Alerte OGM

OGM un réel danger pour notre santé

Définition des OGM

Un Organisme Génétiquement Modifié  (OGM) ou transgénique est un organisme auquel on a « greffé » artificiellement un ou plusieurs gènes provenant d’un autre organisme vivant (virus, bactérie, végétal ou animal) à des fins utilitaires et économiques. On dit « Organisme Génétiquement Manipulé » pour organisme transgénique.

Les OGM un réel danger pour l’humanité

Les cultures OGM d’une manière qui ne s’effectue pas naturellement représentent une menace non seulement pour notre santé mais aussi pour l’humanité, ainsi qu’aux futures générations. Quels sont les problèmes de santé causés par les OGM  et les herbicides utilisés ?

Lésions des organes

Une étude a été publiée en 2009 dans l’International Journal of Biological Sciences et a conclu que 3 variétés de maïs OGM (NK 603, MON 810 et MON 863) qui ont tous été modifiés pour être tolérant à l’herbicide Roundup, ont été associées à des dégâts aux niveaux des reins et, du foie, du cœur, les glandes surrénales, la rate et le système de circulation sanguin.

Stérilité et mortalité infantile

En 2005, un scientifique russe, a mené une étude sur des rats. Cette étude a montré que plus de la moitié des bébés nés de rats nourris avec du soja OGM sont morts dans les trois semaines.  Cela se compare au taux de mortalité de 10 % des bébés de rats nourris de soja non-OGM.
En 2009, un autre biologiste russe a mené une étude sur le soja OGM (qui représente 91 % de la production de haricots de soja des États-Unis) sur des hamsters.  Les hamsters qui ont été nourris de soja OGM sont devenus infertiles. Ces hamsters avaient des problèmes de croissance et les petits avaient un taux de mortalité très élevé. Les scientifiques italiens ont constaté que les rats mâles ont subi des dommages dans les cellules de leurs spermes, ce qui entraîne l’infertilité.
En 2008, une étude du gouvernement autrichien montre que plus les souries sont nourris de maïs OGM  moins est leurs fertilités. Il existe d’autres preuves anecdotiques,  de nombreux agriculteurs ont remarqué que leur bétail, les porcs et les vaches deviennent stériles après avoir été nourris avec des aliments de maïs OGM.

Malformations congénitales

En Argentine, une étude réalisée sur le soja OGM qui a été aspergé avec RoundUp (glyphosate) a démontré qu’il cause des malformations du cerveau, de l’intestin et du cœur chez les fœtus amphibiens. (l’étude a effectivement utilisé des niveaux inférieurs à ce qui est effectivement utilisé dans les champs de soja).

 Réactions immunitaires et allergies

ogm
Copyright © L’Orso Sul Monociclo.flickr

Allergies et intolérances alimentaires sont à la hausse:
Dans une étude on a inséré un gène de la noix du Brésil dans le soja. Après des tests sur des personnes allergiques aux noix du Brésil, seraient également allergiques au soja OGM. Un an après que le soja OGM a été introduit dans le régime britannique, les chercheurs du Laboratoire York ont indiqué que les allergies au soja ont augmenté de 50 % en une seule année. Les protéines produites dans le soja OGM (mais pas de soja conventionnel) sont identiques aux crevettes et allergènes d’acariens. Donc, si une personne était allergique aux crevettes  ou aux acariens de la poussière, puis  mange le soja OGM, ça pourrait déclencher la même réaction.
Bien qu’il n’existe aucune étude définitive faite, il convient de noter que dans les cinq ans après que le soja OGM a été introduit aux États-Unis, les allergies aux arachides aux États-Unis ont doublé. Il s’agit d’une protéine dans les fèves de soja naturel qui réagit de manière croisée avec l’allergie aux arachides.
Dans le quartier de Ituzaingo, en Argentine, plus de 300 cas de cancer ont été signalés dans les zones où le Roundup de pesticide est utilisé. (environ 5000 personnes vivent dans ce quartier ce qui est équivaut à un taux de cancer de 6 % de la population).
En 1996, des rats nourris avec des pommes de terre génétiquement modifiées conçues pour produire leur propre insecticide, ont développé des cellules précancéreuses ainsi que des dommages d’organes. La recherche a déterminé que la cause n’était pas l’insecticide, mais c’était le processus de l’ingénierie génétique lui-même.
Le lait de rbGH ( Bovine Growth Hormone) vaches traitées (qui n’est pas étiqueté) contient un taux élevés d’une hormone (IGF-1), qui est considéré comme un facteur de risque élevé pour les cancers du sein, la prostate, du côlon, du poumon et d’autres. Le lait est également faible en valeur nutritive. Les Laiteries aux États-Unis utilisent des injections rbGH sur leurs troupeaux pour augmenter la production de lait.

 Vieillissement accéléré

Selon l’American Academy of Environmental Medicine , certaines études ont démontré que les animaux nourris avec des OGM, ont subi une modification de la structure et la fonction du foie.  Les aliments génétiquement modifiés, sont à l’origine de modification du métabolisme et des changements cellulaires qui pourraient entraîner un vieillissement accéléré, dysfonctionnement du système immunitaire et de l’augmentation du diabète
En 2008, une étude sur des souris nourries avec du maïs OGM a montré que plus de 400 gènes étaient différents chez les souris nourries avec du maïs GM que les souris nourries de maïs conventionnel. Certains de ces gènes sont responsables du taux du cholestérol et la régulation de l’insuline. Les études ont également montré des lésions intestinales chez les animaux nourris d’aliments OGM, ainsi que des perturbations du système immunitaire intestinal.

Autres symptômes

Beaucoup de symptômes identifiés dans l’étude de l’allergie au soja au Royaume-Uni pourraient être ceux liés à l’exposition au glyphosate (Roundup).  « L’étude de l’allergie identifie le syndrome du côlon irritable, les problèmes de digestion, la fatigue chronique, les maux de tête, la léthargie et affections de la peau, y compris l’acné et l’eczéma, tous liés à la consommation de soja OGM. Les symptômes de l’exposition au glyphosate incluent des nausées, des maux de tête, léthargie, des éruptions cutanées et des brûlures ou des démangeaisons.
En 2003, environ 100 personnes vivant à côté d’un champ de maïs modifié génétiquement  dans les Philippines développaient des réactions de la peau, respiratoires et intestinales.

Décès

Lorsque les plantes (tels que le coton Bt) sont modifiées pour produire effectivement des pesticides à l’intérieur des plantes, non seulement il tue ou éloigne les insectes de se nourrir des plantes, mais il rend la plante elle-même toxique.  En Inde, les agriculteurs qui laissaient leurs moutons paître sur les champs de coton Bt après la récolte, ont été témoins de la mort de milliers de moutons.

Sources
-http://www.wanttoknow.info/gmoinyourfood
-http://www.invigorate360.com/reviews/top-10-dangers-of-genetically-modified-food/
-http://www.huffingtonpost.com/tag/gmo-health-risks
-http://www.examiner.com/article/genetically-modified-foods-major-media-reports-reveal-serious-risks-dangers
-http://www.theatlantic.com/health/archive/2012/01/the-very-real-danger-of-genetically-modified-foods/251051/
-http://healthimpactnews.com/2013/research-reveals-previously-unknown-health-risks-from-gmo-pesticide/

Articles qui pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *