Manger du porc, est-il sain pour votre santé ?

Pourquoi devriez-vous envisager de ne pas manger du porc

Il y a beaucoup de religions qui interdisent la consommation de viande de porc. La viande est considérée comme «impure» et malsaine. Y a-t-il une raison à cela? Y a-t-il plus qu’une instruction religieuse que nous devrions tous connaître? En fait, il y a beaucoup de preuves scientifiques pour étayer cette hypothèse.

Les porcs sont des charognards, par nature, ce qui signifie qu’ils mangent presque tout, y compris de la nourriture avariée, les fèces, l’urine, les carcasses et même les tumeurs cancéreuses. Malheureusement, le système digestif d’un cochon est incapable d’éliminer efficacement ces toxines accumulées du corps, car un cochon pourra entièrement digérer sa nourriture dans environ 4 heures. C’est tout simplement pas assez longtemps pour enlever les excès de toxines qui ont été ingérés, ces toxines sont ensuite stockés directement dans les cellules graisseuses et les organes du porc.

« Transpirer comme un cochon » encore? Ironie du sort, cette expression n’est pas vrai – Les porcins n’ont pas de glandes sudoripares, ce qui signifie qu’ils sont incapables d’éliminer l’excès de toxines par la transpiration (comme nous). Alors, naturellement, cela signifie que la viande de porc serait une viande beaucoup plus toxiques que d’autres et quand vous en consommez vous serait en mesure d’ingérer ces toxines dans votre organisme. Avec nos environnements actuels, nous n’avons vraiment pas besoin d’exposer nos corps encore à plus de toxines.

Selon une enquête menée par Consumer Reports, 69% de tous les échantillons de porc cru testés (d’environ 200 échantillons) ont été contaminés par une bactérie dangereuse connue comme Yersinia enteroclitica. Cette bactérie peut causer de la fièvre, des troubles gastro-intestinaux, de la diarrhée, des vomissements et des crampes.

porc
Copyright © Kai Hendry

La viande de porc haché était plus susceptibles d’être contaminées que les côtelettes de porc. Elle contient également les autres contaminant, y compris un médicament controversé appelé ractopamine, qui est interdit en Chine et en Europe. La plupart des bactéries qui ont été trouvés dans la viande de porc étaient en fait résistantes à plusieurs antibiotiques, ce qui rend le traitement d’une maladie une autre problématique et potentiellement dangereuse.

Selon le rapport:

« Nous avons trouvé la salmonelle, staphylococcus aureus, ou Listeria monocytogenes, les causes les plus courantes de maladie d’origine alimentaire, dans 3 à 7 pour cent des échantillons. Et 11 pour cent contenaient des entérocoques, qui peut indiquer une contamination fécale et peut causer des problèmes tels que les infections des voies urinaires « .

Les porcs sont un hôte à un certain nombre de parasites , des virus et d’autres organismes, dont beaucoup peuvent être directement transmis à l’homme, certains incluent:

Taenia solium – Un parasite intestinal qui peut causer une infection des tissus et la perte d’appétit.
Menangle virus – Un virus qui peut causer de la fièvre, des frissons, des éruptions cutanées, des maux de tête et la transpiration.
Trichinella – Un ascaris parasitaire, qui peut provoquer un œdème, la myalgie, la fièvre et autres malaises.
L’hépatite E -Une inflammation virale qui peut causer de la fatigue, des nausées et l’ictère. Les cas les plus graves peuvent conduire à la fibrose du foie et à la cirrhose.
L’étude indique que si vous faite cuire la viande de porc correctement, vous pouvez réduire le risque de ces parasites, mais il n’y a pas de température garantie pour la sécurité quand il s’agit de viande de porc.

Si vous décidez malgré tout de consommer du porc, suivez les instructions suivantes pour accroître la sécurité.

Comme publié par Consumer Reports :

Lors de la cuisson du porc, utilisez un thermomètre à viande pour s’assurer que la chaleur interne atteigne la température qui tue les bactéries potentiellement nuisibles: au moins 145 ° F pour le porc entier et 160 ° F pour le porc haché.
Gardez la viande de porc crue et ses jus séparés des autres aliments, en particulier ceux consommés crus, comme la salade.
Lavez-vous soigneusement les mains après avoir manipulé de la viande crue.
Choisissez le porc et d’autres produits à base de viande qui ont été élevées sans médicaments. Une façon de le faire est d’acheter du porc certifié biologique, à partir de porcs élevés sans antibiotiques ou ractopamine.
Cherchez une déclaration claire concernant l’utilisation d’antibiotiques. « Aucun antibiotiques utilisés ».
Méfiez-vous des étiquettes trompeuses. «Naturel» n’a rien à voir avec l’utilisation d’antibiotiques ou comment un animal a été élevée. Nous avons trouvé des allégations non approuvées, y compris des «résidus d’antibiotiques ».

Qu’en est-il des porcs élevés dans des pâturages biologiques?

Bien que ce porc va évidemment être beaucoup mieux pour la consommation, il est très difficile de le trouver, et pose encore certains problèmes de santé. Les pâturages de porc sont très sensible à l’infection par Trichinella spiralis, aussi connu comme le «ver de porc. » Trichinella est l’un des parasites les plus répandus dans le monde entier, il a le potentiel de causer des problèmes de santé très graves. Trichinella peut être tué dans le processus de cuisson mais il faut suivre les directives de près pour s’assurer que la viande soit bien cuite.

Il est dit que le porc peut être une viande «saine», mais cela dépend entièrement de la façon dont il a été élevé. La plupart, sinon la totalité de la viande de porc, est issus d’élevage malsain. Presque tous les porcs élevés proviennent d’élevage industriel. Ces environnements sont généralement caractérisés par des conditions inhumaines et constituent une source de reproduits toxiques et d’agents pathogènes.

Ces animaux passent leurs vies misérables, entre le béton et l’acier. Les antibiotiques sont donnés généreusement avec leur nourriture, rendant leur viande encore plus toxique.

Si les porcs ont eu suffisamment d’espace dont ils ont besoin, ils ne seraient pas obligés de souiller les endroits où ils dorment et mangent, mais dans les fermes industrielles les porcs n’ont pas d’autre choix que de vivre dans leur propres excréments, l’urine et les vomissures. Pour cette raison, de nombreux (environ un quart) des porcs souffrent de la gale, une éruption cutanée douloureuse extrêmement irritante qui ne disparaît pas.

Malheureusement, en raison de ces conditions les porcs sont contraints d’inhaler des gaz toxiques comme l’ammoniac qui vient de l’urine et des fèces, ce gaz irrite les poumons des animaux au point où plus de 80% des porcs élevés ainsi souffrent de pneumonie au moment de l’abattage.

Les horreurs que ces créatures ont à supporter dans les élevages industriels sont encore pires et ce qui a été mentionné ici n’est qu’une partie de ce qui se passe réellement derrière les portes closes.

Que pouvez vous faire?

Si vous insistez de manger du porc, consommez de petites quantités, et si vous le pouvez, assurez-vous qu’il est élevé sans l’utilisation d’antibiotiques, d’hormones et d’autres produits chimiques, qu’il a été élevée à un pâturage et nourris avec un régime alimentaire normal.

Mais si vous voulez mon conseil, ne le mangez plus jamais, parce que vous méritez mieux! ET c’est pas la viande qui manque, vous avez plusieurs autres choix sains et délicieux.

Source
-http://www.collective-evolution.com/2014/11/23/why-you-should-never-eat-pork/

Articles qui pourraient vous intéresser

20 commentaires dans “Manger du porc, est-il sain pour votre santé ?

  1. Moi je dis: tout est bon dans le cochon, article ou pas article, j’aime la viande, en particulier le cochon et je vais continuer d’en manger n’en déplaise aux détracteurs.

      1. Escherichia coli (E. coli) est une bactérie qui s’établit dans le tube digestif de l’homme et des animaux à sang chaud. La majorité des souches de E. coli sont inoffensives, quelques-unes seulement sont pathogènes. C’est le cas des souches de E. coli dites entérohémorragiques (ECEH). Ces dernières provoquent des diarrhées sanglantes et produisent une puissante toxine à l’origine du syndrome hémolytique et urémique (SHU). Régulièrement, des souches d’ECEH sont la cause d’intoxications alimentaires via la consommation de produits animaux mal cuits ou consommés crus. Les fruits et les légumes frais, ayant été en contact avec ces souches peuvent être également à risque.

        Je ne vois donc pas le rapport avec la viande halal… il faudra m’expliquer votre logique, si toutefois il y en a une !

  2. Mon cher ami, tu n’a pas lu la bible, alors ne parle pas de chose que tu ne connais pas stp… Cette page a pour unique but de vous bourrer le crâne au nom d’une religion, il n’y a là aucune science… Aucune étude… Juste de l’endoctrinement… Le cochon possède des glande sudoripares… Au bout de son groin… Et les glandes sudoripares n’ont pas la fonctionne première d’éliminer les toxines… Mais de rafraichir le corp… Alors SVP arrêtez de nous bassiner avec vos théorie du moyen âge…

  3. A l attention  » CELESTE  » Soyez humaine, vous devrez respecter les animaux de la ferme, ils souffrent atrocement pour faire plaisir aux humains . Ils sont sensibles et intelligents comme nous , ce sont des êtres vivants. Normalement les humains ne devront pas manger la viande c’est très mauvais pour la santé , ça provoque le cancer . Nous sommes herbivores. La nature a créée les humains et les animaux pour équilibrer la planète sinon nous ne pouvons pas vivre. Cela fait quelques années que je ne consomme plus de viande et je me sens beaucoup mieux qu’avant aussi fière d’être humaine. Je suis très passionnée par des animaux car ils sont beaucoup plus gentils surtout sans défense vis à vis aux humains. Heureusement il existe encore un peu des bons humains comme nous car il y a tellement des humains cruels et insensibles.
    On peut manger très bien et très variés des aliments végétaux. J’ai plus de 60 ans et on me considéré moins de 47 ans. Enfin la loi a validée que les animaux sont des êtres vivants ( humains et animaux égalités ).
    Merci

    1. Les herbivores ont un système digestif différent du nôtre ( ce n’est pas une théorie mais un fait scientifique , sans parler de nos canines comme on vous l’a fait remarquer … Après …chacun est libre de ses choix alimentaires …et si possible sans jugement : nous avons la chance de vivre en démocratie dans un pays laïc :-))

  4. chacun fait ce qui lui plait !!!!!!!
    la viande de porc est la moins cher et on sait ce que veut dire moins cher : dégueulasse et mauvais pour la santé !!!!
    moi je n’en mange pas et je garde ma vivacité de corps et d’esprit….
    c’est comme la drogue : les drogués vous vanterons toujours les bienfaits de leur drogue, n’oublions pas que les drogues les plus dangereuses sont le tabac et l’alcool, vous trouverez toujours des publicitaires pour vous inciter et des alcooliques vous dire que boire un petit coup c’est agréable !!!!!!! pourtant l’alcool est la première cause d’hospitalisation en France ???
    j’étais ambulancier pendant plus de 10 ans et j’ai souvent entendu les patients dire que le médecin leur conseille de diminuer la charcuterie et l’alcool, il doit y avoir une bonne raison pour ça même si les loobies de ces commerces sont puissant !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  5. Oui, il y a des toxines dans le porc comme dans toutes viandes. Dans l’industrie agro-alimentaire, on fait manger de tout à tout les animaux: charognes, os broyé, protéines synthétiques compris (le poisson mange du cochon en farine en élevage) . Il est facile de trouver des études à charges contre le porc, il est tout aussi facile d’en trouver sur tout ce que nous pouvons manger.
    Enfin, comme vous le stipulez au début de votre billet, effectivement la consommation de porc est interdite dans certains pays; pas pour un problème de salubrité mais pour un problème de croyance. On peut trouver proprement inadapté de confronter une croyance à des études scientifiques, on peut dire que c’est un contre sens

  6. Article intéressant… Au départ.
    La viande de porc est d’une nature telle que oui, il faut la cuire à cœur. Personne ne mange du porc saignant. C’est sans doute cela, conjugué avec des lieux où le combustible est rare, qui a poussé certains peuples à ne pas en consommer. Dans ce cas, quoi de plus éducatif que de le faire passer dans la religion.
    Mais de là à dire ne consommez pas de porc, il ne faut pas exagérer !!!!
    Dans ma culture, « dans le cochon, tout est bon ». C’est délicieux, surtout comparé à de la chèvre ! On fait des côtelettes, du saucisson, des saucisses, du lard… Je ne vais surement pas me priver de manger du porc sous prétexte qu’il y a bien d’autres choses à manger à coté. Surtout avec des excités de la nutrition qui vont me dire que les larves et autres criquets sont bourrés de protéines.
    C’est comme le reste, on a un cerveau. Manger de la viande à chaque repas est un non-sens, et pour le faire tout en évitant les coûts, la plupart des gens vont acheter du premier prix élevé en batterie, bourré d’hormones et de médicaments. Ce qui est vrai pour toutes les viandes, et même certains fruits et légumes. Et les pâtisseries industrielles.
    Alors je vous le dit : mangez de la bonne viande, moins souvent, du bon porc, du bon poisson… faites vos gâteaux vous-même. C’est de baffrer chaque jour au maximum qui rend les gens malades.

  7. Les amis vous ne connaissez pas l’élevage du porc noir de bigorre… visitez le site et venez m’expliquer les raisons pour lesquelles nous devrions nous priver de cette viande extraordinaire aux propriétés organoleptique de son gras. Sans en abuser son gras aux acides monoinsaturés (huile d’olive) est un bon moyen de régaler des papilles sans augmenter son colesterol… preuves scientifiques a l’appui… c’est un élevage sur « extensif » aux antipodes de l’élevage « intensif » qui va tous nous faire creuver…allez bon appétit je vais de ce pas le faire une chiffonade de jambon de porc noir labellisé en AOC accompagné d’un petit vin rouge de nos côtés de Gascogne avec quelques amis…adishatz…

  8. Bonjour

    Et merci pour cet article très intéressant , j ai effectuée quelques recherches en dehors de votre articles en anglais et en français , il s avèrent que la viande de porcs est très mauvaise pour la santé avec tout ce que ça comporte de toxine virus et bactéries, finalement ça me fait penser aux fumeurs, quand on leurs ouvrent les yeux sur les dangers de la cigarette et continuent de fumer, ça ne m’étonne pas de l’homme ingrat quand je vois leurs commentaires qui mélange science avec la religion.

  9. Les porcs ne sont plus élevés dans des « porcheries »
    Leur alimentation est la même que tous les animaux que nous consommons.
    Que faire ?
    Soit ne plus manger de viande, soit se rabattre sur les végétaux.
    D’une manière ou d’une autre, nous ne contrôlons pas notre chaîne alimentaire de A á Z.
    Seul conseil : un peu de bon sens et tout cuire á coeur pour limiter les dégats !
    Bon appétit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *