L’ibuprofène tue des milliers chaque année

Si l’ibuprofène et les AINS tuent, donc quelle est l’alternative?

Selon un rapport de reuters – « l’utilisation à forte dose à long terme des analgésiques tels que l’ibuprofène ou le diclofénac est tout aussi dangereuse en terme de risque de crise cardiaque que l’utilisation du médicament Vioxx, qui a été retiré en raison de ses dangers potentiels ».

Vioxx qui a été retiré du marché mondial en 2004 a causé près de 30.000 cas de crises cardiaques et de décès cardiaques soudains entre 1999-2003. Malgré le fait que la recherche scientifique a liée dès 2000 Vioxx à l’augmentation des crises cardiaques et d’accidents vasculaires cérébraux, le fabricant du médicament de Merck, et la FDA, sont restés silencieux mais le nombre de morts a augmenté régulièrement.

Le rapport de Reuters axée sur une étude publiée dans The Lancet a indiqué que le risque de crise cardiaque augmente d’un tiers et le risque d’insuffisance cardiaque double chez les grands utilisateurs de médicaments AINS.

Pourquoi tant de gens prennent des AINS comme l’ibuprofène n’importe comment?

La douleur et l’inflammation sont devenue rapidement une spécification par défaut dans le monde industrialisé. Alors que dans la plupart des cas, nous pouvons traiter les causes pro-inflammatoires sous-jacentes en modifiant notre alimentation, en réduisant le stress et les expositions chimiques de l’environnement, ces approches nécessitent du temps, de la discipline et de l’énergie, mais souvent nous voulons juste que la douleur cesse instantanément. La manière la plus facile pour arrêter cette douleur parfois intense est de prendre des médicaments.

Le problème avec cette approche est que, si nous ne faisons pas attention, nous pouvons risquer notre vie pour soulager la douleur …

L’ibuprofène est vraiment un exemple parfait pour cela. Comme mentionné ci-dessus, l’ibuprofène a été liée à une augmentation significative du risque de crise cardiaque et de mortalité de toutes causes (lorsqu’il est combiné avec de l’aspirine), avec d’autres effets néfastes sur la santé, y compris: L’anémie, les dommages de l’ADN, la perte d’audition, l’hypertension, une mortalité suite à une grippe et les fausse couche.

 

ibuprofène
Copyright © xJason.Rogersx

En fait, Il n y a pas que l’ibuprofène qui augmente le risque de la mortalité et / ou de maladies cardiovasculaires. L’ensemble de la catégorie des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) semble avoir ce côté sombre sous-estimée; en plus des maladies cardiovasculaires et de la mortalité cardiaque, il existe aussi plus de 100 effets néfastes sur la santé qui sont associés à leur utilisation.

Alors, que fait-on? La douleur est insupportable!

Et l’aspirine?

L’aspirine a été liée à de nombreux effets secondaires indésirables: insuffisance rénale, insuffisance hépatique, les ulcères, la perte auditive et accident vasculaire cérébral hémorragique. Une étude a été menée sur les personnes âgées en 2000, l’étude a conclu que même prendre une dose de 75mg/jour des changements importants ont été notés dans la fonction rénale.

L’impact ne se limite pas aux personnes âgées cependant, une autre étude menée en 2009 a révélé que 80% des individus (précédemment qualifiées en parfaite santé) ont connu de petites toxicité intestinale, après seulement 14 jours de faible dose d’utilisation d’aspirine.

Peut être que l’industrie pharmaceutique pense énormément à soulager notre douleur, ils sont tellement gentils qu’ils sont prêts à sacrifier des milliers de gens pour sauver des millions, attendez pas trop vite…..
pas des millions de personnes dont il s’agit, je vous laisse deviner. Oui, un indice, et si je vous dis des milliards.

Mais y a t il des alternatives qui peuvent soulager notre douleur et remplacer l’ibuprofène et d’autres ……?

Oui même avec un mode de vie sain, on peut avoir des problèmes de santé qui peuvent être soulagés avec des remèdes offerts par la nature. Les voici.

Articles qui pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *