicine/home-remedies/home-remedies-for-prostate-problems1.htm
-https://www.avogel.co.uk/health/enlarged-prostate/worst-foods-for-an-enlarged-prostate/
-https://www.healthline.com/health/enlarged-prostate-diet#tomatoes5
-https://draxe.com/enlarged-prostate/
-https://www.doctorshealthpress.com/mens-health/10-natural-remedies-for-enlarged-prostate/
-http://www.doctoryourself.com/prostate.html
-http://www.livestrong.com/article/474686-garlic-the-prostate-gland/
-https://www.simplysupplements.co.uk/healthylife/men-and-health/best-foods-for-prostate-health
-https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23930605
-https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5346265/
-https://www.verywell.com/herbs-for-an-enlarged-prostate-89389
-https://www.globalhealingcenter.com/natural-health/amazing-benefits-turmeric-prostate-health/
-https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4618860/

3 commentaires dans “Prostate élargie – les meilleurs remèdes naturels à connaître absolument

  1. Bonjour et merci pour cette belle synthèse !

    Si vous me permettez un petit ajout , uriner assis permet de vidanger complètement la vessie , debout, c’est moins évident !

    Je consomme des graines de courge ( bio que je fais tremper ) est ce équivalent aux graines de citrouille ?

    D’avance merci !

    @+

    Pierre

    1. Merci Pierre, en fait uriner assis, rend plus facile de vider totalement sa vessie et ça permet de diminuer les problèmes de prostate.
      Les Graines de courge avec leurs différentes variétés, sont bénéfiques pour les problèmes de la vessie et de la prostate.

  2. Très bonne article il manque cependant 4 plantes qui me paraissent indispensables
    La griffe de chat (écorse) en gélules pour aider à uriner
    Le graviola (feuilles) en gélules pour descendre le taux de psa et le cancer
    Le chancapiedra (feuilles) en gélules pour traiter les problèmes de prostatite
    Le roucou (feuilles) en gélules pour diminuer l’inflammation (hypertrophie de la prostate

    Visible sur le site Bionaturista

    Cdlt DB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *