Arthrose: Remèdes naturels et effets de l’alimentation pour un cartilage sain

Les meilleures remèdes naturels pour l’arthrose

L’arthrose est une maladie articulaire dégénérative causée par l’usure  du cartilage. Le cartilage joue un rôle important dans la fonction articulaire. Sa nature élastique et glissante fournit une protection aux extrémités des articulations en agissant comme un amortisseur. Par conséquent, en cas de sa dégradation, les os vont se frotter et former des excroissances osseuses, conduisant à la douleur, la raideur, l’enflure, la déformation, l’inflammation et la limitation du mouvement dans l’articulation.

Bien que l’incidence de l’ostéoarthrite augmente avec l’âge, elle n’est pas causée par l’âge. Ceci est évident, car la plupart des gens développent de l’arthrose dans quelques articulations seulement. Pourtant, ces articulations ont le même âge que celles qui ne sont pas affectées?

Les symptômes de l’arthrose

Les symptômes de l’arthrose varient selon les articulations et leur gravité. Cependant, les symptômes les plus courants sont la douleur et la raideur, en particulier le matin ou après une période d’immobilité. Les articulations affectées peuvent se gonfler, surtout après une activité prolongée. Ces symptômes ont tendance à se développer avec le temps plutôt que de se manifester soudainement. Certains des symptômes courants comprennent:

-Articulations endoloris ou raides – en particulier les hanches, les genoux et le bas du dos – après inactivité ou activité excessive.
La rigidité qui disparaît souvent après le mouvement.
-Les craquements des articulations en cas de mobilité.
-Un gonflement autour des articulations.
-Une douleur qui augmente après l’activité ou vers la fin de la journée.

Voici comment l’arthrose peut affecter différentes parties du corps:

  • Hanches – La douleur est ressentie dans la région de l’aine ou les fesses et parfois dans le genou ou la cuisse.
  • Genoux – Une sensation de craquements se produit lors du mouvement du genou.
  • Doigts – Les creux osseux (éperons) au bord des articulations peuvent rendre les doigts gonflés, tendres et rouges.
  • Pieds – La douleur et la sensibilité sont ressenties dans la grande articulation à la base du gros orteil. Il peut y avoir un gonflement des chevilles ou des orteils.

arthrose

La composition du cartilage

Le cartilage est constitué d’environ 65% à 80% d’eau et le reste est composé de collagène, protéoglycanes et les chondrocytes.

Le collagène est un type de protéine fibreuse qui agit comme les «blocs de construction» naturels du corps pour la peau, les tendons, les os et d’autres tissus conjonctifs. Les protéoglycanes s’entrelacent avec le collagène pour former un tissu en forme de maille qui permet au cartilage d’absorber les chocs et les vibrations, tandis que les chondrocytes produisent principalement du cartilage et l’aident à rester intact à mesure que nous vieillissons.

Comment l’arthrose affecte la santé globale

La douleur, la mobilité réduite, les effets secondaires des médicaments et d’autres facteurs associés à ostéoarthrite peuvent entraîner des effets négatifs sur la santé.

La douleur du genou ou de la hanche peut conduire à un mode de vie sédentaire, ce qui favorise le gain de poids et l’obésité. Une telle situation peut entraîner le développement du diabète, des maladies cardiaques et de l’hypertension artérielle.

Les personnes souffrant d’arthrose subissent jusqu’à 30 pour cent plus de chutes et ont un risque de fracture de 20 pour cent plus élevé. Les personnes atteintes d’ostéoarthrite ont des facteurs de risque tels que la diminution de la mobilité, de l’équilibre et la faiblesse musculaire qui les rend plus susceptibles d’avoir des chutes.

Les effets secondaires des médicaments utilisés pour soulager la douleur peuvent aussi contribuer aux chutes. Les analgésiques narcotiques peuvent causer des étourdissements et des déséquilibres.

La santé intestinale et l’arthrose

Plus de la moitié du système immunitaire se trouve dans les tractus gastro-intestinal. Cela signifie que tout ce qui sur-active le système immunitaire intestinal peut affecter le processus arthritique par la formation de cytokines. En fait, certains facteurs qui peuvent activer le système immunitaire intestinal comprennent les parasites, les bactéries, les virus, les champignons, les toxines et les antigènes alimentaires. Un antigène alimentaire est une particule de nourriture reconnue par le système immunitaire comme un envahisseur étranger.

Dans une étude, des souris qui ont pris des Lactobacilles pendant quatre semaines ont montré une augmentation du volume osseux du fémur, une augmentation de la formation osseuse et une réduction de l’expression de cytokines pro-inflammatoire. De plus, Les lactobacilles ont aidé à prévenir la perte osseuse dans un modèle de diabète de type 1. Vous pouvez trouver des Lactobacilles dans les légumes fermentés.

Les fibres prébiotiques dans les aliments favorisent la croissance de bactéries bénéfiques. En outre, ils sont bénéfiques dans le métabolisme minéral, ce qui améliore l’absorption des minéraux et du calcium.

Une mauvaise digestion et l’arthrose

Une mauvaise digestion et la constipation peuvent entraîner l’accumulation de toxines dans le corps et les articulations. En outre, lorsque les enzymes digestives ne sont pas sécrétées, l’absorption des nutriments et des minéraux peut être réduite. Par conséquent, les articulation et le cartilage vont être endommagés suite à une carence nutritionnelle.

Le corps doit être en mesure de maintenir un processus de guérison afin de garder le cartilage en bonne santé et quand il ne peut pas le faire, les chances de développer une douleur articulaire seront augmentées.

Bref, il est important que vous examiniez tous les aspects de votre santé lorsque vous essayez de gérer la douleur. Que vous souffriez d’arthrite, de goutte, de fibromyalgie ou simplement de douleur causée par une torsion ou une entorse, il est important que vous vous concentriez sur votre santé gastro-intestinale.

Améliorer la digestion et éliminer les toxines

La désintoxication est très importante pour éliminer les toxines accumulées dans le corps afin que votre système puisse utiliser efficacement les nutriments et lutter contre les symptômes de l’arthrose. Une tisane de gingembre, de miel et de cannelle serait très utile. Le gingembre est un anti-inflammatoire et il est souvent utilisé pour améliorer la digestion. Le miel et la cannelle ont des propriétés anti-inflammatoires également. Ensemble, ces remèdes naturels aident à éliminer les toxines du corps, à diminuer la douleur et l’inflammation. De plus, ce remède naturel est très utile pour favoriser une bonne digestion et une meilleure absorption des nutriments.

La bardane est un anti-inflammatoire, un antioxydant et agit comme un agent de désintoxication, ce qui en fait un remède très bénéfique en cas d’ostéoarthrite.
La patience crépue est un antioxydant, aide à éliminer les toxines, améliore la digestion et c’est un tonique biliaire.

Le surpoids et l’arthrose

De nombreuses études montrent que l’excès de poids favorise l’arthrose et aggrave son évolution. On estime que le risque d’arthrose du genou est quatre fois plus élevé chez les femmes obèses et 5 fois plus élevé chez les hommes obèses. En outre, il existe un risque accru d’arthrose de la hanche associée à un excès de poids, même s’il est inférieur à celui du genou.

De plus, il faut garder à l’esprit que, le surpoids provoque des troubles métaboliques qui augmentent le risque de maladies chroniques. Si vous souffrez d’arthrose, vous n’avez sûrement pas besoin d’un autre problème comme l’hypertension artérielle ou le diabète.

L’exercice risque-t-il d’aggraver l’arthrose en surchargeant davantage les articulations? 

Un effort physique est contre-indiqué, mais éviter toute forme d’exercice facile serait une erreur.

En fait, il est recommandé de faire des exercices physiques appropriés selon les symptômes et le stade d’évolution de l’arthrose, mais aussi en fonction de l’existence d’autres problèmes de santé tels que les maladies cardiaques. Cette notion est essentielle et votre médecin pourra déterminer un programme à suivre, éventuellement avec un physiothérapeute.

Chez les personnes atteintes d’arthrose, les effets bénéfiques de l’exercice régulier ne se limitent pas à la perte de poids ou au maintien d’un poids normal. On peut également s’attendre à une diminution de la douleur et de la rigidité des articulations et même à un ralentissement de la progression de l’arthrose. L’exercice physique renforce les muscles qui supportent les articulations, ce qui les aide à mieux résister au poids. Les efforts continus améliorent également la flexibilité des articulations.

Par ailleurs, les études ont révélé que l’activité physique passive était plus efficace pour la régénération du cartilage. «Passive» signifie que le patient se détend alors que son articulation se déplace de façon répétitive dans une gamme de mouvements par une autre personne ou un dispositif mécanique.

Les personnes atteintes d’arthrose devraient prendre quelques pauses de vingt minutes pendant la journée pour s’allonger et éliminer les effets de la gravité afin que le cartilage puisse absorber les nutriments.

Comment l’alimentation peut vous aider en cas d’arthrose?

Une alimentation saine est la première ligne de défense contre l’arthrose. Les micronutriments contenus dans certains fruits et légumes aident à diminuer l’inflammation et à renforcer le système immunitaire. En outre, ils aident à éliminer les toxines et à fournir les antioxydants nécessaire pour lutter contre les radicaux libres.

Un régime alimentaire pauvre augmente l’inflammation et pourrait augmenter les enzymes qui détruisent le collagène et d’autres protéines importantes pour maintenir un tissu sain.

Inclure ces aliments dans votre alimentation autant que possible:

Les légumes frais: au moins quatre à cinq portions par jour.
Les fruits (pas le jus): trois à quatre portions par jour.
Aliments probiotiques: yaourt, kombucha, kéfir et choucroute.
Acides gras oméga-3: diminuent l’inflammation et sont utilisés pour former les membranes externes des cellules articulaires.  La plupart des gens consomment environ 10 fois plus d’oméga-6 favorables à l’inflammation que les Omega-3 anti-inflammatoires.
Les graisses saines: l’huile de lin, l’huile d’olive extra vierge et les noix.
Le bouillon d’os: Le bouillon d’os est bénéfique pour la paroi intestinale et les bactéries bénéfiques. Il fourni les vitamines et les minéraux nécessaires pour la santé des os, ainsi que du collagène et des glucosamines pour les articulations et le cartilage.

Les aliments riches en soufre:  Le soufre contient une forme de méthylsulfonylméthane (MSM) qui réduit l’inflammation des articulations et aide à reconstruire les tissus.
Le magnésium est nécessaire pour soulager les douleurs et les spasmes. Beaucoup de gens sont déficients en ce minéral important pour le nerf et les muscles car il diminue rapidement à cause du stress.
Les antioxydants comme le zinc, la vitamine C, les vitamines B, la vitamine A et E, le CoEnzyme Q10 et le sélénium pour réduire les dommages au cartilage.

Limiter ou éliminer ces aliments qui favorisent l’inflammation:

Les huiles végétales raffinées (comme les huiles de canola, de maïs et de soja, riches en acides gras oméga-6 pro-inflammatoires).
Les produits laitiers pasteurisés et les viandes conventionnels qui contiennent des hormones ajoutées, des antibiotiques et des oméga-6 qui contribuent à l’inflammation.
Les hydrates de carbone raffinés, les produits céréaliers transformés et les sucres ajoutés (trouvés dans la majorité des collations emballées, des pains, des condiments, des conserves, des céréales, etc.)
Graisses trans / graisses hydrogénées (utilisées dans les produits emballés / transformés et souvent pour frire les aliments).
Acides gras oméga-6:  favorisent l’inflammation qui peut augmenter la douleur et la rigidité de l’arthrose.
Les aliments acides qui peuvent contribuer à l’inflammation et à l’acidité qui endommage le cartilage et les articulations. Ces aliments sont les viandes rouges, les produits laitiers, le blé, le sucre, le thé, le café, l’alcool, les conserves et les aliments transformés.

Les meilleures vitamines et minéraux pour la réparation du cartilage

La vitamine A aide à former et à maintenir des tissus sains dans tout le corps.
Un apport en vitamine E est capable d’inhiber les activités des enzymes lysosomales (dégradation des molécules intracellulaires) et à stimuler le dépôt accru de protéoglycanes (pour l’élasticité du cartilage).
La vitamine C exerce une variété de fonctions dans le corps. Elle joue un rôle majeur dans la réparation et la croissance des tissus. Elle aide à former le collagène, une protéine nécessaire pour les tendons, les ligaments et les vaisseaux sanguins.

Aussi, la vitamine D est bénéfique pour la formation du cartilage et pour des os solides. En fait, selon les recherches la carence en vitamine D joue un rôle dans la production de dix-sept variétés de cancer ainsi que des maladies cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux, de l’hypertension, des maladies auto-immunes, du diabète, de la dépression, de la douleur chronique, de l’arthrose, de l’ostéoporose, de la faiblesse musculaire, des troubles musculaires, des malformations congénitales et la maladie parodontale.
La vitamine K contribue également à la réparation du cartilage.

La Vitamine A, la vitamine B6, le cuivre et le bore sont nécessaires pour la production normale et le maintien de la structure du cartilage. Une déficience dans l’un de ces nutriments causerait une dégénérescence articulaire accélérée. La supplémentation au niveau approprié favoriserait la réparation et la synthèse du cartilage. La supplémentation en bore (6 à 9 mg par jour) a été utilisée dans le traitement de l’arthrose depuis les années 1970 avec des résultats impressionnants qui incluent un soulagement de l’arthrite chez 90% des patients dans certaines études.

Les vitamines A, D, E et K sont liposolubles, donc, pour une absorption optimale, vous devez les consommer avec de la graisse alimentaire. Pour compléter ces nutriments, essayez d’ajouter de l’avocat à votre sandwich, des noix à votre salade ou une cuillère à café d’huile d’olive à votre soupe.

À titre d’avertissement, les vitamines liposolubles peuvent s’accumuler à des niveaux toxiques si vous en consommez trop; Il est très probable que cela se produise si vous prenez des suppléments.

Les antioxydants et l’arthrose

Le stress oxydatif est impliqué dans l’inflammation associée à l’arthrose et la douleur. Les chercheurs ont constaté que les chondrocytes humains endommagés libèrent des radicaux libres, ce qui peut exacerber la destruction des articulations. Par conséquent, les patients atteints d’arthrose devraient maintenir une consommation adéquate d’antioxydants tels que la vitamine A, E et la vitamine C. D’autant plus que les régimes déficients en anti-oxydants peuvent augmenter le risque de maladies articulaires et la perte de cartilage.

Dans une étude épidémiologique, les antioxydants sont corrélés à une baisse de la progression de l’arthrose des genoux chez 640 patients. La vitamine C a eu la plus forte corrélation (70%) et elle a été associée à une réduction de la perte de cartilage, suivie du bêta-carotène et de la vitamine E.

Les jus naturels contre l’arthrose

Les fruits et les légumes contiennent de puissants composés anti-inflammatoires et antioxydants qui peuvent aider à réduire les symptômes. Le régime standard « occidental », comprend beaucoup d’aliments pro-inflammatoires tels que la viande rouge, les produits laitiers, les grains raffinés et transformés, et le sucre raffiné, ce qui est censé favoriser des maladies telles que l’arthrite. Les jus sont un moyen facile pour extraire les micronutriments des aliments. En outre les jus permettent de les ingérer plus rapidement dans la circulation sanguine.

Les carottes, les courges et les patates douces sont toutes riches en vitamine A et en bêta-carotène, qui sont censés aider à combattre l’inflammation . Les carottes et le jus de carottes constituent une excellente addition à un régime anti-inflammatoire.

Parmi les combinaisons qui peuvent soulager votre douleur et améliorer votre santé globale:

-Carottes, betteraves, gingembre, grenade et curcuma
-Carottes, gingembre, pamplemousse et orange
-Betteraves, concombre, persil, céleri et brocoli
-Carottes, persil et céleri
-Carottes, concombres et céleri
-Betteraves, poivron vert, céleri, concombre, persil et un peu de sel de mer
-Carottes, épinards et choux
-Carottes et petites quantités d’ail, d’oignon et de gingembre
-Pommes, carottes, raisins verts,  et céleri

Faites que ces jus ainsi que d’autres combinaisons, soient la première chose à prendre le matin.

La consommation de sucre et l’arthrose

Plusieurs études ont lié  la consommation du sucre à l’obésité et au gain de poids. Le gain de poids affecte directement la santé des articulations. De plus, le sucre contribue à l’inflammation qui est l’un des facteurs qui causent la douleur et la raideur en cas d’arthrose. Une étude de 2002 publiée dans American Journal of Clinical Nutrition a lié la consommation des sucres transformés (comme ceux des sodas) et d’autres amidons (comme la farine blanche, le riz blanc et les pommes de terre) à une inflammation accrue qui provoque une douleur, une surchauffe, une rougeur et l’enflure.

Le sucre est impliqué dans plus de 50 maladies.

Le jeûne pour l’arthrose

Le jeûne est très efficace en cas d’une arthrose. Depuis plus de 50 ans, les praticiens holistiques ont réussi à utiliser le jeûne pour gérer l’arthrite. Le jeûne améliore la capacité de nettoyage et de désintoxication des poumons, de la peau, du foie et des reins. En outre, il apaise et restaure le système digestif et détend le système nerveux.

Améliorer la circulation sanguine

Le mouvement, l’exercice, la chaleur, le massage, l’acupuncture et la thérapie physique améliorent tous le flux sanguin et ont un effet positif sur la guérison. Le meilleur moyen d’action est de permettre au corps de se soigner.

La massothérapie

Le massage régulier des zones touchées aide à réduire l’intensité de la douleur, de l’enflure et de l’inflammation due à l’arthrose. En outre, le massage améliore la circulation sanguine et a un impact apaisant sur les muscles enflammés.

-Masser les zones touchées avec de l’huile d’olive chaude quelques fois par jour. Si le massage aggrave votre état, arrêtez de le faire.
-Vous pouvez également préparer une huile de massage avec du camphre et l’huile de moutarde. Ajouter 10 grammes de camphre à 1 tasse d’huile de moutarde et chauffer à feu doux pendant 5 minutes. Laissez-le refroidir, puis utilisez-le pour masser les zones touchées.

Comme les articulations deviennent sensibles à cause de l’arthrose, assurez-vous de masser doucement ou d’aller à un massothérapeute professionnel, si nécessaire.

Les huiles essentielles pour l’arthrose

Les huiles essentielles et leurs composants sont rapidement absorbés par la peau et pénètre facilement après une application topique. Par conséquent, la distribution dermique topique des huiles essentielles représente une méthode efficace pour fournir un agent anti-inflammatoire naturel directement dans la partie affectée par une inflammation.

L’huile d’encens  peut inhiber la production de molécules inflammatoires associées à l’arthrose et peut être utile pour prévenir la dégradation du tissu cartilagineux.

La myrrhe a également des propriétés anti-inflammatoires, et elle est souvent utilisée en tandem pour traiter l’arthrite. L’encens et la myrrhe sont très efficaces dans le traitement des maladies inflammatoires, surtout lorsqu’elles sont combinées.

L’huile essentielle de poivre noir procure un effet de réchauffement agréable sur les articulations, tandis que ses composés analgésiques aident à réduire la douleur.

L’huile essentielle de gingembre procure une chaleur apaisante lorsqu’elle est appliquée sur l’articulation.

La lavande est un analgésique et un relaxant du système nerveux, elle est idéale pour soulager les douleurs articulaires et musculaires, ainsi que pour diminuer la raideur.

L’huile essentielle de citronnelle est utile pour tonifier les tissus conjonctifs.

L’huile de marjolaine peut être utilisée pour soulager les douleurs musculaires et la raideur tout en aidant à guérir les ecchymoses et les entorses articulaires.

La menthe poivrée contient des composés analgésiques qui réduisent la douleur et l’inflammation.

Comment choisir et utiliser ces huiles essentielles?

Cependant, il faut choisir des huiles essentielles de haute qualité, pure et non diluée. Bien que vous puissiez finir par diluer les huiles vous-même, la plupart des huiles sur le marché sont diluées dans des huiles moins souhaitables. Les huiles de haute qualité coûtent plus cher que les variétés peu coûteuses sur le marché mais valent leur prix. Beaucoup de variétés peu coûteuses peuvent également contenir des versions synthétiques des huiles, qui ne présentent aucune valeur thérapeutique et peuvent en fait être nuisibles.

Mais, pire que cela, de nombreuses huiles bon marché contiennent des solvants utilisés pendant le processus d’extraction ou des pesticides toxiques utilisés sur les plantes à partir desquelles les huiles sont extraites.

Après avoir dilué l’huile dans l’huile de support, procédez toujours à un test de correction de 48 heures sur une petite partie peu visible de votre peau pour déterminer si vous avez une sensibilité aux huiles essentielles.

La meilleure méthode d’application dépend de l’individu, de ses symptômes et de son mode de vie. Cependant, vous pouvez utiliser le massage, les bains ou une application locale de crèmes, de gels ou d’huiles. Les compresses chaudes et froides peuvent également apporter un certain soulagement.

Les huiles essentielles sont à utiliser avec précautions, informez-vous bien pour éviter des irritations ou des sensibilités.

L’oliban (encens ou boswellia)

L’oliban est un anti-inflammatoire et un analgésique efficace. De plus, il est bénéfique pour empêcher la perte de cartilage. Selon une étude, l’utilisation de l’oliban a entraîné une augmentation de la capacité physique et une réduction de la douleur après 90 jours. En outre,  il a contribué à réduire les niveaux d’une enzyme qui endommage le cartilage.

L’une des premières études cliniques de haute qualité impliquant l’utilisation de l’extrait de Boswellia serrata pour le traitement de l’arthrose du genou a révélé qu’elle était associée à une réduction de la douleur et de l’enflure, ainsi qu’une amélioration de la fonction et de la portée du mouvement. Par ailleurs, l’extrait de Boswellia serrata n’a pas seulement été cliniquement efficace pour réduire les symptômes, mais il semble également pouvoir tonifier le cartilage contre les dommages et favoriser sa réparation.

Le sel d’Epsom

C’est un traitement populaire pour de nombreuses formes d’arthrite, y compris l’arthrose. Le sel d’Epsom est riche en magnésium, ce qui contribue à réduire la douleur et l’enflure. De plus, les bains de sel d’Epsom sont relaxants, contribuant ainsi à améliorer le bien-être mental et spirituel. Ajouter 1 à 2 tasses de sel Epsom dans un bain d’eau chaude. Si vous souffrez de problèmes rénaux ou de diabète, vous ne devez pas utiliser le sel Epsom.

Le Vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre est efficace dans le traitement de l’arthrose. Ses propriétés anti-inflammatoires et alcalines contribuent à réduire la douleur et la rigidité dans les articulations. En outre, il aide à éliminer les toxines stockées dans les articulations.

Mélanger 1 cuillère à café de vinaigre de cidre et de miel dans un verre d’eau tiède. Buvez-le deux fois par jour, de préférence avant de manger votre repas.
Vous pouvez également mélanger 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre organique et d’huile d’olive extra vierge. Utilisez-le pour masser les articulations affectées quelques fois par jour.

La griffe du diable

La griffe du diable possède des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques. Cela en fait une plante utile pour réduire la douleur et la rigidité causées par l’arthrose. En outre, c’est un anti-oxydant efficace qui aide à réduire les dommages et l’inflammation des tissus. Elle inhibe également les métalloprotéinases matricielles et l’élastase qui facilitent la dégradation du cartilage.

La capssaicine

La capssaicine est le composé qui offre une saveur chaude et piquante aux piments. La capsaïcine a été utilisée dans la médecine traditionnelle pendant des siècles pour stimuler la circulation sanguine, pour améliorer la digestion et soulager la douleur (par voie topique). L’application de la capsaïcine réduit la douleur articulaire, la raideur et l’enflure.

L’ortie

L’ortie réduit la douleur et l’inflammation ressenties par les personnes atteintes d’arthrose. L’extrait de feuilles d’ortie ou le frottement sur les parties affectées par la maladie peut aider une personne à surmonter la douleur. L’ortie est parfois utilisée conjointement avec des médicaments allopathiques pour soulager la douleur.

On a constaté que l’extrait de feuilles d’ortie contient une variété de composés actifs tels que les inhibiteurs de COX et de lipoxygénase et les substances qui affectent la sécrétion de cytokines

Le fenugrec

Les graines de fenugrec possèdent des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes incroyables, ce qui aide à traiter efficacement l’arthrose. Elle sont riches en minéraux et en nutriments comme le calcium, le phosphore et le fer qui sont nécessaires pour avoir des os et des tissus en bonne santé.

Le bouleau

Le bouleau également connu sous le nom de betula alba agit comme un anti-inflammatoire et un diurétique, ce qui convient au traitement de l’arthrite et de l’arthrose. Infuser 1 cuillère à café de feuilles séchées de bouleau dans une tasse d’eau et la prendre trois fois par jour pour réduire l’enflure et éliminer les liquides accumulés.

Les graines de nigelle

La revue « Phytothérapie Research » a publié un rapport d’étude sur les animaux en 2007, qui montre que le thymoquinone présent dans l’huile de graines noires a un effet anti-inflammatoire puissant contre l’arthrite.
Utiliser l’huile de nigelle par voie orale et topique.

Le céleri pour l’arthrose

Les guérisseurs traditionnels ont utilisé les graines de céleri pour traiter les maladies respiratoires, l’indigestion, la rétention d’eau et la maladie du foie. Aujourd’hui, la graine de céleri est mieux connue comme remède maison pour la douleur et l’inflammation de l’arthrite y compris la goutte.

Consommer plus d’oignons

Les oignons ont un effet anti-inflammatoire et contiennent des substances qui stimulent l’immunité. Les oignons contiennent des composés soufrés qui permettent de réduire tout type de douleur. La quercétine inhibe la production de molécules inflammatoires comme l’histamine, les prostaglandines et les leucotriènes; contribuant ainsi au traitement de l’arthrose.

Une tisane de curcuma et de gingembre

Le curcuma et le gingembre ont des propriété anti-inflammatoires, ce qui est très utile en cas d »arthrose. La curcumine est un antioxydant puissant qui réduit les niveaux de 2 enzymes responsables de l’inflammation.

Vous aurez besoin de:
-2 tasses d’eau
-1/2 cuillère à café de gingembre moulu
-1/2 cuillère à café de curcuma
-1/6 c.c de poivre noir

Comment préparer cette tisane?
Apportez l’eau à ébullition, puis ajouter les ingrédients. Réduire le feu et laisser mijoter 10 à 15 minutes. Filtrez, laisser refroidir et boire, deux fois par jour.

Lubrifier avec de l’huile d’olive extra vierge

En 2012, un essai clinique de quatre semaines a comparé l’huile d’olive vierge au piroxicam (voie topique), un AINS. L’éssai a inclu trente femmes âgées de 40 à 85 ans avec l’arthrose du genou. De la semaine deux à la quatrième, le traitement de l’huile d’olive a apporté moins de douleur et une plus grande fonction physique que le piroxicam.

Un composé actif de l’huile d’olive extra vierge, appelé oleocanthal pourrait inhiber les enzymes inflammatoires. Cependant, les huiles ne sont pas toutes pareilles. La chaleur détruit l’oleocanthal, il est donc nécessaire d’utiliser de l’huile d’olive extra vierge ou « pressée à froid ». La maturité des olives au moment où elles ont été pressées détermine également le niveau de l’oleocanthal.
Frottez un peu d’huile d’olive sur vos articulations douloureuses deux fois par jour, en massant doucement. Vous pouvez également prendre 2-3 cuillères à soupe par jour, mais assurez-vous de diminuer les autres graisses.

Les feuilles de pissenlit pour l’arthrose

Riches en vitamines A et C, les feuilles de pissenlit peuvent aider à réparer les tissus endommagés et aider le foie à éliminer les toxines. Les études, bien que limitées, ont également montré des propriétés anti-inflammatoires.

Mélange d’huile d’eucalyptus et de menthe poivrée

La menthe poivrée et l’eucalyptus ont des propriétés analgésiques ou anti-douleur. La sensation de refroidissement qu’ils produisent peut temporairement soulager votre malaise, et créer une sensation apaisante qui peut diminuer la douleur.

Vous aurez besoin de:
-5-10 gouttes d’huile de menthe poivrée
-5-10 gouttes d’huile d’eucalyptus
-1-2 cuillères à soupe d’huile de support (olive, amande etc.)
-Une petite bouteille en verre sombre

Mélanger l’huile d’eucalyptus et de menthe poivrée ensemble, puis les ajouter à 1-2 cuillères à soupe d’huile d’olive. Stocker le mélange d’huiles dans un flacon en verre noir loin de la lumière, et frottez sur vos articulations en cas de douleur.

L’acide hyaluronique

Un bouillon d’os simple est chargé de nutriments curatifs – y compris le collagène, l’acide hyaluronique, le sulfate de chondroïtine, les glycosaminoglycanes, la glycine, la proline (qui aide à créer du collagène) et des composés soufrés – qui sont nécessaires pour la création et à la réparation d’un cartilage endommagé.

L’acide hyaluronique est un polysaccharide naturel qui est un composant majeur de l’articulation et du tissu conjonctif. Dans les articulations, sa fonction naturelle est de lubrifier et d’amortir la pression sur les articulations. Il est également impliqué dans la réparation et la régénération des plaies.

L’acide hyaluronique est une très grande molécule qui n’est pas facilement absorbée par le tractus intestinal. Mais lorsqu’il est fourni avec un mélange riche en phospholipides, tel qu’il se trouve dans l’huile de krill, l’absorption est nettement améliorée, les taux sanguins dépassant largement ceux obtenus lorsqu’il est administré seul.

Le bore

Une carence en bore peut contribuer grandement à l’ostéoporose et aux symptômes de la ménopause. Certains cliniciens signalent de bons résultats avec des suppléments de bore, qui semblent soulager les symptômes de l’arthrose jusqu’à 90%.

La glucosamine

La glucosamine contribue à piéger l’eau dans la matrice du cartilage, en lui fournissant la souplesse et la résilience dont il a besoin. De plus, dans les modèles de laboratoire, la glucosamine a montré des effets anti-inflammatoires et une modification de la maladie. En outre, les chercheurs pensent que la glucosamine peut réparer le cartilage en stimulant la synthèse des chondrocytes. La glucosamine joue également un rôle crucial dans le maintien de la lubrification des articulations.

Les préparations commerciales de glucosamine sont soit en chlorhydrate de glucosamine, soit en sulfate de glucosamine. Par rapport au placebo, des données cliniques de haute qualité indiquent que le sulfate de glucosamine est mieux pour soulager la gravité des symptômes de l’arthrose.

Bien qu’il subsiste une certaine controverse dans la communauté médicale conventionnelle par rapport à l’efficacité de la glucosamine pour l’arthrose, la plupart des études publiées montrent que le sulfate de glucosamine est efficace et que les études qui ont trouvé le contraire ont été limitées par des défauts méthodologiques et des incohérences de dosage / formulation!

Parce que le cartilage prend du temps à se régénérer, et la glucosamine n’est qu’un de ses composants structurels, les experts recommandent jusqu’à 8 semaines de traitement avant de faire une évaluation concernant l’efficacité.

Jusqu’à preuve du contraire!

La chondroïtine

La chondroïtine, qui est un composant structurel semblable à celui de la glucosamine, est censée être bénéfique en cas d’arthrose. Cela est dû  à  sa capacité à maintenir la viscosité dans les articulations, à stimuler la réparation du cartilage et à diminuer la destruction du cartilage. La chondroïtine aide à réduire la douleur et la raideur. En outre, les essais cliniques ont montré que la chondroïtine peut avoir des effets modifiant la structure des doigts, ainsi que le genou . Tout comme la glucosamine, la chondroïtine a un mode d’action retardé, nécessitant donc 2-3 semaines pour la réponse thérapeutique.

Les cellules souches pour traiter l’arthrose

Les cellules souches mésenchymateuses dérivées de la moelle osseuse peuvent être livrées sous forme de concentré simple qui peut être préparé sur place. De telles préparations comprennent des cellules souches mésenchymateuses en plus de plusieurs autres types de cellules à partir de la moelle osseuse. Par conséquent, il est difficile de préciser quels types de cellules sont responsables des effets de cette méthode. Dans une autre approche, les cellules souches sont isolées de la moelle osseuse et cultivées pour générer des types de cellules spécifiques. Les deux types de préparations de cellules souches peuvent être administrés par injection ou pendant une intervention chirurgicale.

Sources
-http://doctormurray.com/osteoarthritis/
-http://www.arthritis.org/about-arthritis/types/osteoarthritis/symptoms.php
-http://www.arthrolink.com/en/osteoarthritis-folders/all-folders/osteoarthritis-and-body-weight
-https://www.furtherfood.com/joint-pain-dr-axes-foolproof-plan-healing-degenerative-joint-disease-naturally/
-https://www.qualityhealth.com/arthritis-articles/link-between-sugar-osteoarthritis
-https://chriskresser.com/the-microbiota-and-bone-health-yet-another-reason-to-protect-your-gut/
http://www.livestrong.com/article/172017-the-best-vitamins-for-cartilage-repair/
-http://www.drdebe.com/articles/the-knee-bones-connected-to-the-intestines-a-holistic-approach-to-the-treatment-of-osteoarthritis
-https://www.jointhealthmagazine.com/can-poor-digestion-caused-joint-pain.html
-https://www.naturalarthritistreatments.net/osteoarthritis/
-http://www.care2.com/greenliving/7-essential-oils-for-arthritis.html
-https://draxe.com/essential-oils-for-arthritis/
-http://www.lifeextension.com/Protocols/Immune-Connective-Joint/Osteoarthritis/
-http://www.livestrong.com/article/442057-what-are-techniques-to-increase-vitamin-absorption/

3 commentaires dans “Arthrose: Remèdes naturels et effets de l’alimentation pour un cartilage sain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *