Le maïs contre les maladies urinaires

Le maïs contre les maladies urinaires

Le maïs est une grande plante herbacée annuelle originaire d’Amérique centrale, depuis 4000 ans elle était aliment de plusieurs civilisations, les Incas, les Mayas et les Aztèques. Le maïs a été transmis par Christophe colombos en Europe, elle a été cultivée en Espagne, puis en France.

Composants

En phytothérapie on utilise les stigmates de maïs qui doivent être séchés rapidement, riches en polyphénols (10 à 12 %) et en huile (1 à 2 %). Ils contiennent aussi des phytostérols, une huile essentielle (0,05 à 0,1 %), des mucilages et du potassium (1 à 2 %).

Vertus

Le maïs est peu calorique, pas trop gras, du grain on extrait un insaponifiable et du germe une huile riche en acides gras insaturés. Cette huile est employée dans l’alimentation et dans l’industrie pharmaceutique et en cosmétologie.

Indications

-la plante à un effet anti-inflammatoire, l’insaponifiable de maïs à une action sur les gencives et dans le traitement des gingivopathies.
-la plante freine l’adhésion des globules blancs sur les parois des muqueuses.
-le maïs est un sédatif, adoucissant, revitalisant, hydratant et antirides.

maïs
Copyright © Rosana Prada

Les stigmates sont

-efficace contre les maladies urinaires.
-soulage les maux rénaux (infusion).
-utile contre le calcul rénal.
-utile contre certains rhumatismes et la goutte.
-c’est un diurétique et un antiseptique.
-stimule la sécrétion de la bile.
-utile contre l’hypertension artérielle.

Utilisations
Infusion : 1 cuillerée à café de stigmate dans une tasse d’eau. Bouillir et laissez infuser 5 minutes.
Gélules dosées à 150 mg d’extraits secs, 2 à 4 par jour.

Articles qui pourraient vous intéresser

Un commentaire dans “Le maïs contre les maladies urinaires

  1. Bonjour,

    Lasse de plusieurs années de diètes et régimes de tous styles, je me suis intéressée aux travaux remarquables du Dr Dogna, biologiste et auteur de nombreux livres sur les conséquences et solution à propos du ‘Candida Albicans’.

    Il s’agrippe à nos intestins, et autres, grâce aux métaux lourds, tels que le Plomb, Cadmium, PCB, Aluminium, Etc…

    Donc, la solution qui s’offre à moi semble la Chélation !

    Cure de 3 Mois :
    Pour la Chlorophylle,
    Algue Spiruline + Coriandre.

    Suis-je dans la bonne direction ?

    Je dois penser toute ma vie, après ce ‘nettoyage’ par Chélation :

    À chaque fois que j’ouvre une boîte de Thon, égal 3 jours de Cure d’Algues + Coriandre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *