Affamer le cancer par le Retrait d’un aliment

Affamer le cancer en retirant sa principale source alimentaire

Bien que l’ensemble de nos cellules ont besoin de glucose ( une forme de sucre qui est transformé en énergie ), le cancer se développe dans un corps plein de glucides simples ( qui deviennent des sucres dans le corps ) et de sucres raffinés qui proviennent des aliments transformés. Si vous ou quelqu’un que vous connaissez souffrez d’un cancer, l’une des meilleures choses à faire est de supprimer la nourriture préférée de cette maladie – le sucre.

Le sucre, le carburant du cancer

Le Dr. Otto Wartburg et d’autres experts de la santé ont parlé de la façon dont le cancer aime le sucre depuis les années 1920, mais étonnamment de nombreux médecins ne disent pas à leurs patients atteints de cancer que tant qu’ils continuent de manger des aliments transformés plein de sucre, ils auront probablement plus de difficultés pour lutter contre cette maladie.

Le physiologiste allemand, leader biochimiste, docteur en médecine, et lauréat du prix Nobel était convaincu que vous pourriez faire mourir de faim un cancer dès son apparition.

Même s’il n’est pas toujours aussi simple que cela, c’est quelque chose qui pourrait vous aider à guérir d’une manière significative.

Sa théorie était que les cellules malignes et la croissance de la tumeur sont causées par des cellules qui ont généré l’énergie par l’adénosine triphosphate (ATP ) à travers une répartition non oxydative du glucose (sucre ).

Le processus normal de respiration d’oxygène dans le corps est remplacé en cas de cancer par la fermentation du sucre. Si vous supprimez le sucre, le corps ne peut pas développer un cancer.

cancer
Cancer © zigazou76

Comment réduire votre risque de cancer de 50%

Selon le Dr Christine Horner, ce que vous mangez ou ce que vous évitez a une très grande influence sur les maladies. Inclure des épices et des plantes, comme le curcuma et le gingembre qui sont des anti-inflammatoires, avoir suffisamment de vitamine D, réduire le stress avec d’autres mesures basées sur un mode de vie sain, peut réellement réduire votre risque à la moitié.

Les 4 aliments qui favorisent le cancer

Dr Horner, estime que la viande rouge des animaux nourrit d’une manière non biologique, qui sont traités avec des antibiotiques, des hormones de croissance et autres médicaments qui sont stockés dans leurs tissus et un facteur à risque pour le développement du cancer. En outre, la cuisson de la viande à feu vif crée des amines hétérocycliques, qui ajoutent encore un effet cancérigène.

Le deuxième facteur est le sucre, plus nous le consommons, plus nous alimentant chaque maladie chronique. Selon une étude … la conclusion était que le sucre est un facteur qui favorise le développement des maladies chroniques. Il favorise l’inflammation et les radicaux libres qui sont les principaux responsables des troubles chroniques, y compris les cancers. Plus vous consommez de sucre, plus vite le cancer se développe.

Un autre facteur est le type de matières grasses que vous consommez. Il est important de rappeler que chaque membrane cellulaire est faite de matières grasses. Selon le Dr Horner, un mauvais gras dans l’alimentation est un contributeur majeur pour une mauvaise santé. Dans la liste des graisses à éliminer on trouve:

-Les graisses animales provenant d’animaux élevés en CAFO
-Les gras trans
-Les graisses partiellement hydrogénées ou hydrogénées

Parmi les graisses saines on trouve les oméga- 3 et oméga- 9. Selon le Dr Horner, l’oméga- 3, peut ralentir efficacement la croissance tumorale dans les cancers sensibles aux œstrogènes, tels que le cancer du sein, de la prostate et le cancer du côlon.

Le quatrième facteur sur la liste pour diminuer le risque de cancer est tout ce qui contient des xénoestrogènes ( produits chimiques qui imitent l’œstrogène ). Cela peut devenir une liste assez longue, y compris les aliments contaminés par des produits chimiques qui imitent l’œstrogène, comme le BPA, trouvés dans les revêtements intérieur de boîtes de conserve et dans les plastiques. La liste devient vraiment longue lorsque vous incluez les produits de soins personnels qui contiennent aussi ces produits chimiques.

Le sucre est l’aliment préféré du cancer

Dr Thomas Graeber, un professeur de pharmacologie moléculaire et médicale, a étudié comment le métabolisme du glucose affecte les signaux biochimiques présents dans les cellules cancéreuses. Dans la recherche publiée le 26 Juin 2012 dans la revue Molecular Systems Biology, Graeber et ses collègues montrent qu’on privant les cellules cancéreuses de glucose, s’active une boucle d’amplification métabolique et de signalisation ce qui conduit à la mort des cellules cancéreuses.

Le Dr Rainer Klement et le Dr Ulrike Kammerer ont effectués un examen complet impliquant les glucides alimentaires et leur effet direct et indirect sur les cellules cancéreuses, qui a été publié en Octobre 2011 dans la revue Nutrition and Metabolism, concluant que les cancers sont si sensibles à la présence de sucre, en supprimons cette nourriture, on supprimera le cancer. L’augmentation du flux  du glucose et le métabolisme favorise plusieurs caractéristiques de la maladie tels que la prolifération excessive, la signalisation anti- apoptotiques, la progression du cycle cellulaire et l’angiogenèse.  »

En outre, la consommation de sucre raffiné (ou un autre aliment raffiné) provoque des carences minérales de magnésium parce que le magnésium est supprimé dans le traitement.

Une équipe de l’Université de Californie à Los Angeles a publié les résultats d’une recherche dans la revue Cancer Research, cette étude aide à expliquer d’autres études qui ont lié la consommation de fructose avec le cancer du pancréas, l’un des types les plus mortelles. Les chercheurs ont conclu que toute personne désireuse de réduire le risque de cancer devrait commencer par réduire la quantité de sucre consommé.

Dans cette étude, nous montrons que les cancers peuvent utiliser le fructose tout aussi facilement que le glucose pour alimenter leur croissance,  » a déclaré le Dr Anthony Heaney, de Jonsson Cancer Center de l’UCLA , l’auteur principal de l’étude .  » L’ alimentation moderne contient beaucoup de sucre raffiné y compris le fructose et c’est un danger caché impliqué dans un grand nombre de maladies modernes, tels que l’obésité, le diabète et la stéatose hépatique « . Bien que cette étude a été réalisée sur le cancer du pancréas, ces résultats ne peuvent pas être unique à ce type de cancer, Dr Heaney dit  « Ces résultats montrent que les cellules cancéreuses peuvent facilement métaboliser le fructose pour augmenter la prolifération ».

Il a été connu depuis des décennies que les cellules cancéreuses se développent avec le glucose. En outre, les aliments qui provoquent une forte augmentation de la glycémie (aliments avec un index glycémique élevé ) déclenchent la sécrétion d’insuline et du facteur de croissance analogue à l’insuline ( IGF- 1 ), deux hormones qui favorisent aussi la croissance du cancer.

Sur les millions de patients atteints de cancer dans le monde, la plupart d’entre eux ne sont pas traités par une thérapie nutritionnelle scientifiquement guidée, qui leur dit de  » manger sainement ». Les oncologues n’ont pas honte à ce sujet, en insistant sur le fait que le régime alimentaire a un effet minime sur le cancer.

Les malades du cancer ne devraient pas nourrir leur maladie avec du sucre. Tant que cette cellule cancéreuse peut obtenir un approvisionnement régulier de sucre ou de glucose, elle vit et se développe plus que ce qu’elle devrait l’être. Maintenant, imaginez que les oncologues s’illumine et ils commencent à conseiller leurs patients d’affamer le cancer au lieu de le bombarder avec des miettes de traitements de chimiothérapie et de radiothérapie tout en alimentant le cancer avec le sucre !

En conclusion, le sucre (qui peut être caché dans les aliments transformés) crée un environnement qui favorise la reproduction de virus, de bactéries, de champignons et de cancers en détruisant le système immunitaire.

Si vous connaissez quelqu’un qui souffre de cancer, faite lui passer cette information, sinon partagez l’article avec vos amis, ils en aurons besoin un jour.

Sources
http://naturalsociety.com/starving-cancer-death-removing-refined-sugar/

http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2012/01/14/dr-christine-horner-interview.aspx
http://www.greenmedinfo.com/blog/cancer-sugar-strategy-selective-starvation-cancer?page=2

6 commentaires dans “Affamer le cancer par le Retrait d’un aliment

  1. Bonjour,

    Récemment diagnostiqué avec un cancer du poumon non à petites cellules (mais de type peu différencié), je prépare les meilleures conditions possibles pour guérir de cette maladie. A ce titre, votre site fait partie des bonnes références qui ouvrent des voies oubliées (ou éludées?) par la médecine traditionnelle.

    Dans votre article, vous mentionnez une étude montrant que le fructose peut être utilisé par les cellules cancéreuses (aussi bien que le glucose), or, d’après ce que je comprends, le fructose est le sucre contenu dans les fruits et les légumes.

    Faut-il en conclure qu’il vaut mieux éviter de manger tout aliment sucré, quelque soit sa nature, ou bien votre article ne concernait-il que le fructose transformé ou obtenu de manière industrielle?

    Merci par avance pour votre réponse et encore plus pour votre site, plein d’informations encourageantes!

    1. Répondre par oui ou par non serait très difficile, il existe plusieurs avis concernant ce point:
      1-Dans les légumes et les fruits, le fructose est mélangé avec des fibres, des vitamines, minéraux, enzymes et phytonutriments bénéfiques, qui contribuent à atténuer les effets métaboliques négatifs. Toutefois, si vous souffrez de problèmes de santé liés au fructose, comme la résistance à l’insuline, le syndrome métabolique, les maladies cardiaques, l’obésité ou le cancer, il serait sage de limiter la consommation de fructose total à 15 grammes par jour même s’il provient de fruits.

      2-certaines thérapies naturels du cancer utilisent des jus de fruits dans leurs traitements, ils donnent aux patients jusqu’à 5 tasses de jus de carotte par jour et beaucoup de gens ont eu des résultats spectaculaires.
      Il y a même une étude pilote qui suggère que les hommes souffrant d’un cancer de la prostate (non métastasé, dans le cas de cette étude), et qui boivent une demi-pinte de jus de grenade (qui contient du fructose) chaque matin, ont parvenu à ralentir considérablement la progression de leur tumeur. Une autre étude a observé un effet similaire chez les souris greffées avec le cancer de la prostate, dont l’alimentation contenait une quantité équivalente de jus de grenade.

      Donc c’est à vous de choisir.

  2. Bon article,
    en France un professeur (Laurent Schwarzt, il a écrit un livre: « Cancer: quérir tout les malades? ») fait des recherches à polytechnique sur cette question. Une association a été crée et le soutien dans ce travail, l’association s’appelle Cancer et Métabolisme et elle a un site internet, http://www.cancer-et-metabolisme.fr/ .
    Bon courage à tous les malades!

  3. bonjour
    je voulais savoir si cette plante avait des signes encourageants pour la tumeur de la prostate
    la fameuse gnidia kraussiana que vous ne citez pas, c’est le doc tyberi de toulouse qui a ramené
    cela d’afrique du cameroun.
    PAUL JEAN

    dizicoteca10@gmail.com

  4. bonjour

    Personne ne parle du docteur et chercheur André Gernez ( père des cellules souches!) pillé par tout le monde depuis ses travaux de 73 validés par l INSERM, au terme desquels il a mis au point un protocole de prévention du cancer qui marche à 100% mais que l industrie pharmaceutique ne veut surtout pas voir appliquer . Ce protocole a valu au Dc Gernez une réputation internationale qui a franchi l Atlantique puis que Nixon avait fait de l élimination du cancer grâce à l application de ce protocole un des thèmes majeurs de sa campagne présidentielle . Les documents sont publics ainsi que les coupures de journaux de l époque sur le site de l association qui porte son nom. Pourquoi ce protocole n est pas diffusé ? demandez le aux labos et autres associations qui vivent de cette terrible maladie !

    1. Merci bobforrester, malheureusement l’industrie pharmaceutique contrôle tout, les médias, les gouvernements et même les programmes des facultés de médecine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *